Skip to main content

Une deuxième et peut-être dernière chance pour Bouwmeester et Maroon

Les vétérans veulent absolument remporter la Coupe Stanley dans l'uniforme des Blues

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste LNH.com

BOSTON -- Pat Maroon est originaire de St. Louis et il adore jouer chez lui. Quant à Jay Bouwmeester, il a également l'impression d'être un gars de la place, lui qui s'aligne depuis sept saisons avec les Blues.

Ils ne veulent pas laisser filer cette occasion de soulever la Coupe Stanley à titre de membres des Blues. Ils auront l'occasion de le faire s'ils l'emportent contre les Bruins de Boston, mercredi, à l'occasion du septième match de la Finale de la Coupe Stanley qui sera disputé au TD Garden (20 h; H.E., TVAS, CBC, SN, NBC).

« C'est ce que je rêve de faire depuis mon enfance, quand je jouais au sous-sol avec mes frères, en faisant semblant d'aider les Blues à aller jusqu'au bout, a déclaré Maroon, mardi. J'ai attendu toute ma vie pour vivre ce moment. »

À LIRE : Les Blues doivent jouer comme quand ils étaient des enfants | Thomas disponible, Blais sur la touche?

Bouwmeester, lui, a attendu toute sa carrière pour le vivre. Patrick Marleau (1657) et Joe Thornton (1566) sont les seuls joueurs actifs qui ont disputé plus de matchs dans la LNH que le défenseur de 35 ans (1184) sans remporter la Coupe.

La rencontre de mercredi représente une deuxième chance pour Maroon, Bouwmeester et le reste des Blues de remporter cette série quatre de sept ; ils ont subi un revers de 5-1 aux mains des Bruins lors du sixième match, dimanche, au Enterprise Center.

Mais ça ne décourage aucun des deux joueurs, qui savourent cette autre opportunité de remporter la Coupe à l'occasion du septième match. Maroon, dans son cas, s'émerveille encore du chemin parcouru par St. Louis depuis le 3 janvier, quand l'équipe occupait le dernier rang au classement de la LNH.

« Ce sont des moments excitants, a-t-il souligné. Évidemment, le dernier match n'a pas donné le résultat souhaité, mais nous sommes enchantés et contents d'être [ici]. »

Video: STL@BOS, #5: Bouwmeester prive Boston d'un but

Maroon pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, alors ce septième match pourrait être son dernier avec les Blues. Mais peu importe ce que l'avenir lui réserve, il entend saisir cette chance qui s'offre à lui.

« C'est formidable d'être dans ma ville d'origine et de mettre ce chandail tous les soirs, le chandail de l'équipe que j'ai regardé jouer durant ma jeunesse, mon équipe favorite, a-t-il déclaré. D'avoir cette opportunité de disputer un septième match et de vivre mon rêve d'enfance est vraiment incroyable. Ça va être plaisant de disputer un match de ce genre. »

Bouwmeester n'est pas aussi émotif que Maroon, du moins en apparence. Mais on comprend pourquoi il se fait aussi prudent quand on jette un regard sur son parcours.

Après tout, il lui a fallu 764 matchs du calendrier régulier dans la LNH, au cours d'une carrière qui a commencé avec les Panthers de la Floride en 2002, avant qu'il participe aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois avec les Blues en 2013. Maintenant qu'il en est à sa 16e saison dans la LNH, il adopte une approche pragmatique en vue du match no 7.

« Quand tu entreprends les séries, tu sais que la route va être pas mal longue et tu te concentres sur un match à la fois, a-t-il noté. Tu restes dans le moment présent. C'est encore ce que nous devons faire en ce moment.

« Tout le monde sait qu'il n'y aura plus de matchs après celui-ci. Il faut quand même rester concentré. Tu dois quand même te préparer et t'assurer de faire le travail qu'on attend de toi. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.