Skip to main content

Penguins : Rutherford confronté à un dilemme

Le DG de Pittsburgh aimerait conserver ses deux gardiens, mais doit songer au repêchage d'expansion

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

LAS VEGAS - Le scénario idéal de Jim Rutherford, directeur général des champions de la Coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh, est de miser sur les gardiens Matt Murray et Marc-Andre Fleury dans sa formation au début de la saison 2016-17, prêts à se séparer les départs à parts égales si possible.

« Si nous amorçons la saison avec ces deux joueurs, nous serons assurément solides devant le filet », a noté Rutherford.

Mais Rutherford sait qu'il sera difficile de réaliser ce souhait en raison d'un potentiel repêchage d'expansion l'été prochain si le Bureau des gouverneurs de la LNH vote en faveur de l'octroi d'une équipe à Las Vegas au cours de sa réunion de mercredi avant la Cérémonie de remise des trophées de la LNH au Hard Rock Hotel and Casino (19 h (HE); NBCSN, Sportsnet).

Si Las Vegas obtient une équipe, cela voudra probablement dire que les équipes seront en mesure de protéger un seul gardien en vue du repêchage d'expansion.

Murray, âgé de 22 ans, qui a remporté 15 matchs en séries éliminatoires de la Coupe Stanley afin de mener les Penguins au titre, serait vraisemblablement le gardien que choisira de protéger Rutherford, ce qui signifie que les Penguins pourraient perdre Fleury sans rien obtenir en retour.

Murray est sous contrat jusqu'à la fin de la prochaine saison, alors qu'il deviendra joueur autonome avec compensation. Fleury, âgé de 31 ans, possède une entente encore valide pour trois saisons et son salaire compte pour 5,75 millions $ sur la masse salariale, ce qui fait de lui un candidat de choix pour devenir le gardien no 1 d'une équipe d'expansion.

« Je tente simplement d'y aller une étape à la fois », a expliqué Rutherford, qui est finaliste au titre de Directeur général de la l'année. « Je ne tente pas agressivement d'échanger un de nos gardiens. D'un côté, nous sommes en très bonne posture du côté de nos gardiens, mais d'un autre côté, nous pourrions être contraints de prendre une décision difficile à un moment ou à un autre.

« Cela fait bien des choses auxquelles réfléchir en ce moment. »

L'une de ces choses est l'expérience.

Bien que Murray ait mené les Penguins à la conquête de la Coupe Stanley, il n'a pas encore disputé de saison complète dans la LNH. Il a amorcé 13 rencontres de saison régulière et ne s'est pas trouvé dans l'alignement à temps plein avant le mois de mars.

Fleury amorcera sa 13e saison dans la LNH. Il a remporté 357 victoires en 653 présences devant le filet.

« Fleury est un gardien de concession, a affirmé Rutherford. Vous ne pourrez pas trouver un meilleur joueur d'équipe ou un meilleur homme que lui. Et Murray vient tout juste d'arriver dans cette ligue. »

Rutherford a affirmé que c'est Fleury qui avait transporté les Penguins au cours des deux premiers mois de la saison, avant l'embauche de l'entraîneur Mike Sullivan en remplacement de Mike Johnston, à la suite de quoi l'équipe a commencé à mieux jouer devant son gardien.

Fleury a conservé un dossier de 35-17-6 avec un pourcentage d'arrêts de ,921 et une moyenne de buts alloués de 2,29 la saison dernière. Murray a été le gardien partant en séries éliminatoires seulement parce que Fleury était à l'écart du jeu en raison d'une commotion cérébrale subie le 31 mars, sa deuxième de la saison.

« Marc est un gardien qui a fait ses preuves, a ajouté Rutherford. Dans le cas de Matt, il n'a pas encore disputé une saison complète. Nous le tenons en haute estime. Nous croyons qu'il va connaître une grande carrière. Jusqu'ici chez les professionnels, il a été fantastique, mais il n'a pas encore disputé une seule saison complète, alors nous faisons attention à cela.

« Mais d'un autre côté, en raison du potentiel repêchage d'expansion, qui pourrait arrivera très rapidement, nous allons devoir faire très attention à ce que nous faisons. Dans un monde parfait, nous amorcerions la saison avec nos deux gardiens. »

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.