Skip to main content

Peu probable que Kessel soit échangé, affirme Rutherford

Le DG des Penguins dit que l'ailier est un joueur important des Penguins

par LNH.com / LNH.com

Il est peu probable que l'ailier Phil Kessel des Penguins de Pittsburgh soit échangé, a donné à entendre le directeur général Jim Rutherford sur les ondes d'une station de radio, jeudi.

Rutherford, au cours d'un entretien à The Fan 93.7 FM, a été interrogé au sujet d'un article du chroniqueur Ron Cook du quotidien Pittsburgh Post-Gazette. Dans l'article, Cook évoquait la possibilité que les Penguins échangent Kessel, qui vient de savourer deux conquêtes de la Coupe Stanley.

« Phil Kessel est une partie importante des Penguins », a réagi Rutherford sur les ondes, selon ce que rapporte le journal Pittsburgh Tribune-Review. « Il obtient beaucoup de points. Il marque de gros buts. Il prépare de gros buts. Le plus de joueurs importants que vous avez dans votre équipe, meilleures sont vos chances de réussite.

« C'est un rouage important. Je ne peux pas vous assurer qu'un joueur en particulier ne sera jamais échangé. Phil l'a déjà été. Mais ce n'est pas quelque chose que j'envisage dans le moment. »

Kessel, âgé de 29 ans, a à sa fiche 649 points (296 buts, 353 passes) en 832 matchs dans la LNH échelonnés sur 11 saisons dans les uniformes des Bruins de Boston, des Maple Leafs de Toronto et des Penguins. Il a réussi 20 buts ou plus dans neuf saisons d'affilée.

Il a été échangé à deux reprises: par les Bruins aux Maple Leafs, le 18 septembre 2009, et par les Maple Leafs aux Penguins, le 1er juillet 2015.

Kessel ne s'en fait pas outre mesure avec les rumeurs.

« Vous savez quoi, ça arrive tout le temps, n'est-ce pas?, a-t-il commenté en entrevue. J'ai déjà été échangé et si je le suis de nouveau, eh bien ce sera ça. C'est une question d'affaire et si je me retrouve ailleurs, je vais me défoncer pour ma nouvelle équipe.

« Le hockey peut être bizarre, a-t-il poursuivi. Vous ne savez jamais pour quelles raisons vous pouvez être échangé ou ce que les dirigeants ont en tête. Ça peut prendre des années ou peu importe. Comme j'ai dit, c'est un 'business' et si vous voyez les choses comme ça, c'est correct. »

En voir plus