Skip to main content

Phillip Danault reçoit son congé de l'hôpital

L'attaquant des Canadiens est au repos après avoir été blessé à la tête la veille, annonce l'équipe

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Phillip Danault a une bonne tête, ça on le savait. On sait maintenant qu'il a la tête dure. L'attaquant des Canadiens de Montréal a reçu son congé de l'hôpital, dimanche matin, au lendemain de l'accident dont il a été victime la veille.

Les Canadiens ont précisé qu'il est retourné chez lui afin de se reposer. On devrait en savoir davantage quant à la blessure qu'il a subie au cours des prochaines journées. Plus de peur que de mal donc pour le jeune homme et sa famille. 

Danault a été atteint à la tête par une percutante frappe du défenseur Zdeno Chara des Bruins de Boston vers la fin de la deuxième période de l'affrontement de samedi, que les Bruins ont remporté 4-3 aux tirs de barrage.

Il a eu tout juste le temps de tourner la tête en apercevant la rondelle projetée à une vitesse estimée de 123 kilomètres à l'heure.

Video: BOS@MTL: Danault est atteint à la tête par un tir

Danault a porté ses mains à la tête en s'écroulant. Il a paru conscient pendant la dizaine de minutes que le thérapeute sportif de l'équipe Graham Rynbend a passée à ses côtés. On l'a par la suite transporté hors de la patinoire sur une civière, avant de l'amener à l'hôpital afin de subir des examens approfondis.

Son père, Alain Danault, avait fourni des nouvelles encourageantes sur sa page Facebook en indiquant que les examens n'avaient rien révélé d'anormal.

La nouvelle de sa sortie de l'hôpital a été accueillie avec énormément de soulagement par ses coéquipiers, à l'issue de la séance d'entraînement publique du CH au Centre Bell.

« Ça part bien la journée, a affirmé l'ailier Nicolas Deslauriers. Je vais essayer de le contacter plus tard aujourd'hui pour voir s'il a besoin de quelque chose. »

« Nous sommes contents de voir ça, a renchéri Jonathan Drouin, en disant avoir texté son coéquipier samedi soir. Ç'a été un moment difficile à voir pour nous, sûrement très difficile pour lui, mais tout est beau. Nous savions qu'il était conscient et alerte samedi soir. Qu'il soit sorti de l'hôpital est un bon signe. »

Le vétéran défenseur Jordie Benn a expliqué que Danault avait donné de ses nouvelles à ses coéquipiers.

« Vous ne pouvez aller bien qu'autant que faire se peut après avoir encaissé une rondelle par la tête, a mentionné Benn. Il faut lui donner le temps de se rétablir maintenant. »

Benn a accordé l'absolution à Chara en soulignant que le géant défenseur des Bruins avait été ébranlé par la situation.

« Il n'a de toute évidence pas fait par exprès pour atteindre Phil d'un tir à la tête, a-t-il déclaré. Personne dans la LNH ne va viser la tête d'un rival avec la rondelle. C'est un accident bête, ça arrive au hockey. C'est effrayant, on ne veut jamais voir ça, mais heureusement Phil va bien. »

Drouin a dit avoir apprécié la conduite sportive de Chara et des joueurs des Bruins.

« Il existe un respect entre les joueurs dans la LNH. C'est un accident, un tir haut. Personne ne souhaite voir un collègue subir une blessure semblable. Le hockey devient secondaire pour tout le monde. Les joueurs des Bruins sont restés proches. Patrice Bergeron qui est un bon ami de Phillip lui a adressé quelques mots à sa sortie sur la civière. »

Au retour des équipes sur la patinoire pour compléter la deuxième période, Chara est allé s'enquérir de l'état de santé de Danault auprès de Benn.

« Il voulait obtenir des nouvelles, mais je n'en avais pas réellement à lui en fournir, a relaté Benn. Les thérapeutes nous ont tenus au courant sur le banc et nous avons vu l'annonce sur le tableau indicateur selon laquelle il était conscient et alerte à mi-chemin en troisième période. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.