Skip to main content

Ovechkin peut-il inspirer les Maple Leafs?

Mike Babcock croit que son équipe peut apprendre de la façon dont les Capitals ont mis fin à leur disette

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

La conquête tant espérée de la Coupe Stanley par Alex Ovechkin après tant d'années peut-elle inspirer les joueurs des Maple Leafs de Toronto? C'est ce qu'estime l'entraîneur-chef de l'équipe, Mike Babcock.

« Ils ont été en mesure de voir Washington avoir du succès à sa propre manière, en plus de voir un joueur de 32 ans comme Ovi, qui n'avait jamais connu de succès en séries et qui se le faisait répéter souvent, gagner, a rappelé Babcock vendredi au Toronto Sun. C'est ça, la signification de la vie. Steve Yzerman a gagné sa première Coupe à 32 ans (avec les Red Wings de Detroit). Ça peut prendre du temps avant d'arriver et tu dois continuer de t'accrocher. »

Les Maple Leafs se sont inclinés en première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley lors des deux dernières saisons après une disette de 11 ans où ils n'avaient pas participé au tournoi printanier. La dernière conquête de la Coupe Stanley remonte à 1967 et parmi les joueurs qui étaient de l'équipe cette saison, seul le défenseur Ron Hainsey a déjà remporté les grands honneurs (avec les Penguins de Pittsburgh en 2017).

« Dans la vie, il faut savoir se relever, a mentionné Babcock. Souvent, il y a des gens qui vont te dire que c'est impossible, que tu ne peux pas réussir, mais tu dois continuer à tenter d'être meilleur chaque jour et chaque année. Éventuellement, ça va te donner une chance. C'est ce qu'on fait. Lentement, on veut continuer d'être meilleur et au final, on va réussir à être heureux. »

À LIRE: Un avenir prometteur pour les Maple Leafs | Les Marlies remportent la Coupe Calder

Babcock a indiqué que le championnat de la Coupe Calder, remporté jeudi dernier par les Marlies de Toronto, club-école dans la Ligue américaine, permettra de rendre les Maple Leafs meilleurs à long terme.

« Je crois vraiment que c'est difficile de gagner, peu importe le niveau ou le championnat, mais je crois aussi fortement que lorsque tu apprends à gagner, tu as une meilleure chance de gagner à nouveau. 

« Je suis très excité pour ces jeunes. Ils ont travaillé fort, ils ont fait un bon travail et si on leur parle, ils vont dire à quel point ils sont fiers d'eux et qu'ils ont confiance en leurs moyens. C'est une chose merveilleuse et c'est un bon signe pour nous. Au final, quand tu te retrouves avec trop de joueurs de qualité pour le nombre de postes disponibles, tu sais que tu es sur la bonne voie dans la Ligue nationale de hockey. »

Video: TOR@BOS, #5: Un premier but en séries pour Johnsson

L'attaquant des Marlies Andreas Johnsson, 23 ans, a mené les séries éliminatoires de la Ligue américaine avec 24 points (10 buts, 14 passes), après avoir disputé neuf matchs pour les Maple Leafs cette saison.

« Andreas est un joueur qui a montré qu'il est prêt pour le niveau supérieur, a affirmé Babcock. C'est important d'être en mesure de t'inscrire au pointage à ce niveau pour te prouver que tu es un marqueur alors que tu t'apprêtes à faire le saut. C'est ce qu'il a fait. Ce que ça démontre, c'est que c'est le bon moment pour lui. Ça ne lui a pas fait de mal d'avoir joué des matchs avec nous cette année, ça lui a donné de la confiance. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.