Skip to main content

Patrice Bergeron obtient la permission de revenir au jeu avec les Bruins

LNH.com @NHL

WILMINGTON, Massachusetts - Rien qu'en foulant la patinoire, Patrice Bergeron a motivé ses coéquipiers chez les Bruins de Boston, lundi. Et ce, même s'il n'enfilera pas l'uniforme en vue du premier match de la série contre le Canadien, jeudi soir au Centre Bell.

Alors que les joueurs de Claude Julien se préparent à participer aux séries pour la première fois depuis la saison 2003-04, le hockeyeur québécois a reçu la permission de prendre part à une séance d'entraînement avec contact physique pour la première fois depuis qu'il a subi une grave commotion cérébrale en octobre dernier.

"Il a reçu le feu vert pour les contacts complets", a indiqué le directeur général Peter Chiarelli, qui a précisé que Bergeron ne disputera pas le premier match de la série. "Nous verrons comment il va réagir. Puis, à un moment donné, nous prendrons une décision."

Après avoir patiné avec l'équipe à l'entraînement, Bergeron a fait 45 minutes de temps supplémentaire pour exercer ses tirs et son maniement de la rondelle en compagnie de l'entraîneur adjoint Doug Houda.

Il a recommencé à s'entraîner le mois dernier mais jusqu'ici il pouvait seulement donner des mises en échec, pas en recevoir.

"Je vais demander aux gars de me bousculer un peu parce qu'évidemment, si je dispute un match, les joueurs du Canadien n'auront aucune pitié, a dit Bergeron. Je dois évidemment approcher la situation de façon intelligente, m'assurer que je me sens bien à l'entraînement et faire une évaluation honnête de ma santé."

Ses coéquipiers se sentent déjà mieux.

"C'est un gros morceau de l'équipe, a souligné l'attaquant Marc Savard. De le voir patiner avec nous, c'est un facteur de motivation important, c'est certain. Mais en même temps, on veut qu'il se sente à l'aise et revienne seulement s'il est à 100 pour cent."

Savard et Bergeron étaient considérés comme deux des meilleurs fabricants de jeu des Bruins avant d'amorcer la campagne. Mais Savard, leur meilleur marqueur, a raté les sept dernières rencontres de la saison à cause d'une fracture à un os du dos, blessure qu'il a subie lors d'une mise en échec de Steve Bégin, du Canadien, le 22 mars dernier.

Savard espère recommencer à s'entraîner mardi, mais Boston devra se passer d'un autre atout important à l'attaque, Chuck Kobasew, qui devra s'absenter pour une période de quatre à huit semaines à cause d'une fracture au bas de la jambe gauche.

Bergeron ne sait pas à quel moment il pourra disputer un match.

"Je n'en ai aucune idée, a-t-il dit. Je n'ai pas choisi de date à l'avance. Je ne vais pas jouer jeudi, c'est sûr et certain. Après ça, qui sait, tout dépendra de comment je me sens à l'entraînement."

Bergeron a perdu conscience à son 10e match de la saison, le 27 octobre, quand le défenseur des Flyers de Philadelphie Randy Jones l'a frappé par derrière.

"Pour l'instant, il ne peut pas jouer, a indiqué Julien. On ne va pas regarder trop loin dans l'avenir, je dois me concentrer sur les joueurs qui sont à ma disposition en ce moment."

Glen Metropolit et Glen Murray ont raté la séance d'entraînement, lundi, mais on s'attend à ce qu'ils soient prêts à disputer le premier match de la série.

En voir plus