Skip to main content

Pat Quinn pourrait remplacer Craig Hartsburg à la barre des Sénateurs

LNH.com @NHL

OTTAWA - Plusieurs signes avant coureurs tendent à démontrer que quelque chose se produira chez les Sénateurs d'Ottawa au cours des prochains jours.

L'équipe, qui a atteint la finale de la coupe Stanley en 2007, est présentement 12e au classement de l'Est avec un dossier de 13-19-6 et n'a obtenu qu'une seule victoire au cours des sept dernières rencontres.

Les rumeurs à propos du renvoi prochain de l'entraîneur Craig Hartsburg et/ou du directeur général Bryan Murray vont bon train depuis la fin du Championnat mondial de hockey junior à la Place Banque Scotia d'Ottawa, lundi.

Le Journal de Montréal a joint sa voix à celle des quotidiens de la région d'Ottawa et plusieurs autres médias d'information mercredi en suggérant que Pat Quinn devienne le prochain entraîneur et Bob Nicholson, l'actuel président d'Hockey Canada, le futur directeur général des Sénateurs.

L'imprévisible propriétaire de la formation, Eugene Melnyk, a toutefois nié la possibilité d'un chambardement majeur au sein de l'organisation dans un communiqué émis mercredi.

"Contrairement aux propos rapportés dans les médias, je n'ai toujours pas pris de décision par respect pour les personnes impliquées dans l'organisation, a-t-il déclaré. Gagner demeure le principal objectif de l'administration, du personnel d'entraîneur et des joueurs et nous allons continuer d'encourager l'équipe pour qu'elle obtienne une bonne deuxième moitié de saison".

Les spéculations ont pris naissance lorsque Melnyk a offert l'accolade à Quinn après l'écrasante victoire de 8-1 du Canada face à la République tchèque. Quinn, Nicholson et Melnyk ont passé les dernières semaines ensemble au Championnat junior.

Il y a également eu des discussions à propos d'une éventuelle transaction impliquant l'attaquant Jason Spezza.

Hartsburg a signé une entente de trois ans en juin pour remplacer Murray, qui avait pris la place de John Paddock après le renvoi de ce dernier le 27 février dernier. Si Quinn obtient le poste, il deviendra le troisième entraîneur des Sénateurs en 10 mois seulement.

La formation de la capitale fédérale a passé les huit derniers matchs à l'extérieur de la Place Banque Scotia à cause du Championnat mondial de hockey junior, enregistrant une seule victoire, face aux Oilers d'Edmonton le 30 décembre.

Les Sénateurs présentent une fiche de 4-13-2 sur la route, la pire de tout le circuit Bettman.

En voir plus