Skip to main content

Ovechkin et les Capitals font face à l'élimination contre les Rangers

LNH.com @NHL

ARLINGTON, Virginie - Le meilleur joueur de hockey au monde se retrouve acculé au pied du mur. Alors il fait face à cette situation comme tout athlète moderne le ferait à sa place: en se branchant sur l'Internet.

"Je suis allé sur le forum de discussions de notre fan club, a déclaré Alexander Ovechkin, jeudi. Et ce qu'ils disent, c'est: 'OK, qu'est-ce qu'on fait maintenant? On l'échange? Faut reconstruire.' C'est une situation plutôt intéressante."

Pourquoi s'exposer à toute cette colère? Le fait que les Capitals de Washington, les favoris dans cette série, tirent de l'arrière 3-1 contre les Rangers de New York explique tout.

"Je veux juste savoir de quelle façon nos partisans réagissent, a expliqué Ovechkin. C'est sûr qu'ils ne sont pas contents, mais nous ne le sommes pas non plus. Mais on ne peut rien changer. Nous avons perdu trois matchs. Je pense que nous avons suffisamment bien joué, mais le même gars nous bat toujours."

Ce gars, c'est Henrik Lundqvist. Il est l'unique raison expliquant pourquoi les Rangers ne sont qu'à une victoire du deuxième tour. S'ils y parviennent, ils s'y rendront pour la troisième année d'affilée.

Les Caps ont obtenu plus de tirs (149-99), ont marqué plus de buts (8-7) et on peut affirmer qu'ils ont mieux joué que les Rangers au cours des quatre premiers matchs, mais l'attaque des Capitals n'a trouvé sa vitesse de croisière que dans le troisième match, qu'ils ont remporté 4-0.

"La raison pour laquelle ils ont remporté trois matchs sur quatre est qu'il a tout arrêté, a déclaré Brooks Laich. Parfois, c'est frustrant et c'est là que vous visez les coins et que vos tirs ratent la cible.

"Il peut même vous affecter mentalement. On lui tire dessus 35, 36 fois par match. On doit juste s'assurer de maximiser nos chances et de trouver le fond du filet."

La solution est simple pour les Capitals, qui ont terminé au deuxième rang dans l'Est: gagner les trois derniers matchs de la série, à commencer par le match numéro 5, vendredi.

D'être éliminés au premier tour serait très décevants pour les Capitals, envers qui les attentes étaient très élevées au moment d'amorcer les séries. La bonne nouvelle, du moins, au niveau de la motivation, c'est qu'ils ont presque été en mesure de faire le coup aux Flyers de Philadelphie l'an dernier, alors qu'ils tiraient aussi de l'arrière 3-1 et ont forcé la tenue d'un septième match, qu'ils ont perdu en prolongation.

En voir plus