Skip to main content

Ovechkin considère les Penguins comme un bon défi

Le capitaine de Washington est prêt à affronter Crosby et Pittsburgh en séries pour la première fois depuis 2009

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

ARLINGTON, Virginie - Mardi, Alex Ovechkin ne cessait de parler de l'énorme défi que les Capitals de Washington allaient devoir relever lors de la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley de l'Association de l'Est.

Malgré toute l'attention portée sur le deuxième affrontement en séries de fin de saison entre Ovechkin et le capitaine des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby, Ovechkin se concentre à mener les siens au-delà de la deuxième ronde et ultimement, pouvoir enfin soulever la Coupe Stanley.

 

Ovechkin coupe donc court à toutes discussions portant sur le fait que la prochaine série repose sur l'affrontement entre lui et Crosby.

« Il ne s'agit que des Capitals et des Penguins », a avoué Ovechkin.

Il a parfaitement raison. Il est la pierre angulaire des Capitals tout comme Crosby est celle des Penguins, mais les deux équipes sont aussi bourrées de talent.

Ovechkin évolue en compagnie de Nicklas Backstrom T.J. Oshie, Evgeny Kuznetsov et Braden Holtby pour ne nommer que ceux-là. Crosby a également des coéquipiers de grande qualité en Evgeni Malkin, Phil Kessel, Patric Hornqvist et Kris Letang.

Les Capitals se sont emparés du trophée des Présidents avec une récolte de 120 points en saison régulière et ont éliminé les Flyers de Philadelphie en six matchs lors de la première ronde des séries. Au cours des 46 dernières parties du calendrier régulier, les Penguins ont été la meilleure équipe de la LNH avec un dossier de 33-8-5. Ils ont facilement vaincu les Rangers de New York lors du premier tour des séries.

« Ce sera intéressant et un grand défi pour nous parce que je pense que nous sommes prêts à aller plus loin et, pour cela, nous devrons battre Pittsburgh, a indiqué Ovechkin. Nous ferons de notre mieux. Notre équipe est prête et tout le monde a hâte que la série commence. »

Le premier match aura lieu jeudi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN), mais Ovechkin est déjà prêt à commencer. Il est conscient que les joueurs n'obtiennent pas beaucoup de chances de la sorte au cours d'une carrière.

À 30 ans, Ovechkin n'est pas exactement un vieillard, mais sa tête grisonnante blanchit toujours un peu plus d'année en année. Sa chevelure était totalement noire en 2009, année du dernier affrontement en séries entre les Capitals et les Penguins.

Ovechkin était alors âgé de 23 ans et Crosby n'avait que 21 ans. Cette série de deuxième ronde semblait être le premier affrontement de plusieurs mémorables à venir entre deux des plus grandes vedettes de la LNH. La série s'était rendue à la limite de sept matchs et les deux vedettes avaient bien répondu à l'appel et disputé toute une série. Ovechkin avait marqué huit buts et récolté six aides. Crosby avait aussi marqué huit fois et avait obtenu cinq mentions d'assistance.

Les Capitals avaient gagné les deux premières parties et Ovechkin et Crosby avaient tous deux réalisé un tour du chapeau lors de la victoire de 4-3 de Washington lors du match numéro deux.

Les Penguins avaient cependant remporté les trois matchs suivants, dont deux victoires acquises en prolongation, avant que les Capitals n'égalent la série avec une victoire en prolongation lors du sixième match à Pittsburgh pour provoquer la tenue d'une septième partie au Verizon Center.

Crosby a été la grande vedette du dernier match avec deux buts et une aide et les Penguins l'ont emporté 6-2. Ils avaient ensuite disposé des Red Wings de Detroit en grande finale de la Coupe Stanley.

« Ce dernier match à Washington a été crucial dans notre marche vers le titre, a révélé Crosby lundi. Nous avons pu remporter un match à l'étranger, mais c'est du passé. Ce match a eu lieu il y a longtemps, mais c'est un excellent souvenir. »

Ce sera donc la première série éliminatoire entre les deux formations en sept ans. Crosby a eu sa part de blessures et les Penguins ont franchi la deuxième ronde une seule fois depuis, soit en 2013. Ils avaient ensuite été battus en quatre matchs par les Bruins de Boston en finale de l'Association de l'Est.

Ovechkin et les Capitals ont aussi eu des ennuis à franchir le deuxième tour, mais semblent posséder tout ce qu'il faut cette année pour remporter le précieux trophée. Crosby et les Penguins se retrouvent cependant sur leur chemin et ne l'entendent pas ainsi.

« Deux très bonnes équipes vont s'affronter en deuxième ronde et c'est bon pour nous, a mentionné Ovechkin. C'est bon pour tout le monde. J'ai hâte de jouer contre eux. Ils ont une bonne équipe, possèdent de grands joueurs et ce sera tout un défi. »

Ovechkin avoue posséder beaucoup plus de maturité et semble être conscient de ce qu'il a accompli et de ce qu'il doit encore atteindre comme objectif. Cet objectif est très important.

« Quand vous êtes plus jeune, vous pensez que vous aller vous retrouver dans cette position chaque année, que vous avez tout votre temps, a dit l'entraîneur-chef des Capitals Barry Trotz. En vieillissant, vous vous rendez cependant compte que ces moments sont spéciaux et à quel point il faut travailler pour les vivre. Quand vous échouez, vous vous rendez également compte que le temps passe et qu'il y aura de moins en moins de chances. »

Comme l'a indiqué Trotz: « 30 ans, ce n'est pas vieux », mais Ovechkin en est déjà à sa onzième campagne dans la LNH. Il joue depuis assez longtemps pour savoir qu'il n'y a pas de certitudes dans le monde du hockey.

Le fait que ni lui ni Crosby ne se sont même approchés de la Coupe Stanley depuis 2009 le prouve fort bien.

« Sept ans, c'est long, a avoué Ovechkin. Je n'aime pas penser à ce qui s'est passé. Je regarde devant moi. Ce qui s'est passé avant, c'est derrière moi. Nous avons un nouveau défi devant nous et un beau moment à vivre dans notre carrière. »

 

En voir plus