Skip to main content

P.K. Subban dans son élément à Hollywood

Le défenseur vedette des Predators de Nashville heureux comme un poisson dans l'eau au Match des étoiles

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LOS ANGELES - P.K. Subban est réellement dans son élément au firmament des étoiles de la LNH. Et Los Angeles est taillée sur mesure pour lui.

Le défenseur vedette des Predators de Nashville n'est pas passé inaperçu avec sa tenue vestimentaire, samedi, lors de la rencontre des participants au Match des étoiles 2017 Honda avec les journalistes.

Portant un chic complet de couleur vert forêt, il a été le seul qui n'a pas arboré le chandail kangourou qu'on a remis à chacun d'entre eux.

« J'ai un plaisir fou de prendre part à cet événement. Les gars sont détendus et ils ne veulent qu'avoir du 'fun'. »

Il y a un an, Subban avait volé le spectacle au Match des étoiles à Nashville qui allait devenir sa nouvelle ville d'adoption quelques mois plus tard.

Le défenseur des Canadiens de Montréal à l'époque avait fait une imitation réussie, avec le déguisement, de Jaromir Jagr des Panthers de la Floride lors du Concours d'habiletés.

« J'essaie simplement d'être moi-même et d'avoir du plaisir. Tout le monde devrait rester lui-même, ne pas essayer d'être quelqu'un qu'il n'est pas, et avoir du plaisir et faire des blagues. »

Cette année, il a failli rater le rendez-vous en raison d'une blessure au dos qui lui a fait rater 16 matchs. Heureusement pour lui, il a pu effectuer un retour au jeu dernièrement.

« C'est plus important de retrouver la santé que de prendre part au Match des étoiles. Je n'avais jamais manqué six semaines d'activités pendant une saison et j'espère ne plus jamais avoir à revivre ça. Je restais dans un bon état d'esprit. Je me disais que je n'avais pas souvent été blessé au cours de ma carrière. En sept saisons dans la LNH, soit près de 500 matchs, je n'avais pas manqué beaucoup de matchs. »

Subban n'est que brièvement revenu sur la transaction qui l'a fait passer aux Predators, en retour de Shea Weber.

« C'est la vie. Il y a parfois des changements. Au bout du compte, la transaction a été bonne pour les deux équipes. Shea participe également au Match des étoiles. Je suis heureux d'être un membre des Predators. Mais je me remémore de bons souvenirs en croisant Carey (Price), Michel (Therrien) et Geoff (Molson) ici à Los Angeles. J'ai eu du bon temps à Montréal, mais c'est du passé. »

Le défenseur vedette est retombé en enfance vendredi soir en croisant toutes les légendes qui ont été honorées dans le cadre des activités du Centenaire de la LNH.  

« Je sautais partout, a-t-il relaté. Quand j'ai vu Grant Fuhr, je me suis élancé vers lui. Je ne l'avais jamais rencontré. C'est un homme de peu de mots, mais nous avons échangé quelque peu. J'ai également rencontré Mike Modano pour la première fois. Je n'en revenais pas de voir dans quelle forme resplendissante il est. On dirait qu'il pourrait encore jouer. C'est la même chose pour Nicklas Lidstrom, que j'ai croisé. J'étais aussi content de rencontrer Eric Lindros. Je traînais dans le lobby comme un enfant dans un magasin de bonbons. Peut-être que je suis tombé sur les nerfs de quelques légendes », a-t-il résumé.

En voir plus