Skip to main content

Pierre-Luc Dubois joue avec confiance

Le centre de 19 ans démontre pourquoi Columbus l'a sélectionné au troisième rang au total au Repêchage 2016 de la LNH

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Le centre Pierre-Luc Dubois fait confiance à son instinct et aux conseils de ses entraîneurs pour s'établir tranquillement comme l'attaquant de puissance que les Blue Jackets de Columbus ont vu en lui lorsqu'ils l'ont sélectionné au troisième rang du Repêchage 2016 de la LNH.

Dubois, 6 pieds 3 pouces et 207 livres, n'a jamais manqué de confiance en lui, mais il a appris l'importance d'être patient avec un engagement à s'adapter, à jouer avec hargne et à remplir n'importe lequel des rôles qu'on lui donne.

Ce ne fut pas facile au départ pour le jeune de 19 ans, qui a été repêché tout de suite après les virtuoses Auston Matthews (Maple Leafs de Toronto) et Patrik Laine (Jets de Winnipeg).

Contrairement à Matthews et à Laine, qui ont tous deux excellé à leur première saison dans la LNH à la suite du repêchage, Dubois a été retourné dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Il a mentionné ne pas avoir été dérangé de voir Matthews et Laine produire dans la LNH pendant qu'il continuait son développement comme joueur de centre dans les rangs juniors.

« Je ne me compare à personne, a expliqué Dubois. Chaque joueur au repêchage est différent. Il y a des choix de cinquième ronde qui deviennent des supervedettes. Ils m'ont repêché pour que je devienne le meilleur joueur possible dans mes meilleures années. Je n'ai que 19 ans et je continue de devenir plus fort et plus gros. Je ne me suis jamais vraiment prêté au jeu des comparaisons. »

Dubois n'a pas commencé à jouer au centre avant le mois de décembre dernier, avec le Cap-Breton dans la LHJMQ. La décision de lui laisser plus de temps pour acquérir de l'expérience à cette position avait donc beaucoup de sens.

Il a marqué 18 points, six buts et 12 aides, en 20 matchs avec le Cap-Breton avant d'être échangé à Blainville-Boisbriand le 6 janvier. Il a été le centre numéro un de son équipe et terminé avec 37 points, 15 filets et 22 passes, en 28 rencontres.

Lorsque les Blue Jackets ont perdu le centre William Karlsson aux mains des Golden Knights de Vegas, lors du repêchage d'expansion, Dubois a saisi l'occasion.

Il joue en moyenne 14 :02 et a été muté au centre de la première unité avec l'ailier gauche Artemi Panarin et l'ailier droit Josh Anderson.

« Il conserve la rondelle plus longtemps et il a pris un pas dans la bonne direction pour jouer comme il le peut dans cette ligue. Il n'essaie pas simplement de rester dans la LNH, a mentionné son entraîneur, John Tortorella. Il sait qu'il peut faire une différence et ça parait dans sa façon de s'appliquer. »

Dubois a 13 points, cinq buts et huit assistances, un différentiel de plus-2 et 47 tirs au filet en 30 parties. Il se classe au sixième rang chez les recrues avec 54 mises en échec.

« Il fait beaucoup de petites choses de la bonne manière que les gens ne remarquent pas, a affirmé Anderson. Il est encore tellement jeune dans la ligue et il apprend encore beaucoup. Il protège bien la rondelle et voit bien le jeu. »

Les Blue Jackets ont pris 60,66 pour cent de tous leurs tirs tentés à forces égales quand Dubois était sur la glace. Ces chiffres le placent au premier rang de son équipe et de toutes les recrues de la LNH qui ont joué au moins 10 matchs. Son pourcentage est plus élevé que ceux de Panarin (58,89), Anderson (58,02) et du défenseur Zach Werenski (57,69).

« Je savais que j'aurais besoin d'une période d'adaptation, car c'est un grand pas par rapport au hockey junior, a dit Dubois. Durant chaque entraînement et chaque séance de vidéo, j'ai essayé d'en apprendre le plus possible et je me sens maintenant très à l'aise, que ce soit avec le système ou mon jeu sans la rondelle. »

Le plus beau moment de Dubois est survenu dans une défaite de 3-1 contre les Predators de Nashville, le 7 novembre, lorsqu'il a volé la rondelle au défenseur P.K. Subban et marqué contre Pekka Rinne d'un superbe tir du revers. Il s'agissait de l'exemple parfait de ce que Dubois peut accomplir lorsqu'il joue avec confiance.

Video: NSH@CBJ: Dubois vole la rondelle et crée l'égalité

« Je vois beaucoup de maturité. C'est drôle à dire d'un jeune de 19 ans, mais il aime étudier le jeu, a soumis le capitaine Nick Foligno. Je ne pense pas qu'il savait ce que ça prenait pour être constant à ce niveau, mais il s'est entraîné pour être en grande forme. Il a toujours eu les habiletés et la taille et les a utilisées à son avantage, mais cette maturité lui a vraiment permis de continuer à progresser. »

Recrues en progression :

Alex Iafallo, C, Kings de Los Angeles (non repêché): Les Kings se sont entendus avec Iafallo (6 pieds, 185 livres, 23 ans) sur un contrat de recrue dans la LNH de deux ans le 18 avril après quatre saisons avec l'université Minnesota Duluth. Il a 10 points, deux buts et huit passes, et un différentiel de +9 en 31 matchs. Iafallo a mené Minnesota Duluth pour les buts (21), les assistances (30) et les points (51) à sa dernière saison. Son différentiel de +22 le classait au troisième rang de sa formation.

Scott Wedgewood, G, Coyotes de l'Arizona (Devils du New Jersey, Repêchage 2010, 84e au total): Wedgewood (6 pieds 2 pouces, 195 livres, 25 ans) montre une fiche de 3-5-3 avec une moyenne de buts alloués de 2,97 et un pourcentage d'arrêts de ,908 en 12 matchs depuis qu'il a été échangé des Devils aux Coyotes en retour d'un choix de cinquième tour au Repêchage 2018 de la LNH. Il a effectué 27 arrêts dans un blanchissage de 5-0 contre New Jersey, le 2 décembre.

Joshua Ho-Sang, AD, Islanders de New York (Repêchage 2014, 28e au total): Ho-Sang (6 pieds, 173 livres, 21 ans) a été rappelé de Bridgeport dans la Ligue américaine de hockey le 11 novembre et cumule 12 points, deux buts et 10 passes, en 18 matchs. Il évolue aux côtés de Brock Nelson et du centre Anthony Beauvillier.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.