Skip to main content

O'Leary, à l'Île-du-Prince-Édouard, est prête pour Hockeyville Canada

Le match préparatoire entre les Devils et les Sénateurs lundi sera l'élément central de cet événement de trois jours dans cette communauté

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur du contenu éditorial NHL.com

O'Leary, une petite communauté de l'ouest de l'Île-du-Prince-Édouard, est prête à se retrouver sous les projecteurs à titre de gagnante du titre de Kraft Hockeyville Canada 2017. 

« Nous allons placer notre petite ville sur la carte », a déclaré la résidante d'O'Leary Della Sweet, l'une des cinq membres du comité qui a mené la campagne pour Hockeyville. « Je ne sais pas si nous le réalisons pleinement, mais ce sera énorme pour nous. Tout ça est très excitant. Pour une petite ville, il s'agit d'un événement d'envergure. » 

À titre de gagnante du titre de Hockeyville, une compétition qui en est à sa 11e édition au Canada, O'Leary va recevoir 100 000 $ afin d'apporter des améliorations à l'aréna de la communauté, le O'Leary Sports Center. 

Ces améliorations étaient requises, et sont plus que les bienvenues. 

« Le hockey est au centre de notre vie en hiver, a affirmé Jo-anne Wallace, présidente du comité de cinq personnes. Ces arénas ont une grande signification pour les communautés en hiver. » 

Le O'Leary Sports Center est le domicile de l'Association de hockey mineur d'O'Leary, qui compte 195 joueurs. Il héberge également les Maroons d'O'Leary, une légendaire équipe senior qui évolue dans la Ligue de hockey senior de West Prince (WPSHL), qui regroupe quatre équipes. Les Maroons ont remporté le titre de la 2017 WPSHL le soir même où O'Leary remportait la compétition Hockeyville. 

« Il y a eu toute une fête à O'Leary ce soir-là », s'est remémoré Wallace. 

Tout aussi important que les rénovations à l'aréna, la région a également obtenu le droit de présenter un match préparatoire entre les Sénateurs d'Ottawa et les Devils du New Jersey lundi (18 h (HE); NHLN, SN1). Ce match sera présenté au Credit Union Place dans la municipalité voisine de Summerside, puisque le centre sportif d'O'Leary ne peut accueillir un match préparatoire de la LNH. 

Il y aura toutefois trois journées d'événements communautaires à O'Leary, dont un tournoi de hockey, des écoles de hockey et un concours d'habiletés alors que les Islanders de Charlottetown de la Ligue de hockey junior majeur du Québec seront sur la patinoire. Il y aura également une célébration de la communauté, et l'invité d'honneur sera la Coupe Stanley. 

Le match de lundi sera au centre des festivités. La région est surexcitée depuis que l'organisation d'un match mettant aux prises deux équipes de la LNH est devenue une réalité lorsqu'O'Leary a été couronnée en avril. 

Habituellement, lorsque les résidents de l'Île-du-Prince-Édouard veulent assister à un match de la LNH en personne, ils doivent se rendre à Montréal (1165 kilomètres), Ottawa (1345 kilomètres) ou encore Boston (kilomètres), a expliqué Wallace. C'est maintenant la LNH qui vient à eux. 

« Il s'agit de quelque chose d'extrêmement rare pour nous sur cette île », a précisé Wallace, qui a déjà un voyage à Montréal de planifié en octobre pour voir les Canadiens affronter les Maple Leafs de Toronto. « Il s'agit d'un rêve qui devient réalité pour plusieurs personnes. Ici, nous ne pouvons avoir accès au hockey professionnel, et nous sommes d'avides partisans. Les gens d'ici réalisent un rêve grâce à cet événement. » 

Sweet et Wallace savaient que l'avènement de Hockeyville à O'Leary serait quelque chose d'énorme pour la ville et la région. Ils ont pu voir cette excitation grandir au cours de la dernière décennie, soit lorsque O'Leary a tenté pour la première fois de remporter ce concours. O'Leary avait terminé au deuxième rang, mais la fierté ressentie en ville au cours de cette campagne représentait un beau prix de consolation. Remporter le grand prix a laissé les gens de la place presque sans voix. 

Les membres du comité ont tous passé du temps cette semaine au O'Leary Sports Center, distribuant des billets aux 835 personnes qui ont remporté la loterie pour obtenir des sièges. Il y a eu 1586 inscriptions. Cette distribution de billets a fait comprendre précisément à Sweet et Wallace ce que le titre de Hockeyville signifiait pour leurs voisins et les autres résidents de l'ouest de l'île. 

« On m'a probablement remercié 500 fois, a mentionné Sweet. Cela ne semblait jamais vouloir s'arrêter. » 

Des grands-parents étaient sur place pour récupérer des billets pour leurs petits-enfants. Des parents ont amené de petits garçons et de petites filles à l'aréna afin de mettre la main sur leurs précieux billets pour un match préparatoire de la LNH. Certains gagnants dansaient dans l'aréna après avoir reçu leurs billets, a raconté Sweet. 

« C'était assez pour faire exploser mon cœur, a-t-elle mentionné. Je crois que c'est à ce moment que j'ai vraiment compris que Hockeyville débarquait dans notre petite ville. » 

En voir plus