Skip to main content

Olli Maatta est devenu un joueur d'impact pour les Penguins

Le jeune défenseur apporte une contribution importante à Pittsburgh pendant les séries éliminatoires

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

CRANBERRY, Penn. -- La séance d'entraînement des Penguins de Pittsburgh au UPMC Lemieux Sports Complex lundi était optionnelle, mais le défenseur Olli Maatta a néanmoins décidé d'y prendre part.

Il est facile d'imaginer que Maatta veut poursuivre sur sa lancée.

Maatta a inscrit le premier but des deux derniers matchs contre les Sénateurs d'Ottawa en finale de l'Association de l'Est pour aider les Penguins à prendre une avance de 3-2 dans la série quatre de sept. Les Penguins peuvent atteindre la Finale de la Coupe Stanley pour une deuxième saison de suite avec une victoire dans le match no 6 à Ottawa mardi (20h H.E.; TVA Sports, CBC, NBCSN).

Alors que les Penguins doivent gérer de nombreuses blessures à la défensive pendant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2017, Maatta représente une raison importante pour laquelle ils sont à une victoire de devenir la première équipe championne en titre à retourner en Finale de la Coupe Stanley depuis 2009. Ils pourraient aussi devenir la première équipe à défendre son titre de la Coupe Stanley depuis les Red Wings en 1998. Au-delà de ses récents succès offensifs -- il n'avait marqué aucun but dans ses 46 derniers matchs des séries --, Maatta est devenu un joueur d'impact à la ligne bleue des Penguins en l'absence de plusieurs joueurs.

« Je crois qu'Olli est à son meilleur en ce moment, a déclaré l'entraîneur Mike Sullivan. Il joue avec beaucoup de confiance. Le fait qu'il a été récompensé avec quelques buts l'a sûrement aidé. Mais je crois qu'il joue son meilleur hockey à chaque bout de la patinoire. Il conserve la rondelle et effectue les bons jeux pour nous aider à quitter notre zone. Je pense qu'il profite de sa confiance et qu'il joue avec acharnement. »

Il est évident que Maatta, 22 ans, jouit de ce parcours. En l'absence des défenseurs Kristopher Letang (opéré au cou), Justin Schultz (haut du corps) et Chad Ruhwedel (commotion cérébrale), Sullivan a dû compter beaucoup sur lui pendant la finale d'association.

Originaire de Jyvaskyla, en Finlande, Maatta (6 pieds 2 pouces, 206 livres) figure au troisième rang chez les Penguins avec une moyenne de temps de jeu de 20:26 pendant les séries éliminatoires. Mais au cours des cinq premiers matchs contre Ottawa, il a passé en moyenne 21:55 sur la glace par match, derrière seulement le défenseur Brian Dumoulin (22:00).

« C'est super, a dit Maatta. Les blessures arrivent, malheureusement, mais il faut continuer de travailler. C'est bon d'être de retour en santé. En faisant partie de cette équipe, tu peux voir que tout le monde aime venir à la patinoire et rejoindre ses coéquipiers chaque jour. »

Il s'agit d'un changement agréable pour Maatta, qui a raté de nombreux matchs pendant ses quatre premières saisons dans la LNH en raison de blessures, incluant une période pendant sa saison recrue de 2013-14 après qu'il eut subi une intervention chirurgicale pour retirer une tumeur cancéreuse de sa thyroïde. Pendant le parcours des Penguins jusqu'au triomphe de la Coupe Stanley la saison dernière, Maatta a raté trois matchs à cause d'une commotion cérébrale et a été laissé de côté dans trois matchs de la finale de l'Association de l'Est contre le Lightning de Tampa Bay avant de revenir dans l'alignement quand le défenseur Trevor Daley s'est fracturé la cheville.

Cette saison-ci, Maatta a raté 25 matchs après avoir subi une fracture à la main gauche quand il a été plaqué par l'attaquant des Jets de Winnipeg Adam Lowry le 16 février. Il est revenu au jeu lors du dernier match de la saison régulière contre les Rangers de New York le 9 avril et il n'a raté aucun match depuis.

Il est un des neuf joueurs des Penguins à avoir participé à tous les 17 matchs du tournoi printanier. Huit défenseurs ont joué au moins un match en séries, mais Maatta, Dumoulin, Ian Cole et Ron Hainsey sont les seuls défenseurs à avoir pris part à chaque match.

« Nous savons que notre groupe est suffisamment bon pour remporter des matchs, a dit Maatta. Nous avons tant de profondeur parmi ce groupe, si un joueur se blesse, ça fait partie du hockey. C'est malheureux, mais nous avons tant de bons joueurs dans cette équipe. Alors, si quelqu'un se blesse, il y a toujours un autre joueur qui peut prendre le relais, et probablement plus d'un joueur. Beaucoup de gars élèvent leur jeu, c'est incroyable de le voir. »

Maatta est un des joueurs des Penguins qui ont élevé leur jeu. En 17 matchs des séries, il a amassé sept points (deux buts), égalant sa production offensive (un but, six aides) en 55 matchs de la saison régulière.

Le fait que la rondelle a trouvé le fond du filet dans deux matchs de suite est la cerise sur le gâteau. Jouant aux côtés de Daley, Maatta est solide à la ligne bleue et est un joueur important qui aide les Penguins à quitter la zone défensive avec vitesse.

« C'est un jeune homme très fort, a dit Sullivan au sujet de Maatta. Il est fort dans les coins et devant notre filet, et il est très compétitif. Nous nous attendons à ce qu'il continue de jouer ainsi pour aider l'équipe à gagner. Il joue sûrement son meilleur hockey en ce moment. »

En voir plus