Skip to main content

Pominville croit que les Sabres se sont enfin ajustés au hockey des séries

LNH.com @NHL

BUFFALO (PC) - Jason Pominville l'avoue sans détour. Les Sabres de Buffalo ont eu du mal à s'ajuster au hockey des séries. L'athlète de Repentigny croit que la machine est maintenant repartie après la victoire de 3-2 que les Sabres ont remportée dans le quatrième match de la finale de l'Est, mercredi soir, à Ottawa.

"Certaines équipes ont pu jouer du hockey de séries dès le début des éliminatoires. Ca n'a pas été notre cas. On a été incapables de se mettre en marche, fait valoir Pominville. C'est peut-être à cause de notre saison. On n'a pas eu à forcer dans les dernières semaines à l'exception de deux ou trois matchs.

"On a remporté nos deux premières séries contre les Islanders de New York et les Rangers de New York sans avoir eu à bien jouer, poursuit-il. L'histoire est différente contre les Sénateurs. Là, on affronte une très bonne équipe. On s'est vite retrouvés en déficit de trois matchs. Mais dans le quatrième, j'ai l'impression qu'on a commencé à s'ajuster.

"Nos unités spéciales ont bien fonctionné. On a marqué un but en supériorité numérique et on a neutalisé leur attaque à cinq. Le hockey des séries, c'est ça. On a aussi mieux fait défensivement même si on a créé plusieurs occasions de marquer."

Pominville ne croit pas que la victoire des Sabres va semer le doute chez les Sénateurs. Il en faudrait une deuxième samedi après-midi dans le cinquième match de la série. Mais ce gain obtenu sur la glace de l'adversaire est de nature à donner confiance à toute l'équipe.

"La situation est inversée par rapport à l'an dernier, a rappelé Pominville. L'an passé, on menait 3-0 quand les Sénateurs sont venus voler un match chez nous. Je suis certain qu'ils étaient un peu plus confiants lors du cinquième match."

Les Sénateurs ont perdu ce cinquième match à la suite du but que Pominville a marqué en prolongation après avoir contourné Daniel Alfredsson.

Une réunion

Les Sabres ont tenu une réunion mardi à la veille du quatrième match. Daniel Brière croit que cette rencontre a eu des répercussions positives sur le jeu de l'équipe.

"On n'a jamais cessé de croire en nos chances. On n'a jamais songé à abandonner. C'était le thème de la réunion, a dit Brière. Durant le match, j'ai ressenti la même intensité."

Brière convient que les Sabres ne sont pas sortis du bois. En fait, ils sont encore au pied de l'Everest. C'est pourquoi il se fait prudent à 48 heures d'un deuxième match sans lendemain.

"On se concentre seulement sur le prochain match, sur la première période même, a-t-il prévenu. On verra pour la suite si jamais on l'emporte samedi."

Lindy Ruff, lui, préfère s'arrêter sur les détails plutôt que sur le portrait général de la série.

"Il sera important de bien jouer défensivement, a-t-il noté. Il faudra bloquer des tirs, appliquer de bonnes mises en échec. C'est comme ça qu'il faut jouer pour gagner en séries."

En voir plus