Skip to main content

Pettersson et Dahlen ont fait tourner les têtes

Les espoirs à l'attaque espèrent que leur amitié grandira en étant coéquipiers dans la LNH

par Kevin Woodley / Correspondant NHL.com

PENTICTON, Colombie-Britannique - Jonathan Dahlen était excité d'être réuni à son bon ami, compatriote et ancien compagnon de trio Elias Pettersson lors de la Classique des jeunes étoiles 2018 la fin de semaine dernière. Maintenant, l'espoir à l'attaque des Canucks de Vancouver espère que les deux demeureront ensemble en saison régulière.

Pettersson, le cinquième choix au total par les Canucks au repêchage 2017 de la LNH, devrait occuper un rôle sur le top-6 de Vancouver dans la LNH, en plus d'avoir du temps de jeu en supériorité numérique. Dahlen devra batailler avec 15 autres attaquants d'expérience, qui doivent passer par le ballotage si on veut les envoyer dans les mineures.

Mais si les deux Suédois continuent d'afficher la chimie qui leur a permis d'amasser un total combiné de six buts et neuf points lors de deux victoires contre les espoirs des Jets de Winnipeg la fin de semaine dernière, il pourrait être difficile de ne pas offrir une place à Dahlen dans la formation.

« Ces deux matchs nous donnent une petite longueur d'avance », a noté Dahlen, qui a terminé le tournoi des recrues avec trois buts, dont un victorieux, et deux passes dans un gain de 6-4 dimanche.

Dahlen et Pettersson ont été impressionnants et ils ont amassé un total combiné de 85 points sur le même trio avec Timra dans la ligue Allsvenskan, en deuxième division suédoise, en 2016-17, mais ils étaient séparés la saison dernière.

Pettersson, âgé de 19 ans, a mené la Ligue élite de Suède (SHL) avec 56 points (24 buts, 32 passes) en 44 matchs, et il a battu le record de Kent Nilsson pour le plus de points par un joueur d'âge junior en SHL. Il a été nommé joueur le plus utile à son équipe en saison régulière et en séries, alors qu'il a mené Vaxjo au championnat de la SHL.

Malgré tout, il semblait être plus impressionné par ce que Dahlen a accompli avec Timra.

À LIRE : 31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Canucks | La patience, la clé pour Juolevi en route vers la LNH | 31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Canucks

Le joueur de 20 ans a récolté 44 points (23 buts, 21 aides) en 44 rencontres de saison régulière, et 14 points (huit buts, six mentions d'aide) en 10 parties de séries pour aider son équipe à être promue à nouveau en SHL. Dahlen a conclu la saison comme meilleur attaquant de la ligue et joueur le plus utile à son équipe.

« C'est facile de parler de ma saison, car j'ai battu des records, mais je n'ai pas aidé mon équipe à être promue, a souligné Pettersson. Sa saison a été impressionnante. Il est demeuré à Timra et a aidé la formation à passer en SHL. »

Dahlen a avoué avoir reçu beaucoup d'offres durant la saison, incluant l'occasion de jouer avec Pettersson, pour tenter de lui faire faire le saut en SHL.

« Pour moi, c'était plus important de faire le saut avec Timra plutôt que de jouer seul dans la meilleure ligue, a expliqué Dahlen. J'ai grandi comme leader et, comme joueur, je prends mes responsabilités. Je pense que j'ai acquis beaucoup plus d'expérience que si je m'étais joint à la meilleure ligue. »

La saison dernière n'a pas aussi bien commencé pour Dahlen, qui a été sélectionné en deuxième ronde (42e au total) du repêchage 2016 par les Sénateurs d'Ottawa. Il a été acquis par Vancouver en retour de l'attaquant Alexandre Burrows lors de la date limite des transactions 2017. Dahlen a reçu un diagnostic de mononucléose la veille de la Classique des jeunes étoiles et il a été contraint de rater un mois d'activités. Mentalement et physiquement, il a connu des difficultés à son retour au jeu avec Utica dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

Dahlen a demandé de retourner à la maison, et les Canucks ont acquiescé. Lorsqu'il est revenu avec Utica après sa saison avec Timra, l'entraîneur Trent Cull a vu un joueur changé.

« On ne connaissait pas encore le véritable Jonathan, a dit Cull. À son retour, son corps avait changé, il affichait de la confiance et il nous a impressionnés. »

Dahlen a obtenu un but et une passe en deux matchs dans la LAH en fin de saison, ainsi qu'une mention d'aide en quatre rencontres de séries. Il a pu compter sur son père, Ulf Dahlen, qui a joué 966 matchs dans la LNH en 14 saisons, pour l'aider avec la transition.

« Tu dois jouer beaucoup plus rapidement ici », a noté Dahlen.

Comme Pettersson (6 pieds 2 pouces, 161 livres), Dahlen (5-11, 176) ne se soucie pas de son gabarit.

« Nous avons joué plus de 160 ou 170 matchs contre des hommes, a indiqué Dahlen. Ici, les patinoires sont plus petites et les défenseurs sont plus gros, donc c'est certain qu'on va se faire prendre plus souvent qu'en Suède où il y a plus d'espace. Mais ça fait partie du jeu. C'est un test amusant. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.