Skip to main content

Paul Maurice semblait assommé par l'ampleur de la défaite de son club

LNH.com @NHL

RALEIGH - Les Hurricanes accusent un déficit de trois matchs et la prochaine rencontre en sera une sans lendemain. On voit mal comment ils pourraient renverser la situation et éliminer les Penguins.

"On va d'abord essayer de gagner un match", a déclaré Paul Maurice, un peu assommé par la défaite de son club.

L'entraîneur des Hurricanes a reconnu que les deux buts des Penguins en fin de première période ont eu un effet très négatif sur son équipe.

"Nous avons eu beaucoup de difficultés à nous organiser par la suite", a-t-il admis. "On a dû prendre certains risques et c'est une chose qui ne pardonne pas contre une aussi bonne équipe."

"Les Penguins ne sont pas seulement menaçants en attaque", a-t-il poursuivi. "Ils sont également solides défensivement. Et lorsqu'ils commettent une erreur, leur gardien est là pour la réparer."

Le quatrième match de la série sera disputé mardi.

"Ces deux jours de congé vont nous être bénéfiques, a fait valoir Maurice. On devrait pouvoir retrouver nos jambes et mettre ainsi un peu plus de vie dans notre jeu."

Les Hurricanes ont dominé le troisième vingt en dirigeant 18 lancers contre neuf aux Penguins. Malgré cette domination, les visiteurs ont inscrit trois buts contre un seul par les Hurricanes.

"Les Penguins ont beaucoup de talent. Ils n'ont pas besoin de tirer souvent pour marquer", a-t-il noté.

De leur côté, les Penguins semblent plus solides qu'il y a un an alors qu'ils s'étaient inclinés en six matchs lors de la finale face aux Red Wings de Detroit.

"Nous sommes meilleurs depuis les échanges. L'équipe a plus de maturité", a indiqué Kristopher Letang en faisant allusion à l'arrivée de Bill Guerin et de Chris Kunitz.

Philippe Boucher, lui, a parlé du système des Penguins.

"Toute l'équipe joue bien", a-t-il dit. "L'entraîneur (Dan Bylsma) nous envoie toujours le même message. C'est clair. Tout le monde l'achète, même nos deux vedettes."

Sidney Crosby fait valoir que chaque joueur s'acquitte de ses responsabilités. Il ne se sent pas l'obligation de tout faire seul avec la complicité d'Evgeni Malkin.

"Nous profitons du travail de nos coéquipiers", a indiqué Crosby. "C'est toujours plus facile d'enchaîner lorsque le trio qui vous précède vient d'avoir une bonne présence. Chaque trio a son rôle et nous avons confiance en chacun de nos coéquipiers."

En voir plus