Skip to main content

Owen Tippett cogne déjà à la porte

L'espoir de 18 ans attend de savoir quel sort lui réserveront les Panthers au terme du camp d'entraînement

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Les Panthers de la Floride savaient qu'Owen Tippett allait être en mesure de les aider dans un avenir rapproché lorsqu'ils l'ont sélectionné au 10e échelon au dernier repêchage.

Mais peut-être pas aussi rapidement.

L'ailier droit de 18 ans a évité le couperet jusqu'au tout dernier match du calendrier préparatoire de la formation floridienne et il saura dans les prochaines heures s'il disputera officiellement son premier match dans la LNH cette saison.

« Il frappe assurément à la porte, a déclaré l'entraîneur-chef Bob Boughner. Nous allons avoir d'importantes décisions à prendre cette fin de semaine. Il est l'un des gars dans la course et nous sommes heureux de voir où il en est.

« C'est une grosse étape pour un jeune de cet âge d'évoluer au niveau professionnel, mais il a bien géré la pression. »

Il faut dire qu'avec sa charpente de six pieds et 200 livres, Tippett n'a pas trop de difficultés à s'imposer physiquement contre des joueurs plus matures. Il n'a cependant pas noirci la feuille de pointage autant qu'il l'aurait voulu.

Celui qui a récolté 75 points, dont 44 buts, en 60 rencontres l'an dernier avec les Steelheads de Mississauga (OHL) n'a amassé qu'une mention d'aide en quatre rencontres préparatoires.

Cela ne l'a pas empêché de démontrer quelques beaux flashs offensifs, comme lorsqu'il a débordé Jordie Benn avant de décocher un tir du revers menaçant vers le filet de Charlie Lindgren, vendredi, dans un revers de 3-1 des siens.

« Il est bon. Je pense qu'il a surpris beaucoup de gens, a analysé son coéquipier Jonathan Huberdeau. Il est mature pour son âge et il est imposant sur la patinoire. Lors des matchs que j'ai vus, il paraissait très bien. Je crois qu'il y a de la place dans la formation, il y a des postes à combler. »

Même s'il s'est rendu compte qu'il était plus compliqué de trouver le fond du filet au plus haut niveau, Tippett estime que son adaptation s'est faite en douceur.

« Je suis arrivé ici avec l'objectif d'apprendre autant de nouvelles choses que possible et c'est ce que j'ai fait, a dit Tippett qui ne semblait pas très heureux après la défaite. Je m'attendais à ce rythme et je me suis habitué à la vitesse du jeu, à la vitesse dont se déroulent les choses. »

Le fameux jeu sur 200 pieds

Comme la plupart des vertes recrues qui tentent de décrocher un poste dans la LNH à un jeune âge, Tippett doit améliorer l'aspect défensif de son jeu même s'il est d'abord reconnu pour son flair offensif.

« Il a beaucoup d'informations à traiter en plus de continuer à jouer selon son instinct, mais il fait des choses spéciales avec la rondelle et sa vitesse est à point, a fait valoir Boughner. Il doit améliorer son jeu sur 200 pieds, mais je suis très heureux de son développement jusqu'ici. »

Sa progression a effectivement de quoi impressionner.

Des 10 premiers joueurs sélectionnés en juin dernier, seulement quatre n'ont pas encore été retranchés. Outre Tippett, Nico Hischier (no 1 - Devils du New Jersey), Nolan Patrick (no 2 - Flyers de Philadelphie) et Michael Rasmussen (no 9 - Red Wings de Detroit) sont les autres survivants.

Les Panthers ont cependant l'intention d'user de patience avec lui. La question est de savoir si ce sera dans la LNH.

« Il sera un joueur offensif dans cette ligue et il va amasser des points, j'en suis sûr à cent pour cent, a déclaré Boughner. 

« Mais c'est un processus avec des jeunes comme ça et nous ne précipiterons pas les choses. Nous voulons le mettre dans une bonne situation pour qu'il connaisse du succès. »

En voir plus