Skip to main content

Pavelski, le favori pour l'obtention du Conn Smythe

L'attaquant de San Jose est le choix de sept des neuf contributeurs du LNH.com pour remporter ce trophée

par LNH.com / LNH.com

Il ne reste que deux équipes en lice dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, alors que les Sharks de San Jose vont affronter les Penguins de Pittsburgh en Finale de la Coupe Stanley. Le match no 1 aura lieu lundi au Consol Energy Center (20 h (HE); TVA Sports, NBC, CBC).

Avant que la grande finale ne s'amorce, huit contributeurs du LNH.com ont donné leurs choix pour le trophée Conn Smythe, remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires.

 

De sérieux candidats se démarquent déjà en Joe Pavelski pour les Sharks et Phil Kessel pour les Penguins. Bien des choses peuvent changer au cours de la Finale, mais voici comment les contributeurs du LNH.com voient la course au trophée Conn Smythe après trois rondes :

Robert Laflamme, Journaliste principal LNH.com

1 - Joe Pavelski, Sharks de San Jose
2 - Phil Kessel, Penguins de Pittsburgh
3 - Logan Couture, Sharks de San Jose

Pavelski est un choix sans équivoque jusqu'à maintenant. Le capitaine des Sharks montre la voie à ses coéquipiers, avec un sommet dans la LNH de 13 buts et 22 points. S'il continue à produire au même rythme et que les Sharks devaient s'incliner en Finale, il pourrait être le premier joueur d'une équipe perdante à recevoir le trophée Conn Smythe depuis le gardien Jean-Sébastien Giguère en 2003.

Kessel a marqué de gros buts pour les Penguins. Avec quelques autres en finale dans une cause gagnante, il représentera un choix logique.

Couture est le meilleur marqueur de la ligue en séries éliminatoires. Le joueur de centre du deuxième trio des Sharks est utilisé dans toutes les situations.

Mentions honorables à des joueurs qui pourraient rattraper les favoris en Finale : Joe Thornton, Sidney Crosby, Brent Burns et Kristopher Letang.

Arpon Basu, Directeur de la rédaction LNH.com

1. Brent Burns, Sharks de San Jose
2. Joe Pavelski, Sharks de San Jose
3. Phil Kessel, Penguins de Pittsburgh

Burns est le principal élément de l'arme la plus puissante des Sharks, leur jeu de puissance, tirant au filet de partout sur la patinoire, déstabilisant ainsi l'unité d'infériorité numérique de leurs adversaires. Il amorce la Finale au troisième rang des pointeurs de la ligue avec 20 points en 18 parties, seulement devancé par Logan Couture et Pavelski. Il s'agit d'une performance exceptionnelle pour un défenseur, et les aptitudes uniques de Burns à la ligne bleue expliquent probablement pourquoi il est si difficile pour les autres équipes de contrer les Sharks défensivement.

Sébastien Deschambault, Chroniqueur LNH.com

1. Joe Pavelski, Sharks de San Jose
2. Joe Thornton, Sharks de San Jose
3. Phil Kessel, Penguins de Pittsburgh

Les Sharks regorgent de joueurs talentueux en attaque, mais le duo formé des deux Joe mène la charge. Pavelski remplit le filet avec une régularité incroyable, comme en font foi ses treize buts, dont quatre buts gagnants, deux sommets depuis le début des séries, et il représente une menace chaque fois qu'il s'empare du disque en zone adverse. Thornton est l'un des meilleurs passeurs de sa génération, et on sent qu'il souhaite mettre la main sur ce championnat qui lui échappe depuis tant d'années. Il complète parfaitement Pavelski, et l'adversaire est forcé de concentrer ses forces sur leur trio, ce qui permet à Couture et compagnie de bénéficier de plus d'espace. Kessel n'était pas spécialement reconnu pour son rendement en séries, mais il maintient une moyenne d'un point par match en séries d'après-saison depuis le début de sa carrière. Sa contribution est d'autant plus importante que les principales vedettes de l'équipe, c'est-à-dire Crosby, Malkin et Letang, ne trouvent pas la feuille de pointage aussi souvent qu'ils le souhaiteraient.

Nick Cotsonika, Journaliste NHL.com

1. Joe Pavelski, Sharks de San Jose
2. Brent Burns, Sharks de San Jose
3. Matt Murray, Penguins de Pittsburgh

Pavelski occupe le premier rang au chapitre des buts avec 13 et le deuxième rang pour les points avec 22, et il a été le meneur des Sharks, celui qui a donné le ton et qui s'est levé dans les moments importants. Burns a été le catalyseur à la ligne bleue, lui qui occupe le troisième échelon des pointeurs en séries avec 20 points (6 buts, 14 passes), et qui devance tous les autres défenseurs de la ligue par au moins six points. Murray a conservé une fiche de 11-4 avec un pourcentage d'arrêts de ,924. Lorsque l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan a confié le départ à Marc-Andre Fleury dans le match no 5 de la finale de l'Association de l'Est contre le Lightning de Tampa Bay, Fleury a accordé quatre buts sur 25 tirs dans un revers de 4-3 en prolongation. Sullivan est revenu avec Murray pour les matchs no 6 et 7, au cours desquels Murray a repoussé 44 des 47 tirs dirigés vers lui pour signer deux gains de suite.

Tom Gulitti, Journaliste NHL.com

1. Joe Pavelski, Sharks de San Jose
2. Phil Kessel, Penguins de Pittsburgh
3. Logan Couture, Sharks de San Jose
 
Personne n'a marqué plus de buts que les 13 de Pavelski au cours des trois premières rondes des séries. Il mène aussi la ligue avec quatre buts gagnants pour aider les Sharks à atteindre la Finale de la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire. L'une des raisons qui expliquent pourquoi les Penguins se sont rendus aussi loin est leur profondeur à l'attaque, mais la constance de Kessel est ce qui ressort du lot, lui qui est le meneur de Pittsburgh avec 18 points (neuf buts, neuf passes). Il a récolté six points (trois buts, trois passes) en cinq matchs au premier tour contre les Rangers de New York, six points (deux buts, quatre passes) en six rencontres en deuxième ronde contre les Capitals de Washington, et six points (quatre buts, deux passes) en sept parties en finale d'association. Logan Couture a déjà battu le record d'équipe des Sharks pour le plus grand nombre de points au cours d'un tournoi printanier, et il est le meilleur pointeur de la ligue avec 24 points (huit buts, 16 passes).

Amalie Benjamin, Journaliste NHL.com

1. Joe Pavelski, Sharks de San Jose
2. Phil Kessel, Penguins de Pittsburgh
3. Joe Thornton, Sharks de San Jose

Pavelski ne peut être arrêté en ce moment. Il a été le meilleur joueur au sein d'une excellente équipe des Sharks qui ne montre aucun signe de ralentissement, contrairement aux saisons précédentes. Son équipe et son trio ont été simplement dominants. Thornton mérite presque autant ce trophée que Pavelski, avec trois buts et 15 passes au moment d'amorcer la Finale. Il ne semblait pas vouloir laisser les Sharks perdre dans le match no 6 de la finale de l'Association de l'Ouest contre les Blues de St. Louis, et il pourrait poursuivre sur cette lancée. Kessel, de son côté, a amassé neuf buts et neuf passes et a été dominant pour les Penguins lorsqu'ils en ont eu de besoin, alors que sa production et celle de son trio expliquent en grande partie pourquoi les Penguins sont toujours en vie.

Shawn Roarke, Directeur du contenu éditorial NHL.com

1. Joe Pavelski, Sharks de San Jose
2. Marc-Edouard Vlasic, Sharks de San Jose
3. Kris Letang, Penguins de Pittsburgh

Pavelski a transporté les Sharks au cours de la finale d'association. Les Sharks ont inscrit 21 buts en six matchs contre les Blues et Pavelski a participé à neuf d'entre eux. Il a marqué quatre fois, dont le but gagnant dans le très important match no 5, ainsi que le premier but du sixième match. Il a aussi inscrit le filet gagnant dans le match no 7 de la deuxième ronde contre les Predators de Nashville, ce qui lui a permis d'amorcer sa séquence actuelle de sept matchs avec au moins un point. Pavelski s'occupe de l'attaque pour les Sharks, et Vlasic empêche l'autre équipe de marquer. Vlasic montre un différentiel de plus-13 en 18 matchs. Encore plus impressionnant, il a été opposé à trois des meilleurs buteurs de la ligue au cours des trois premières rondes, et il les a tous réduits au silence : Tyler Toffoli des Kings de Los Angeles, Filip Forsberg des Predators et Vladimir Tarasenko des Blues avaient inscrit un total de 108 buts en saison régulière, mais n'ont marqué qu'un total de trois buts contre les Sharks en séries. Letang passe en moyenne 28:49 par match à la ligne bleue, alors que Trevor Daley est tombé au combat en raison d'une blessure en troisième ronde, et deux membres réguliers de la brigade défensive de l'équipe sont âgés de moins de 25 ans et ont disputé moins de 100 matchs en carrière dans la LNH. Il a amassé 10 points et présente un différentiel de plus-5 en 16 matchs.

Dan Rosen, Journaliste principal NHL.com

1. Phil Kessel, Penguins de Pittsburgh
2. Joe Pavelski, Sharks de San Jose
3. Logan Couture, Sharks de San Jose

Kessel a animé l'attaque des Penguins lorsqu'ils en ont eu besoin au cours des séries éliminatoires. Il a marqué quatre buts sur 30 tirs en finale d'association et a récolté deux buts en plus de préparer le filet gagnant dans le gain de 4-3 qui a permis à Pittsburgh d'éliminer les Capitals en deuxième ronde. Il a été électrisant à l'aile droite du meilleur trio de l'Association de l'Est aux côtés du centre Nick Bonino et de l'ailier gauche Carl Hagelin. Kessel a récolté 18 points, neuf buts et neuf passes. Son trio, le trio « HBK », a amassé 45 points. Pavelski a certainement fait sa part pour animer l'attaque des Sharks, lui qui mène la ligue avec 13 buts, dont quatre buts gagnants. Ses 22 points lui procurent le deuxième échelon derrière Couture, qui est aussi le meneur de la LNH avec 16 mentions d'aide. Pavelski et Couture ont aidé les Sharks à inscrire en moyenne 3,50 buts par matchs en séries, un sommet dans la ligue.

Brian Compton, Directeur de la rédaction adjoint NHL.com

1. Joe Pavelski, Sharks de San Jose
2. Phil Kessel, Penguins de Pittsburgh
3. Logan Couture, Sharks de San Jose

Pavelski mène la LNH avec 13 buts au cours des séries éliminatoires, et il s'illustre particulièrement dans les moments importants, alors que quatre de ses filets ont été des buts gagnants. Kessel montre qu'il peut élever son jeu d'un cran dans les séries éliminatoires et il est le meneur des Penguins avec 18 points à l'aube de la Finale. Couture est le meneur de la ligue avec 16 mentions d'aide et 24 points, et il a prouvé qu'il était bien plus qu'un simple joueur de soutien derrière Thornton.

 

En voir plus