Skip to main content

Pierre-Luc Dubois poursuit son chemin sinueux vers la LNH

Le troisième choix du repêchage 2016 de la LNH a fait des pas de géant pendant la dernière saison dans la LHJMQ

par Craig Merz / Correspondant LNH.com

COLUMBUS -- Les changements rapides font maintenant partie de la vie de l'espoir de premier plan des Blue Jackets de Columbus, Pierre-Luc Dubois.

À mi-chemin au cours de la saison 2015-16 avec les Screaming Eagles du Cap-Breton dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, il a été muté de l'aile gauche au centre. Ce déplacement a attiré l'attention des Blue Jackets, qui avaient à cette époque-là grand besoin d'aide à long terme au centre.

Columbus l'a sélectionné avec le troisième choix du repêchage 2016 de la LNH, après le joueur de centre Auston Matthews des Maple Leafs de Toronto et l'ailier droit des Jets de Winnipeg Patrik Laine.

Matthews et Laine ont immédiatement fait le saut dans la LNH avant de finir au premier et deuxième rang, respectivement, dans le vote pour le trophée Calder. Dubois, 19 ans, a toutefois été renvoyé au Cap-Breton.

Il a entamé la dernière saison avec 18 points (six buts) en 20 parties, puis sa voie a de nouveau changé le 6 janvier, quand il a été échangé à l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Avec l'Armada, il s'est épanoui en jouant un style professionnel, récoltant 37 points (15 buts) en 28 matchs avant d'en inscrire 22 (neuf buts) en 20 matchs des séries éliminatoires pour aider l'Armada à atteindre la finale de la Coupe du Président.

« L'échange s'est avéré une très bonne chose », a affirmé Dubois pendant le camp de développement des Blue Jackets le mois dernier. « J'ai passé deux bonnes saisons au Cap-Breton, mais je croyais que l'heure était venue de passer à autre chose et de rejoindre une équipe qui pourrait vraiment rivaliser pour la Coupe [du Président].

« On a accédé à la finale. On a perdu, cela arrive parfois. Mais c'était agréable d'en tirer des leçons et d'obtenir une nouvelle perspective. »

Les Blue Jackets sont assurément satisfaits de son développement.

« C'était très plaisant de l'observer pendant le dernier mois de la saison et dans les séries », a mentionné l'entraîneur de perfectionnement des Blue Jackets Chris Clark. « Il a tout le talent et toutes les aptitudes dignes du troisième choix du repêchage, mais il jouait d'un style plutôt intense et agressif. Il sera si polyvalent dans la LNH, il pourra jouer partout où ils auront besoin qu'il joue.

« Certains joueurs ne peuvent pas jouer au sein des deux derniers trios. Ces joueurs talentueux sont nécessaires. Mais lui, il pourra s'intégrer n'importe où dans l'alignement parce qu'il peut occuper n'importe quel rôle. »

La volonté de Dubois de s'adapter et de jouer avec robustesse représente les raisons pour lesquelles les Blue Jackets croient fermement qu'il pourrait décrocher un poste dans la LNH cette saison.

Columbus a perdu le joueur de centre William Karlsson aux Golden Knights de Vegas lors du repêchage d'expansion de la LNH, ce qui pourrait ouvrir la porte à Dubois (6 pieds 3 pouces, 209 livres).

« Afin de percer un alignement de la LNH, il faut connaître un bon camp et montrer au personnel de l'équipe que tu es prêt à y jouer », a expliqué Dubois, originaire de Sainte-Agathe, au Québec. « Je ne crois pas que j'ai nécessairement un poste garanti, il s'agit simplement d'un poste vacant que je saurai remplir. »

Lors du camp de développement l'année dernière, Dubois a mentionné aux journalistes qu'il était prêt à faire le saut dans la LNH cet automne-là. Clark avait d'autres plans, mais il a admis cette année que ce pourrait être une autre histoire quand l'équipe complète se rassemblera au camp d'entraînement en septembre.

« À ce stade l'année dernière, il venait d'être le troisième choix au repêchage trois jours auparavant, alors je pense qu'il était toujours étonné et emballé. Il était tout sourire, a raconté Clark. Cette année-ci, il est mieux préparé. Son objectif est de percer l'alignement et il fait tout ce qu'il peut pour l'accomplir.

« Il veut faire la meilleure impression possible. Il est, sans aucun doute, un professionnel maintenant parce qu'il a adopté la mentalité d'un joueur qui a déjà vécu l'expérience des rangs juniors et qui veut jouer dans la LNH cette saison. »

En voir plus