Skip to main content

Patrick Kane, Artemi Panarin pourraient être séparés

L'entraîneur des Blackhawks Joel Quenneville considère quelques ajustements à ses trios pour équilibrer l'attaque

par Brian Hedger / Correspondant LNH.com

CHICAGO - Les attaquants des Blackhawks de Chicago Patrick Kane et Artemi Panarin pourraient être séparés cette saison, a indiqué l'entraîneur Joel Quenneville samedi.

Le raisonnement de Quenneville est logique, son but ultime étant d'équilibrer son attaque, mais il y a ce que Kane qualifie de « sixième sens » lorsque lui et Panarin se trouvent sur la glace ensemble. Ce sixième sens a de nouveau été illustré dans le gain de 4-0 des Blackhawks contre les Blues de St. Louis au United Center samedi.

Kane et Panarin, qui disputaient tous deux leur premier match préparatoire depuis leur retour de la Coupe du monde de hockey 2016, ont réalisé un autre tour de magie sur le premier but du match. Kane s'est amené sur l'aile droite, a effectué une passe du revers parfaite dans l'enclave à Panarin, qui a touché la cible d'un tir sur réception.

« C'est drôle, je m'étais trouvé dans une situation semblable plus tôt au cours de la rencontre, et quand j'ai jeté un coup d'œil à ma gauche, les deux [attaquants] se sont dirigés vers le filet, a expliqué Kane. Je ne me souviens plus avec qui j'étais sur la glace, mais habituellement, Panarin freine quelque peu et trouve cette petite ouverture, et comme par magie, dès mon incursion suivante, il se trouve sur la glace sur un jeu identique. »

Avant la rencontre, Quenneville avait mentionné qu'il était possible que Panarin, un ailier gauche, amorce la saison sur le premier trio des Blackhawks avec le centre Jonathan Toews et possiblement l'ailier droit Marian Hossa. Cela laisserait Kane, Un ailier droit, avec le centre Artem Anisimov et l'autre attaquant qui décrocherait un poste dans le top-6.

Rien n'est coulé dans le béton, mais cela demeure une possibilité.

« Même s'ils sont séparés, il va y avoir des présences au cours d'un match où ils seront réunis, a nuancé Quenneville. Au cours d'une saison, vous savez qu'ils vont évoluer ensemble à l'occasion. Il s'agit toutefois de quelque chose qui doit encore être déterminé. [Kane] se présente à 2-contre-5 et il effectue l'une de ces passes très spéciales, et [Panarin] marque d'un tir sur réception. Ils vont toujours obtenir des présences ensemble. Ce qu'il faut évaluer, c'est s'ils vont évoluer ensemble sur une base permanente. »

Les faire jouer ensemble pendant la presque totalité de la dernière saison a très bien fonctionné.

Panarin a récolté 30 buts, 47 passes et 77 points, ce qui lui a permis de remporter le trophée Calder à titre de meilleure recrue de la LNH. Kane a mené la ligue avec 106 points, un sommet en carrière, a inscrit 46 buts, un autre sommet personnel, et a remporté les trophées Hart, Art Ross et Ted Lindsay. Anisimov a également profité de cette association, avec 20 buts et 42 points.

« Nous savons que nous devons nous ajuster à de nouveaux partenaires, car ce sont tous de bons joueurs, a déclaré Panarin par le biais d'un interprète. Nous devons donc être prêts à avoir de nouveaux compagnons de trio. Mais surtout, nous marquons plusieurs buts ensemble, car nous nous connaissons bien et nous travaillons bien ensemble. »

Panarin a joué avec Toews pendant une courte période de temps la saison dernière, mais cette combinaison n'a pas encore été testée à long terme. Toews a amassé 28 buts et 30 passes la saison dernière, mais son total de mentions d'aide a régressé depuis que l'ailier gauche Patrick Sharp a été échangé aux Stars de Dallas. Les difficultés éprouvées par Hossa à trouver le fond du filet ont aussi contribué à la baisse de la production du premier trio de Chicago.

Placer Panarin sur cette unité pourrait aider.

« J'ai joué avec Toews un peu la saison dernière, a noté Panarin. Mais je suis prêt à jouer avec n'importe qui. C'est mon rôle. J'ai surtout joué avec Kane la saison dernière, c'est l'expérience que je possède, mais je suis prêt à jouer avec n'importe qui. »

La même chose prévaut pour Kane, qui a passé la majeure partie de sa carrière dans la LNH aux côtés d'une rotation constante de compagnons de trio.

« L'an dernier, c'était probablement la première fois que je jouais seulement avec quelques joueurs, moi qui est habitué de jouer un peu partout, avec des joueurs différents, a souligné Kane. Nous allons voir ce qui va se passer. Je sais qu'ils voulaient essayer quelque chose de différent pour le match de [samedi] et peut-être pendant tous les matchs préparatoires, alors je vais simplement jouer là où on me dit de jouer, j'imagine. »

 

En voir plus