Skip to main content

Pageau a continué de faire grandir sa légende cette année

Sa performance de quatre buts en séries éliminatoires a marqué l'histoire des Sénateurs d'Ottawa

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

OTTAWA - Jean-Gabriel Pageau a fait honneur à sa réputation de joueur des grandes occasions en 2017. La journée du 29 avril restera gravée dans la mémoire des partisans des Sénateurs d'Ottawa.

C'était un samedi après-midi et Pageau avait mangé plus de poulet parmesan qu'à l'accoutumée avant de se présenter au Centre Canadian Tire en vue du match no 2 de la série de deuxième tour de l'Association de l'Est contre les Rangers de New York.

La double ration lui a donné des ailes. Le numéro 44 a connu la performance de sa carrière en marquant quatre buts, incluant celui de la victoire en prolongation, dans le gain de 6-5 des Sénateurs. Tout ça à l'aide de quatre tirs !

« Il y a de ces matchs que tout rentre dans le but. C'en était un pour moi. Tout rentrait », commente tout bonnement Pageau plusieurs mois après l'exploit.

Video: NYR@OTT, 2e match: Pageau marque 4 buts

L'attaquant de petite taille a voulu vite tourner la page sur le coup afin de rester affairé sur la tâche à accomplir en séries éliminatoires. Après l'élimination des Sénateurs -- à un but de la Finale de la Coupe Stanley -- un mois plus tard, c'était déjà un souvenir lointain. Pendant l'été, il n'a pas visionné les quatre buts en boucle assis sur son divan chez lui.

« Ce n'est pas vraiment mon genre », glisse-t-il avec le sourire. « Je suis un gars qui reste pas mal dans le moment présent. »

Le Gatinois qui a fêté son 25e anniversaire de naissance le 11 novembre peut par contre vous décrire chacun des quatre buts parce qu'il n'est pas prêt d'oublier. Tout le monde qui a été impliqué dans la rencontre n'oubliera pas de sitôt.

« Le jeune est une légende », avait affirmé le défenseur Marc Methot qui était son coéquipier à ce moment.

« Ça ne pouvait pas arriver à une meilleure personne », a ajouté l'entraîneur Guy Boucher.

Personne dans l'histoire des Sénateurs n'avait inscrit quatre buts dans un match en séries avant lui. C'était le 11e joueur de la LNH depuis 1988 qui signait le fait d'armes - le premier depuis Johan Franzen des Red Wings de Detroit le 6 mai 2010.

La coqueluche des partisans l'a fait de façon éclatante en y allant des deux buts qui ont permis aux Sénateurs de créer l'égalité vers la fin de la troisième période, avant de semer la frénésie chez les 18 679 spectateurs sur place au début de la deuxième période de surtemps.

« Il y a des hauts et des bas au cours d'une carrière », dit modestement Pageau qui a signé son premier exploit en séries en 2013 en étant le cinquième joueur de l'histoire de la LNH à réussir un tour du chapeau avant l'âge de 21 ans. « J'aurais voulu que nous nous rendions en Finale de la Coupe Stanley, mais j'ai quand même connu de beaux moments en 2017. »

C'est ce que pensent également les dirigeants des Sénateurs qui l'ont récompensé le 17 juillet en lui offrant un contrat de trois saisons au salaire annuel moyen de 3,1 millions $.

« C'est une belle marque de confiance de l'organisation, une belle motivation pour continuer de travailler fort », soulève celui qui a été le choix de quatrième tour de l'équipe en 2011 (96e au total). « C'est sûr que je veux continuer de bien jouer pour ne pas décevoir personne. »

Pageau a ajouté à sa légende dernièrement en obtenant le but victorieux dans la victoire de 3-0 des siens face à son équipe de prédilection, les Canadiens de Montréal, dans le cadre de la Classique 100 de la LNH présentée devant 33 959 personnes venues braver le froid au Stade du parc Lansdowne.

Pour 2018, on ne peut que lui souhaiter de demeurer en santé. Il est actuellement « l'homme de fer » des Sénateurs avec une séquence de 224 matchs joués consécutivement (en date du 21 décembre) depuis la saison 2014-15.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.