Skip to main content

P.K. Subban fait rire pour une bonne cause

Le défenseur des Predators s'est moqué des Canadiens tout en amassant des fonds pour la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants

par Arpon Basu @ArponBasu / Directeur de la rédaction LNH.com

MONTRÉAL - À ses débuts comme humoriste, P.K. Subban a fait hurler de rire la foule qui avait rempli la Salle Wilfrid Pelletier.

Plus important encore, il aura aidé à placer un sourire sur le visage de plusieurs enfants de Montréal, qui ont été les principaux bénéficiaires de la soirée.

Le « P.K. Subban's All-Star Comedy Gala » présenté dans le cadre du Festival Just for Laughs a permis d'amasser 130 000 $ pour la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants lundi, et le volubile athlète a fait étalage de tous ses talents hors glace que les Predators de Nashville ont acquis lorsqu'ils ont cédé Shea Weber aux Canadiens de Montréal le 29 juin.

Les fonds amassés s'inscrivent dans la promesse de Subban faite en septembre de verser 10 millions $ sur sept ans à l'hôpital, une promesse qu'il va tenir même s'il évolue maintenant pour Nashville.

Subban a été l'animateur de la soirée, sa première apparition publique à Montréal depuis la transaction, et il a été accueilli par une ovation debout de deux minutes de la part de la salle comble d'environ 3000 personnes.

Il a fait allusion à la transaction tout au long du gala et a décoché quelques blagues peu flatteuses en direction des Canadiens, mais Subban s'est assuré de conclure la soirée en remerciant l'équipe qui l'avait échangé, se tenant sur scène aux côtés d'Élise Béliveau, la veuve de la regrettée légende des Canadiens Jean Béliveau.

« Tout d'abord, je voudrais remercier de tout cœur l'organisation des Canadiens de Montréal », a affirmé Subban au début de sa dernière apparition sur scène, juste avant que le montant d'argent amassé soit révélé. « Ils m'ont repêché en 2007, et les six années que j'ai passées ici ont été incroyables. Ils m'ont véritablement accordé toutes les chances. Sans eux, je ne serais pas ici afin de remettre cet argent à l'hôpital.

« Je sais que bien des blagues ont été dites ce soir, nous avons eu beaucoup de plaisir, mais je veux surtout remercier l'organisation des Canadiens de Montréal et les gens comme madame Béliveau qui m'ont vraiment encouragé à redonner à la communauté. »

Subban a été clair au cours des jours qui ont précédé le gala que le spectacle ne serait pas une critique envers les Canadiens, mais il ne lui a pas fallu longtemps pour s'amuser aux dépens de l'étrangeté de la situation.

Dans son monologue d'ouverture, il a indiqué avoir passé l'été en Europe, où il faisait « ce que tout Canadien aurait fait ».

« J'ai bu du bon vin, j'ai visité de magnifiques plages… et j'ai été échangé contre Shea Weber », a-t-il lancé, provoquant l'hilarité dans la salle.

Il a plus tard noté qu'à Nashville il serait « libre de faire autant de "triple low-fives" que je le souhaite », faisant ainsi référence à la célébration que lui et le gardien des Canadiens Carey Price effectuaient après une victoire avant que l'entraîneur de Montréal Michel Therrien ne décide d'y mettre un terme.

Entre les prestations de chaque humoriste, Subban est revenu sur scène pour de courtes capsules, l'une d'entre elles étant une vidéo où on le voyait effectuer différents travaux à l'Hôpital pour enfants. Il a personnifié un médecin qui a illustré le système de la trappe 1-2-2 sur une radiographie afin d'expliquer à un patient comment le cholestérol pouvait obstruer les artères. Il a aussi joué le rôle d'un concierge qui appliquait des doubles-échecs à quiconque tentait de marcher sur son plancher fraîchement nettoyé, ainsi qu'un participant à une étude clinique pour un médicament qui a commencé à avoir des hallucinations après avoir avalé une pilule, des images du visage de Therrien et du directeur général des Canadiens Marc Bergevin tournoyant vers lui.

« Ça, ce n'est pas drôle », lance-t-il dans la vidéo.

Subban s'est présenté plus tard affublé d'un chapeau de cowboy et a dédié quelques chansons country à des personnalités de la LNH, dont une à ses anciens coéquipiers des Canadiens qui « tentent de ramener la Coupe Stanley à Montréal en appliquant le système de Michel Therrien ».

La chanson était « Good Luck with That » de Zach Paxson.

Subban a tenté de se racheter pour toutes les flèches qu'il avait décochées lorsqu'il a remercié les Canadiens à la fin du gala, mais il a gardé ses derniers remerciements pour les partisans qui ont scandé son nom tout au long du spectacle et qui ont fait la file par centaines après le spectacle afin qu'il autographie des chandails spéciaux Just for Laughs qu'ils avaient achetés, tous les profits étant également versés à l'Hôpital pour enfants.

Tweet from @ArponBasu: Lineup waiting for Subban to sign special Just for Laughs jerseys they bought. Proceeds also go to the hospital pic.twitter.com/BaZPu5twJ3

« Vous ne pensiez tout de même pas que j'allais partir sans dire au revoir, n'est-ce pas, a demandé Subban. Merci à tous pour le soutien incroyable que vous m'avez démontré au cours des six dernières années. J'aime Montréal, et je vais toujours l'aimer. Je vais toujours soutenir cette communauté de toutes les manières possibles, sauf sur la glace, puisque je vais jouer pour Nashville.

« Je veux simplement vous dire au revoir pour l'instant. J'espère que vous viendrez me voir à mon premier match à Montréal. Et si vous voulez porter un chandail des Predators avec le nom de Subban à cette partie, je ne serai pas fâché. Merci beaucoup et bonne soirée. »

Subban a ensuite quitté la scène, envoyant des baisers à ses partisans.

 

En voir plus