Skip to main content

Pas de gaspillage pour les Islanders

New York a fait bon usage de ses munitions en défaisant les Canadiens de Montréal 5-4 à l'aide de 24 lancers seulement

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal ont couru au score pendant toute la soirée au Centre Bell, lundi. Au photo-finish toutefois, les Islanders de New York les ont coiffés 5-4 en prolongation.

John Tavares a mis fin à la course à l'aide de son deuxième but du match, son 24e de la saison, à 1 :51 de la courte période de temps additionnel.

Le CH (18-20-6), qui a comblé deux reculs de deux buts, a mis à l'épreuve le gardien allemand Thomas Greiss à pas moins de 56 reprises.

« C'est évident que nous avons été la meilleure équipe, a tranché l'entraîneur des Canadiens Claude Julien. Les Islanders ont été habiles à saisir leurs chances de marquer. Ils ont obtenu de bons lancers. Nous avons tout de même montré du caractère en venant de l'arrière deux fois. C'est vraiment décevant parce que j'ai trouvé que nous aurions dû remporter les deux points de classement. »

Son homologue Doug Weight n'a pas trouvé que la domination des Canadiens ait été si marquante.

« Il (Greiss) s'est bien bagarré, il a fait des arrêts importants. Peut-être a-t-on été quelque peu généreux sur le total de lancers, mais il reste que nous avons été dominés, a analysé Weight. Nous sommes pas mal verts actuellement avec tous les vétérans qui manquent à l'appel en raison de blessures. Les jeunes font leur possible. Ils redoublent d'ardeur. »

Video: Résumé MTL: le CH s'incline en prolongation

Max Pacioretty a provoqué la prolongation à 13 :01 du dernier vingt en supériorité numérique. Le capitaine a tout juste effleuré la retentissante frappe du défenseur Jeff Petry.

Les Islanders (23-18-4) n'ont pas gaspillé de munitions en n'ayant besoin que de 24 lancers pour venir à bout de Carey Price.

« Le résultat est décevant, mais nous avons très bien joué. Il faut rester positif », a commenté Price.

Outre le doublé de Tavares, qui a marqué en infériorité numérique en deuxième période, Mathew Barzal y est allé d'une performance d'un but et de deux passes. C'était déjà pour le joueur de centre recrue son cinquième match d'au minimum trois points. Avec 10 points en trois matchs et 47 au total (16-31), Barzal s'est hissé au premier rang des marqueurs chez les joueurs de première saison dans la LNH.

Anthony Beauvillier, son huitième cette saison, et Adam Pelech ont été les autres marqueurs des visiteurs qui ont battu Carey Price quatre fois à l'aide de leurs 10 premiers lancers. Jordan Eberle a récolté deux passes.

Nicolas Deslauriers, son sixième en 24 rencontres, Paul Byron et Jonathan Drouin, qui a mis fin à une disette de 13 matchs sans but, ont fourni la réplique du CH. Le défenseur Jakub Jerabek a amassé deux aides - ses premiers points dans la LNH.

But du match

Celui de Tavares en infériorité numérique qui a fait 4-2 à 5 :36 du deuxième vingt. La passe arrière d'Alex Galchenyuk vers le défenseur Jeff Petry a été imprécise et Tavares a pu filer seul vers Price de sa zone. L'as marqueur a eu le compas dans l'oeil.

Video: NYI@MTL: Tavares s'échappe et marque en I.N.

Arrêt du match

Greiss qui repousse Petry à la porte du but sur un retour de tir de Pacioretty, dès la 13e seconde de la prolongation.

Video: NYI@MTL: Greiss repousse Pacioretty et Petry

Jeu du match

Le but de Barzal qui a fait 2-0 à 6 :29 du premier vingt. Le joueur de centre âgé de 20 ans s'en voulait d'avoir provoqué un dégagement illégal et il s'est bien racheté dès la reprise de l'action en survolant le flanc droit avant de battre Price dans la lucarne du côté de la mitaine.

Video: NYI@MTL: Barzal trouve la lucarne du cercle

Ce qu'ils ont dit

« C'était un match bizarre. Nous avons profité de nos occasions. Les Canadiens nous ont dominés. Leur avantage dans les lancers l'illustre bien. Mais nous avons trouvé une façon de l'emporter. Ce sont deux gros points que nous avons été cherchés. Idéalement, nous préférerions les obtenir à l'avenir en jouant comme nous en sommes capables. » - L'ailier Jordan Eberle des Islanders.

« Nous avons tiré de partout et créé plusieurs occasions. Il (Greiss) a somme toute été solide. Il a fait de bons arrêts parce que nous lui avons compliqué la tâche. » -- L'attaquant Max Pacioretty des Canadiens qui a marqué dans un quatrième match d'affilée.

Ce qu'il faut savoir

Le Tricolore a joué de malchance en se voyant invalider un but en supériorité numérique en deuxième période, au moment où les visiteurs menaient 4-2. Le défenseur David Schlemko croyait bien avoir obtenu son premier filet dans son nouvel uniforme. Les Islanders ont utilisé la contestation à leur disponibilité, faisant valoir qu'on aurait dû signaler un hors-jeu à la ligne bleue une vingtaine de secondes avant le but. La révision vidéo leur a donné raison.

La suite

Canadiens : Se rendent à Boston affronter les Bruins, mercredi (19h30 HE, RDS, SN, NBCSN).

Islanders : Sont de retour à domicile dès mardi pour un duel contre leurs voisins du New Jersey, les Devils (19h HE, MSG+, MSG+ 2).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.