Skip to main content

Pietrangelo est prêt à assumer le rôle de capitaine

Le défenseur des Blues croit qu'il possède les qualités pour succéder à l'ancien capitaine David Backes

par LNH.com @NHL / LNH.com

Le défenseur Alex Pietrangelo a déclaré qu'il croit être prêt à être le prochain capitaine des Blues de St. Louis.

Pietrangelo, 26 ans, a servi à titre de capitaine adjoint pendant les trois dernières saisons. Les Blues n'ont pas de capitaine depuis le 1er juillet, quand l'attaquant David Backes a signé un contrat de cinq ans avec les Bruins de Boston.

« J'accepterais la responsabilité, a dit Pietrangelo au St. Louis Post-Dispatch vendredi. Je pense qu'en étant si proche avec Dave pendant ces cinq saisons à titre de capitaine, j'ai tiré beaucoup de leçons en observant comment il se comporte sur une base quotidienne. Pas seulement sur la glace, mais en dehors, cela en fait grande partie, de tenter de remonter le moral dans le vestiaire et de travailler dans la communauté.

« Il tentait toujours de m'aider à cet égard. Je pense qu'il savait que cette opportunité m'arriverait un jour. Il était toujours prêt à répondre à mes questions et j'étais toujours prêt à les lui poser. S'il y a un homme de qui j'étais chanceux d'apprendre, c'était lui. Le fait que nous sommes des amis si proches a rendu les choses encore plus faciles. »

Pietrangelo a passé toute sa carrière de neuf saisons dans la LNH avec les Blues, qui l'ont sélectionné avec le quatrième choix du repêchage 2008 de la LNH. Il a marqué sept buts et récolté 37 points en 73 rencontres la saison dernière. Il a également affiché un différentiel de plus-10 en menant l'équipe avec une moyenne de temps de glace par match de 26:18.

Le directeur général des Blues Doug Armstrong a indiqué que Pietrangelo est un des joueurs en lice pour le capitanat. Pietrangelo et l'attaquant Alexander Steen étaient les capitaines adjoints des Blues la saison dernière.

« [Pietrangelo] était un capitaine adjoint à un jeune âge et il possède les qualités d'un leader, a noté Armstrong. Alors qu'il devient plus à l'aise dans ce rôle, il se transforme en joueur d'élite qui fait sentir sa présence sur la glace. »

Pietrangelo a dit que sa présence peut être mieux qualifiée d'aimable, énergique et décontractée à la fois.

« J'accorde le bénéfice du doute à tout le monde, a-t-il mentionné. Je ne stresse pas sur beaucoup de choses. Si quelque chose de négatif m'arrive, je la mets de côté, j'en apprends et je passe à autre chose. Je fais pareil dans ma vie quotidienne.

« Pourquoi stresser? Le côté hockey de ma personnalité se manifeste sur la glace et en dehors, mais je sais quand le moment vient pour basculer. Et en ce qui concerne mon travail, je sais le prendre au sérieux. Je sais quand il faut me faire entendre. C'est parfois pénible de dire les choses que personne ne veut dire, mais j'ai cette qualité qui me permet de me faire entendre et de dire ces choses. »

En voir plus