Skip to main content

Sénateurs 5, Auston Matthews 4

Performance historique du premier choix 2016 de la LNH, malgré la défaite des Maple Leafs

par Chris Stevenson / Correspondant NHL.com

OTTAWA - L'attaquant Auston Matthews des Maple Leafs de Toronto a été le premier joueur de l'histoire qui marque quatre buts à ses débuts dans la LNH, à l'ère moderne de la ligue, dans la défaite de 5-4 des siens en prolongation contre les Sénateurs d'Ottawa au Centre Canadian Tire, mercredi.

L'attaquant Kyle Turris a tranché le débat avec son deuxième filet du match, à la 37e seconde du surtemps.

Matthews, premier choix de la séance de repêchage 2016 de la LNH, a écrit une page d'histoire en inscrivant son quatrième but de la soirée, avec trois secondes à écouler au deuxième tiers.

Quatre joueurs ont réussi un tour du chapeau à leurs débuts dans la ligue depuis 1943-44: Alex Smart (Canadiens de Montréal, 1943), Réal Cloutier (Nordiques de Québec, 1979), Fabian Brunnstrom (Stars de Dallas, 2008) et Derek Stepan (Rangers de New York, 2010).

Video: TOR@OTT: Premier match, quatre buts pour Matthews

« Je suis sans voix, honnêtement, a dit Matthews. Alors que les périodes s'écoulaient, je me disais que je ne pouvais pas le croire, c'était tellement irréel. Il y avait du bon et du mauvais, nous allons en tirer des leçons et aller de l'avant. »

Matthews, qui affrontait Turris en prolongation, a accepté la responsabilité pour la défaite.

« Je suppose que c'est plutôt un départ idéal individuellement, mais ce dernier jeu était ma faute à 100 pour cent, a admis Matthews. Nous sommes venus ici pour gagner et nous n'avons pas réussi, c'est une bonne leçon pour moi et mon équipe et nous serons prêts samedi. »

Frederik Andersen a effectué 25 arrêts devant le but des Maple Leafs (0-0-1). Craig Anderson a repoussé 34 tirs dans le camp des Sénateurs (1-0-0).

Matthews, âgé de 19 ans, avait fait mouche à son premier lancer, à 8:21 du premier vingt, afin d'ouvrir le score, après avoir reçu la passe de Zach Hyman en provenance de derrière le but.

Il a égalé le score 2-2 à 14:18 du premier tiers à l'aide d'une magistrale manoeuvre individuelle. Il s'est moqué de deux rivaux en zone neutre avant de ravir le disque au défenseur Erik Karlsson le long de la bande du côté gauche et de surprendre Andersen.

Video: Turris joue les héros pour les Sénateurs

Matthews a donné l'avance aux Maple Leafs deux fois en deuxième période. La première fois à 1:25 grâce à son troisième lancer, après avoir accepté le relais du défenseur Morgan Rielly au cercle de remise en jeu droit.

La seconde fois avec seulement trois secondes à écouler, au terme d'une descente en surnombre avec William Nylander.

Les partisans des Maple Leafs au Centre Canadian Tire, incluant les parents de Matthews, ont lancé une douzaine de casquettes sur la patinoire après son troisième but.

Turris a créé l'égalité 4-4 à 6:45 du troisième tiers. Son tir du cercle droit a déjoué Andersen par-dessus son épaule gauche.

Karlsson, Bobby Ryan et Derick Brassard, acquis des Rangers de New York l'été dernier, ont été les autres buteurs des Sénateurs.

Matthews a été le premier premier choix au total depuis Alex Ovechkin des Capitals de Washington (repêchage 2004) à faire mouche deux fois à ses débuts dans la LNH.

Il a plus tard été le tout premier à signer l'exploit de marquer trois buts.

« Je suis sans voix, honnêtement, a dit Matthews. Alors que les périodes s'écoulaient, je me disais que je ne pouvais pas le croire, c'était tellement irréel. Il y avait du bon et du mauvais, nous allons en tirer des leçons et aller de l'avant. »

Matthews, qui affrontait Turris en prolongation, a accepté la responsabilité pour la défaite.

« Je suppose que c'est plutôt un départ idéal individuellement, mais ce dernier jeu était ma faute à 100 pour cent, a admis Matthews. Nous sommes venus ici pour gagner et nous n'avons pas réussi, c'est une bonne leçon pour moi et mon équipe et nous serons prêts samedi. »

En voir plus