Skip to main content

Patrice Bergeron des Bruins met la main sur le trophée Selke

Le centre a été nommé meilleur attaquant défensif de la LNH pour la quatrième fois de sa carrière

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LAS VEGAS - Patrice Bergeron a davantage réalisé l'exploit qu'il venait de signer, mercredi soir, en recevant le trophée Selke des mains de Bob Gainey, qui était avant lui le seul quadruple lauréat du titre de meilleur attaquant à caractère défensif dans la LNH.

« C'est un immense honneur que de recevoir le trophée de M. Gainey », a affirmé le joueur de centre des Bruins de Boston lors du Gala de la LNH 2017 et du repêchage d'expansion présenté par T-Mobile à Las Vegas.

« C'est un homme que je respecte beaucoup, une légende de la LNH qui fait partie du groupe des 100 meilleurs joueurs du centenaire de la ligue et un modèle pour les jeunes. Personnellement, je l'ai vu jouer plusieurs fois à la télévision. Il jouait de la façon dont je voulais jouer en grandissant. »

À Las Vegas lundi, le patineur natif de L'Ancienne-Lorette, près de Québec, a eu l'occasion de rencontrer plus intimement l'ancien joueur vedette des Canadiens de Montréal dans les années 1970 et 1980. Il a été impressionné par la personnalité très terre-à-terre de Gainey.

« Nous avons parlé de choses et d'autres. Il m'a posé des questions au sujet de ma famille. Ç'a été un entretien fort agréable. »

Bergeron, âgé de 31 ans, a également reçu l'honneur en 2012, en 2014 et en 2015 tandis que Gainey avait eu la mainmise sur le trophée entre les années 1978 et 1981.

Les autres finalistes cette année étaient les joueurs de centre Ryan Kesler des Ducks d'Anaheim et Mikko Koivu du Wild du Minnesota.

« C'est un honneur, a poursuivi Bergeron. Je suis très reconnaissant. Mais il reste que peu importe le nombre de fois que j'ai gagné le trophée, je ne modifierai pas mon style de jeu. J'essaierai toujours le même joueur sur la glace. »

Bergeron, six fois finaliste au trophée Selke, a mené la ligue au chapitre du pourcentage des tentatives de tirs (61,1 pour cent) parmi les joueurs ayant disputé au moins 40 parties. Il a également terminé au premier rang de la LNH au chapitre des mises en jeu remportées (1089) et au troisième rang pour l'efficacité dans le cercle des mises au jeu (60,1 pour cent) parmi les joueurs ayant disputé au moins 500 mises en jeu derrière le centre de l'Avalanche du Colorado Matt Duchene (62,6 pour cent) et le centre des Ducks Antoine Vermette (62,3 pour cent).

Les 302 tirs de Bergeron lui ont conféré le troisième rang de la ligue. Il s'agit de son deuxième plus haut total en carrière dans la LNH. Ses 53 points (21 buts, 32 passes) en 79 rencontres lui ont valu le quatrième rang des marqueurs des Bruins. 

Sélectionné par les Bruins en deuxième ronde (45e au total) du repêchage 2003 de la LNH, Bergeron a amassé 671 points (259 buts, 412 passes) en 899 parties au cours de sa carrière de 13 saisons dans la LNH, toutes avec Boston. Il a remporté la Coupe Stanley avec les Bruins en 2011, alors qu'ils avaient vaincu les Canucks de Vancouver en sept matchs. Bergeron a obtenu 70 points (25 buts, 45 passes) en 101 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Kesler, âgé de 32 ans, a remporté le trophée Selke alors qu'il s'alignait avec les Canucks en 2011 et il était finaliste pour la cinquième fois. Ses 1029 mises au jeu remportées représentent le troisième plus haut total dans la ligue cette saison, ainsi que son sommet en carrière dans la LNH. Il a également terminé au troisième rang parmi les attaquants du circuit pour le temps de glace (21:18 par match) et au sixième rang pour l'efficacité sur les mises au jeu (57,4 pour cent) parmi les joueurs avec un minimum de 500 mises en jeu. Il a terminé au deuxième rang des pointeurs des Ducks avec 58 points (22 buts, 36 passes). Il avait terminé au troisième rang au scrutin pour le trophée Selke en 2016.

Koivu, âgé de 34 ans, était finaliste pour l'honneur pour la première fois après avoir terminé au quatrième rang au scrutin pour le trophée Selke en 2009. Le capitaine du Wild a établi de nouveaux sommets en carrière dans la LNH au chapitre du différentiel (plus-27) et les lancers bloqués (65), en plus d'avoir remporté 55,2 pour cent de ses mises en jeu (16e dans la LNH). Il a terminé en troisième place des marqueurs du Wild avec 58 points (18 buts, 40 passes).

En voir plus