Skip to main content

Oilers et Flames ont mis leur rivalité de côté au Match des étoiles

Les hostilités reprendront à la suite de la conquête du grand prix d'un million de dollars par l'équipe de la section Pacifique

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

ST. LOUIS - Leon Draisaitl a affirmé que le Match des étoiles Honda 2020 de la LNH n'était pas l'endroit pour afficher de l'animosité à l'endroit des joueurs membres d'une équipe rivale comme les Flames de Calgary.

« Ce n'est pas le moment d'être frustré à propos de quelque chose qui est arrivé dans le passé, a indiqué l'attaquant des Oilers d'Edmonton. Les choses vont s'arranger toutes seules, et peu importe ce qui arrive, ça va finir par arriver, mais ceci n'est pas le moment pour le faire. »

À LIRE AUSSI : La chimie a opéré entre Hischier et Konecny au Match des étoilesOshie ravi que son père ait pu assister au Match des étoilesPastrnak nommé joueur par excellence du Match des étoiles

Draisaitl a inscrit six points (quatre buts, deux passes) en deux matchs pour la section Pacifique, ce qui a permis à cette dernière de remporter les honneurs du Match des étoiles au Enterprise Center. L'attaquant des Oilers Connor McDavid a récolté quatre mentions d'aide.

Les Oilers étaient les coéquipiers de trois joueurs des Flames (l'attaquant Matthew Tkachuk, le défenseur Mark Giordano et le gardien David Rittich), unissant leurs efforts pour vaincre la section Atlantique 5-4 et remporter les grands honneurs de l'événement.

« C'était pas mal amusant ce soir, a dit McDavid. Mais maintenant, nous allons avoir trois séances d'entraînement et ensuite, ce sera le retour à la réalité. »

Le 13 janvier, Draisaitl avait affirmé au Edmonton Journal qu'il « quitterait probablement la patinoire » s'il se trouvait au sein du même trio que Tkachuk. 

Dans un match entre les Oilers et les Flames, le 11 janvier, l'attaquant d'Edmonton Zack Kassian a reçu une punition mineure double pour avoir rudoyé Tkachuk, qui a été critiqué pour ne pas s'être battu en retour. Kassian a été suspendu deux matchs par le Département de la sécurité des joueurs de la LNH, le 13 janvier, et avait fait des commentaires évoquant une forme de vengeance dans le futur.

C'est ce qui avait conduit au commentaire de Draisaitl. Mais c'est Tkachuk qui s'est dirigé droit au banc après avoir mis la table pour le premier but de Draisaitl dans la victoire de 10-5 en demi-finale contre la section Centrale. Il n'y a pas eu de célébrations, pas même de petit contact gant à gant.

Video: PAC@CEN: Draisaitl complète l'échange avec Tkachuk

« Je suis juste retourné au banc pour faire un changement, a indiqué Tkachuk. Je ne crois pas qu'il y ait eu beaucoup de joueurs qui ont célébré des buts ce soir, pour être honnête. 

« Je ne sais pas si vous avez vu d'autres joueurs célébrer des tas de buts après ça, peut-être que c'est là un sujet dont vous pouvez discuter. Mais je n'y ai pas vraiment pensé. Je voulais juste rentrer au banc. J'étais sur la glace depuis un bon moment. »

Giordano, qui a obtenu une aide sur le deuxième filet de Draisaitl, a éclaté de rire quand on lui a demandé s'il y avait eu de l'animosité entre les joueurs des Flames et ceux des Oilers dans le vestiaire de la Pacifique.

« Non, mais ça risque de changer très vite », a répondu le capitaine des Flames.

Les deux équipes ne devraient pas avoir à attendre très longtemps. Edmonton accueille Calgary mercredi (22 h HE; TVAS, SN360, SNE, SNO, SNW, NHL.TV), alors que les deux formations sont dans une course à cinq équipes dans leur section.

« Oui, ça s'en vient vite, alors l'histoire va être pas mal différente à ce moment-là », a reconnu Rittich.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.