Skip to main content

Pas un match comme les autres pour Deslauriers

Rappelé la veille de Laval, le robuste attaquant va faire ses débuts dans l'uniforme des Canadiens au Centre Bell, jeudi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Ce sera le 212e match de Nicolas Deslauriers dans la LNH, mais ce ne sera pas un match comme les autres. Rappelé du Rocket de Laval la veille, l'attaquant québécois va faire ses débuts dans l'uniforme des Canadiens de Montréal, à l'occasion de la visite des Coyotes de l'Arizona au Centre Bell, jeudi (19 h 30 HE; RDS, TSN2, FS-A).

« Je me rappelle de mon premier match au Centre Bell dans la peau d'un adversaire des Canadiens comme si c'était hier », a évoqué Deslauriers au terme de la séance d'entraînement matinale de l'équipe. « Je n'avais rien fait de particulier. J'aurais voulu récolter au moins une passe, mais j'ai gardé la rondelle du premier but que j'ai marqué au Centre Bell plus tard. »

Deslauriers, que le CH a acquis des Sabres de Buffalo avant le début de la saison régulière, a dit qu'il va tenter de ne pas se laisser emporter émotivement par cette première pour lui comme membre de l'équipe dont lui et sa famille étaient partisans dans son enfance.

« C'est une grosse affaire pas uniquement pour moi, mais pour toute la famille et mes amis, a-t-il admis. C'est l'équipe qu'on suivait quand j'étais jeune. Je vais porter fièrement le chandail pour moi et également pour tous les gens de mon entourage. »

Deslauriers n'est plus une verte recrue à l'âge de 26 ans. Il se présente chez le CH avec l'idée bien arrêtée de rester et il n'a pas besoin qu'on lui fasse de dessin. 

« Je ne suis pas stressé, je sais ce que j'ai à faire. Je ne me compliquerai pas la vie. Je jouais très bien dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Je vais préconiser mon style physique. »

Deslauriers, qui a amorcé sa carrière dans la LNH comme défenseur dans l'organisation des Kings de Los Angeles, va évoluer à l'aile gauche au sein du quatrième trio en compagnie de Jacob de la Rose et de Byron Froese.

L'entraîneur Claude Julien a dit souhaiter que l'arrivée du robuste Deslauriers puisse finalement forger une image identitaire pour la quatrième unité.

« Vous faites avec ce que vous avez à votre disponibilité, pourvu que le quatrième trio ait une identité propre. Je ne veux pas d'un quatrième trio qui n'a aucune identité, a-t-il élaboré. Le jumelage de trois joueurs combatifs et énergiques peut nous donner une identité. Si ça devait s'avérer attrayant, nous pourrions poursuivre dans la même voie. »

Le slogan de l'équipe cette saison est « Créons l'étincelle » et Deslauriers peut assurément le faire, comme l'illustrent les 186 minutes de pénalités à son dossier. 

« Il joue bien, a repris Julien. Je l'ai vu à l'œuvre avec le Rocket mercredi et nous avions eu de bons commentaires à son endroit. Nous le connaissions pour l'avoir vu à l'œuvre avec les Sabres de Buffalo. Il est imposant physiquement, il patine avec aisance et il possède un bon sens du jeu. Il complète ses mises en échec, il peut apporter de l'énergie. »

Formation prévue des Canadiens
Alex Galchenyuk - Jonathan Drouin - Paul Byron
Max Pacioretty - Phillip Danault - Andrew Shaw
Charles Hudon - Tomas Plekanec - Brendan Gallagher
Nicolas Deslauriers - Jacob de la Rose - Byron Froese

Jordie Benn - Shea Weber
Karl Alzner - Jeff Petry
Victor Mete - Joe Morrow

Charlie Lindgren
Antti Niemi

Retranchés: Torrey Mitchell, Brandon Davidson
Blessés: Nikita Scherbak (genou), Ales Hemsky (commotion cérébrale), David Schlemko (main), Al Montoya (commotion cérébrale), Carey Price (bas du corps), Artturi Lehkonen (bas du corps)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.