Skip to main content

Pascal Dupuis s'est retrouvé dans un trio complété par Hossa et Crosby

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - Lors des jours précédant la date limite des échanges du 26 février, Pascal Dupuis se plaisait à taquiner son coéquipier des Thrashers d'Atlanta Marian Hossa en lui disant qu'il allait se plaire à Ottawa ou Montréal...

"On m'a appelé ce jour-là (le 26) et on m'a dit que je partais avec lui. C'est donc lui qui a ri le dernier..."

Dupuis avoue avoir été complètement pris par surprise d'avoir à déménager à Pittsburgh puisque son nom n'avait jamais été mentionné dans les rumeurs d'échange. Et il ne le prend pas mal quand il lit ou entend qu'il est "l'autre joueur" dans l'échange de Hossa (en retour de Colby Armstrong, Erik Christensen, Angelo Esposito et un choix de première ronde).

Or cet "autre joueur", un Lavallois de 29 ans, se retrouve dans un trio avec Hossa et Sidney Crosby!

"Il apporte beaucoup de vitesse et c'est aussi un gars qui a un bon lancer, disait Crosby avant le deuxième match de la série contre les Sénateurs d'Ottawa vendredi. Il a aussi prouvé qu'il pouvait produire en séries. Il a eu quelques bonnes années au Minnesota et il a offert des performances décentes dans la série contre New York l'an dernier.

"Il amène de l'expérience et beaucoup de rapidité, il complète très bien notre trio."

Dupuis est évidememnt ravi de jouer avec deux joueurs de ce calibre et Michel Therrien a rappelé que c'est une chance que peu de joueurs obtiennent au cours de leur carrière.

L'impact de Lemaire

"Il l'a méritée, a cependant ajouté l'entraîneur. Il possède la vitesse et il comprend très bien le jeu. Il a joué pour un gars comme Jacques Lemaire (au Minnesota) et il sait que nous pratiquons presque le même système, alors il est à l'aise."

Jouer pour Lemaire signifie qu'on comprend le jeu défensif.

"Je suis vraiment content d'avoir entrepris ma carrière sous les ordres de Jacques et dans ce genre de système, a déclaré Dupuis. Quand vous jouez pour Jacques Lemaire pendant six ans et demi, les gens savent que que vous avez joué dans ce genre de système et c'est probablement ce que les entraîneurs recherchent."

D'ailleurs Therrien a même utilisé Dupuis en désavantage numérique.

Ce dernier est très heureux de s'être retrouvé dans une équipe qui non seulement a accédé aux séries éliminatoires mais a une chance de se rendre loin.

"C'est formidable, a-t-il dit. Surtout de venir ici à Pittsburgh avec des joueurs aussi talentueux."

Dupuis, dont l'épouse vient de donner naissance à un troisième enfant, pourra tester le marché des joueurs autonomes le 1er juillet.

Mais ce n'est pas du tout un secret qu'il souhaite rester à Pittsburgh.

En voir plus