Skip to main content

Penguins-Capitals: ce sera une rencontre au sommet pour plusieurs étoiles

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - Alexander Ovechkin et Alexander Semin seront d'un côté, Sidney Crosby et Evgeni Malkin de l'autre: les plus brillantes étoiles se rencontreront au sommet dans la série Penguins-Capitals, qui commencera samedi après-midi à Washington.

Les têtes d'affiche retiendront bien sûr l'attraction, mais les acteurs de soutien devraient aussi susciter bien de l'intérêt.

"Ce sera plus qu'une confrontation de vedettes, a dit l'entraîneur des Penguins, Dan Bylsma. Il va y avoir de fortes personnalités d'un côté comme de l'autre. C'est excellent pour la ligue, excellent pour les séries."

Au fil de quatre matches entre ces deux équipes, cette saison (dont trois remportés par les Capitals), un Ovechkin agité - apparemment à la suite d'une dispute hors-glace impliquant un agent - a mis Malkin en échec à plus d'une reprise. Bien qu'Ovechkin et Malkin avaient enterré la hache de guerre quand est arrivé le match des étoiles, apparemment avec l'aide de leur compatriote Ilya Kovalchuk, des Thrashers, Crosby a dit qu'Ovechkin avait expressément ciblé Malkin.

Plus tard dans la saison, Ovechkin et Crosby ont eu une altercation à Washington, le 22 février.

Semin, lui, a ajouté son grain de sel en disant qu'il n'y avait rien de spécial à propos de Crosby et que "si vous prenez n'importe quel joueur, même s'il est du bois mort, et que vous en faites la promotion, il va être une vedette."

C'était avant que Crosby marque en temps régulier puis en fusillade dans un gain de 4-3 des Penguins à Washington, le 8 mars.

Il y a seulement trois ans, les deux équipes étaient dans les bas-fonds de leur association. Depuis, les Penguins ont remporté le titre dans l'Est et atteint la finale de la coupe Stanley, s'y inclinant contre Detroit, l'an dernier - les Capitals, eux, ont remporté cette année une première série en 11 ans, après avoir terminé deuxièmes au classement de l'Est.

"Je me rappelle d'avoir dit à Alex, à sa première journée avec nous, que nous allions être mauvais au début, mais que nous allions devenir une bonne puis une excellente équipe," a dit le propriétaire des Capitals, Ted Leonsis.

Le succès ou non des Capitals pourrait dépendre du gardien Simeon Varlamov, qui n'avait amorcé que cinq matches avant de remplacer José Théodore après la première rencontre face aux Rangers. La recrue de 20 ans a brillé, montrant une fiche de 4-2 et une moyenne de 1,17.

Il y a par contre toute une différence entre les Rangers et les Penguins, ces derniers pouvant compter sur deux des trois meilleurs pointeurs du circuit.

"Les jeunes gardiens, ils peuvent prendre l'énergie de cette jeunesse pour faire de gros arrêts et connaître de gros matches, a dit Bylsma. Nous allons faire de notre mieux pour lui compliquer la tâche de diverses façons."

En voir plus