Skip to main content

Ottawa gagne 4-3 en prolongation et prend les devants 2-0 dans la série

LNH.com @NHL

BUFFALO (PC) - Le trophée du Président que les Sabres de Buffalo ont mérité pourrait bien ne rien signifier d'ici quelques jours. Meilleure formation de la Ligue nationale en saison, les Sabres risquent de subir une éliminatoire-éclair en finale de l'Association Est.

Samedi soir au HSBC Arena, les Sénateurs d'Ottawa l'ont emporté 4-3 en prolongation pour se donner une avance de 2-0 dans la série. Joe Corvo a marqué le but de la victoire à 4:58 de la deuxième période de surtemps. Jason Spezza a remporté la mise en jeu devant Chris Drury à la gauche de Ryan Miller. Le tir de Corvo a semblé bordir avant d'arriver au filet.

Les deux prochains matchs auront lieu à Ottawa où les Sénateurs pourront mettre fin aux espoirs des Sabres de remporter la coupe pour la première fois de leur histoire. C'était du reste la première fois que les Sénateurs enlevaient les deux premiers matchs d'une série après huit essais infructueux.

"On vient de réaliser un bel exploit même si nous sommes seulement à mi-chemin de notre objectif, a commenté Bryan Murray. Ces deux victoires signifient beaucoup. On espérait remporter une victoire à Buffalo. Gagner deux matchs représente une belle récompense pour nos efforts", a ajouté l'entraîneur des Sénateurs.

Daniel Alfredsson, Mike Fisher et Wade Redden ont réussi les autres buts des Sénateurs. Spezza a obtenu trois passes. Ray Emery a été solide comme il l'est depuis le début des séries.

Thomas Vanek, Jochen Hecht et Daniel Brière, en fin de troisième période, ont marqué les filets des Sabres.

Une fausse joie

Les partisans des Sabres ont éprouvé une fausse joie en début de match quand Vanek a poussé le disque derrière Emery. Après révision, le but a été refusé car Vanek a dirigé involontairement la rondelle de son gant.

Les Sabres ont bien réagi à cette décision. Ils ont inscrit deux buts en moins de trois minutes. Vanek s'est repris en déjouant Emery d'un bon tir après avoir échappé à la surveillance de Heatley. C'était la première fois en sept matchs que les Sabres marquaient le premier but. Hecht a doublé l'avance du Buffalo au terme d'une attaque soutenue dans le territoire des Sénateurs.

En déficit de deux buts, les Sénateurs se sont tournés vers leur premier trio pour réduire l'écart de moitié. Alfredsson a logé la rondelle dans le haut du filet après un bel échange avec ses compagnons de trio Heatley et Spezza.

Ce but a eu des effets en deuxième période, les Sénateurs enregistrant les deux buts de l'engagement, chaque fois en supériorité numérique.

Fisher a eu raison de Ryan Miller quand son tir a dévié sur le bâton du défenseur Teppo Numminen. Puis à la fin de la période, Redden a dirigé un "plomb" que le gardien des Sabres n'a jamais été en mesure de saisir. Les Sénateurs profitaient alors d'un avantage numérique de deux joueurs.

"Notre banc a réagi de façon positive à notre premier but, a dit Murray. On s'est accroché parce qu'on croyait toujours pouvoir revenir dans le match."

Le match semblait terminé quand les Sabres ont pu finalement retirer leur gardien à la faveur d'un sixième attaquant. Brière en a profité pour envoyer les deux équipes en prolongation en marquant alors qu'il restait 5,8 secondes à la période.

C'était la deuxième fois que les Sabres faisaient le coup en séries. Chris Drury avait marqué à 7,7 secondes de la fin de la troisième période du cinquième match contre les Rangers de New York.

En voir plus