Skip to main content

On n'a pas oublié « Félix le Chat » à Toronto

L'ancien gardien québécois demeure un visage populaire auprès des partisans des Maple Leafs

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

TORONTO - Félix Potvin demeure un visage populaire auprès des amateurs de hockey de Toronto près de 18 ans après avoir stoppé ses derniers tirs dans l'uniforme des Maple Leafs.

« Les gens n'ont pas oublié les succès que nous avons connus en séries éliminatoires en 1993 et en 1994 », a évoqué l'ancien gardien qu'on appelait « Félix le Chat », samedi, après avoir pris part au match des Anciens entre les Maple Leafs et les Red Wings de Detroit.

« C'est toujours le 'fun' de revenir en ville. Je n'ai pas souvent l'occasion parce que je demeure à Magog, au Québec, a-t-il continué. Je me considère privilégié d'avoir fait partie de la prestigieuse organisation des Maple Leafs. »

Potvin, âgé de 45 ans, n'avait pas enfilé les grosses jambières depuis la Classique hivernale contre les Red Wings, disputée à Ann Arbor au Michigan en 2014.

« Je n'étais pas trop rouillé, d'autant que j'ai failli être incapable de jouer en raison d'une blessure à l'aine que je me suis infligée à l'entraînement dernièrement », a-t-il mentionné.

Potvin s'est amené en relève de Mike Palmateer qui s'est blessé tôt dans la rencontre. Il a complété le premier vingt sans accorder de but. Palmateer a été contraint d'abdiquer après avoir réalisé un arrêt époustouflant face à Tomas Holmstrom sur un tir de pénalité.

« Le dos a barré. J'avais de la difficulté à bouger, a expliqué Palmateer, âgé de 62 ans. C'était positif de quitter sur cette note, a-t-il renchéri. J'avais bloqué le lancer et j'avais blanchi les Red Wings. Mon pourcentage d'arrêts reste intact et je peux me retirer pour une autre période de 35 ans. »

Pour revenir à Potvin, il n'en revient pas comment la position de gardien a évolué dans la LNH au cours des dernières années.

« C'est incroyable. Les gardiens n'accordent plus de buts ou presque et ils affichent des pourcentages d'arrêts de 0,950. On dirait que les seuls buts qu'ils donnent sont de mauvais buts. »

Potvin a noté qu'il serait un des gardiens de plus petite taille de la LNH, lui qui mesure 6 pieds.

« Les gardiens sont de meilleurs athlètes, mais ils sont plus grands que dans mon temps. À 6 pieds, je serais un petit gardien. »

Entraîneur depuis quatre ans des Cantonniers de Magog, de la Ligue midget AAA du Québec, Potvin dit adorer de travailler avec les jeunes, mais qu'il n'est pas pressé d'accepter de relever un défi dans un calibre de jeu supérieur.

« J'ai eu des offres, si la bonne occasion se présente peut-être. Ce n'est pas une priorité sur le plan personnel. J'aime ce que je fais et c'est chez nous en plus. »

Intense Draper

Video: Les Wings remportent le Match des Anciens à Toronto

Pour ce qui est du match, les Anciens des Red Wings l'ont emporté de justesse 4-3 grâce au but de Kris Draper.

Sur la séquence, Dino Ciccarelli a décoché un tir frappé qui n'aurait pas dû être toléré. Draper a concrétisé le retour.

« Ce sont des gardiens de la LNH. Ils devraient être capables de recevoir des lancers frappés », a mentionné Draper.

L'ancien attaquant qui a pris sa retraite en 2011 est très compétitif pour des matchs semblables, peut-être trop même.

Peu de temps avant de marquer, il avait eu maille à partie avec Gary Roberts. Les deux joueurs se sont frottés dans un coin avant d'échanger des coups de bâton.

« Il prend toujours ça au sérieux », a relevé l'ancien défenseur Chris Chelios. « Avant chacun des matchs d'Anciens, il regroupe les gars pour des séances d'entraînement au Joe Louis Arena. C'est presque risible. J'aimerais avoir son esprit de compétitivité. »

Les Anciens Maple Leafs sont venus de l'arrière en troisième période afin de créer l'égalité.

En voir plus