Skip to main content

Olivier Fortier sera sous les ordres de son ancien ennemi, Guy Boucher

LNH.com @NHL

BROSSARD - Si tout va comme prévu pour Olivier Fortier, il se retrouvera prochainement sous les ordres de son ennemi juré.

Car l'ancien attaquant de l'Océanic de Rimouski, qui a eu 20 ans le 2 mai dernier, vise un poste chez les Bulldogs de Hamilton. Ce qui signifie qu'il aurait Guy Boucher comme entraîneur, celui qui a permis aux Voltigeurs de Drummondville de connaître une saison exceptionnelle, l'hiver dernier.

L'Océanic avait une formation solide, la saison dernière. Fortier en était le capitaine. L'équipe de Clément Jodoin s'est toutefois fait barrer la route deux fois par les Voltigeurs à des moments-clés. D'abord, dans les séries de la LHJMQ. Puis, encore au tournoi de la Coupe Memorial, alors que Drummondville avait battu Rimouski et forcé l'Océanic à disputer le match de bris d'égalité, qui s'est avéré fatal.

"C'est certain que ce serait assez spécial, a dit Fortier de la possibilité de jouer sous l'égide de Boucher. Il a été mon adversaire l'an passé, mais il m'a quand même dirigé (comme entraîneur adjoint) quand j'étais avec l'Océanic à l'âge de 16 ans. Je le connais donc très bien et c'est un honneur pour moi d'avoir cette occasion de jouer pour lui."

Fortier, qui participe cette semaine au camp des recrues du Canadien, ne tient rien pour acquis. Il concède toutefois que la présence de Boucher à la barre du club-école du Canadien lui procure "peut-être" un avantage sur les autres joueurs qui viseront un poste dans la Ligue américaine.

"Je connais bien Guy Boucher. Je sais quel style de joueur il aime et je rentre dans ce moule-là", a souligné le joueur originaire de Québec, qui a été repêché au 65e rang par le Tricolore en 2007.

Proclamé meilleur attaquant défensif de la LHJMQ à l'issue de la saison 2007-08, Fortier entend profiter de sa polyvalence pour faire sa place.

"Je pense qu'ils m'ont repêché pour une raison et c'est ce qu'ils veulent de moi - que je joue dans les deux sens de la patinoire, a indiqué l'athlète de cinq pieds 11 pouces et 181 livres. J'amène aussi de l'énergie à l'équipe. Il faut qu'à toutes mes présences sur la patinoire, j'y aille à 100 pour cent, que je sois près de la rondelle."

D'ici le moment où il pourra songer à faire le saut dans la LNH, Fortier entend prendre du muscle, comme le lui a demandé la direction du club.

"Je n'ai pas une stature des plus imposantes, donc il faut que je gagne en force physique pour pouvoir gagner mes batailles à un contre un. On a de bons entraîneurs ici pour m'aider à travailler cet aspect-là."

Se faire une place

Même si plusieurs vétérans de la Ligue américaine seront de retour à Hamilton, cette saison, Fortier a la ferme intention de faire sa place avec les Bulldogs dès cet automne.

"Pour moi, il n'est pas question d'aller plus bas que Hamilton", a-t-il dit, en évoquant une éventuelle relégation dans la East Coast League, ou encore un retour à Rimouski.

"Pour l'instant, (un retour avec l'Océanic) n'est vraiment pas une option. Rimouski, c'est une très belle place, c'est une très bonne organisation. Ils ont tout fait pour moi. Mais mon objectif, ça reste de faire le saut chez les professionnels.

"C'est certain que mon but premier, c'est Hamilton. Je vais tout faire pour y arriver. Il y a beaucoup de vétérans qui reviennent à l'attaque, mais je pense que je suis capable de faire ma place."

L'an dernier, Guy Carbonneau lui avait donné l'occasion de disputer deux matchs hors-concours. Fortier ne sait pas si Jacques Martin lui donnera une chance semblable de se faire valoir.

"Je m'attends à disputer peut-être un match, a dit Fortier. Il faudra que je prouve dans les matchs intra-équipe que je peux disputer des matchs hors-concours."

Le joueur de centre aimerait évidemment revivre l'expérience de côtoyer de près des joueurs de la LNH.

"L'an passé, j'avais eu la chance de jouer avec (Alex) Kovalev. On apprend beaucoup de joueurs comme ça. En jouant des matchs hors-concours, ça va m'aider à être encore plus prêt en vue du camp des Bulldogs."

En voir plus