Skip to main content

Ducks: Patrick Eaves fait un pas de plus vers un retour au jeu

L'attaquant a enfilé les patins pour la première fois depuis sa blessure

par Lisa Dillman @reallisa / Journaliste NHL.com

ANAHEIM - L'attaquant des Ducks d'Anaheim Patrick Eaves a enfilé les patins pour la première fois samedi depuis qu'il a subi une blessure au bas du corps lors du troisième match de la série de deuxième tour contre les Oilers d'Edmonton, le 30 avril.

L'entraîneur Randy Carlyle a indiqué que la journée de dimanche allait être aussi importante afin de voir comment Eaves répond après sa première présence sur la patinoire. Eaves a dû porter une botte de marche et se servir de béquilles pendant un moment après sa blessure.

« Il met sa blessure à l'épreuve, a dit Carlyle. Et c'est évidemment un bon signe quand les joueurs vont sur la patinoire. Ça signifie qu'il fait un pas de plus vers un retour au jeu. »

Le match no 5 de la Finale de l'Ouest entre les Ducks et les Predators de Nashville aura lieu au Honda Center samedi (19h15 HE; NBC, CBC, TVA Sports). La série est égale 2-2.

Eaves, qui a marqué 21 buts pour les Stars de Dallas avant d'être échangé aux Ducks le 24 février, a fracassé le plateau des 30 buts en inscrivant neuf buts à ses 17 premiers matchs avec les Ducks. Il a terminé la saison avec des sommets en carrière au chapitre des buts (32) et des points (51) en 79 rencontres.

En l'absence d'Eaves, les Ducks ont éprouvé des difficultés en avantage numérique et ils s'ennuient de la chimie qu'il avait avec le joueur de centre Ryan Getzlaf. Eaves a récolté quatre points (deux buts, deux aides) en sept matchs éliminatoires.

Du côté des Predators, Ryan Johansen ratera le reste des séries en raison d'une blessure à la cuisse gauche qui a nécessité une opération.

Johansen, qui a été blessé lors du match no 4, est le meneur des Predators en séries avec 13 points (trois buts, 10 aides) en 14 matchs.

« Quand vous perdez un joueur, ça fait partie des séries, a dit Carlyle. Nous avons perdu un bon joueur en Patrick Eaves. Vous semblez l'oublier. Il est l'un de nos meilleurs marqueurs, peut-être même notre meilleur joueur depuis la date limite des transactions.

« Nous essayons de le remplacer par comité. Un joueur ne remplacera pas Patrick Eaves. Et nous le savons. Ça donne l'occasion à des joueurs d'obtenir des minutes qu'ils n'auraient pas habituellement. C'est comme ça que nous le voyons.

« On ne peut rien faire par rapport aux blessures. »

En voir plus