Skip to main content

Eichel soutient les modifications apportées aux Sabres

Sheary et Skinner pourraient jouer au sein du trio du joueur de centre, alors que Berglund et Sobotka apporteront de l'expérience

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Jack Eichel espère que les nombreuses modifications apportées à l'alignement des Sabres de Buffalo pendant la saison morte les aideront à se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 2011.

« Nous avons beaucoup de nouveaux visages qui n'ont pas vécu la déception de la saison dernière et des deux saisons précédentes », a déclaré le joueur de centre de 21 ans à The Athletic dans un texte publié jeudi.

Les Sabres (25-45-12) ont récolté 62 points la saison, le plus bas total dans la LNH.

Ils ont toutefois remporté la loterie du repêchage 2018 de la LNH avant de sélectionner le défenseur Rasmus Dahlin avec le choix no 1 du repêchage 2018 de la LNH.

En voir plus

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Sabres

Le bassin d'espoirs que bâtissent les Sabres depuis cinq ans est sur le point de graduer

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Sabres de Buffalo.

Le noyau de jeunes espoirs des Sabres semble être sur le point de graduer dans la LNH. En étant exclue des séries éliminatoires chaque année depuis 2011, la formation a repêché dans le top-8 au cours de chacune des cinq dernières années. À un certain moment, ça doit commencer à payer.

Ce moment est peut-être arrivé.

Rasmus Ristolainen (no 8 - 2013), Sam Reinhart (no 2 - 2014) et Jack Eichel (no 1 - 2015) occupent tous déjà un rôle de premier plan au sein de la formation. Rasmus Dahlin (no 1 - 2018) et Casey Mittelstadt (no 8 - 2017) se tailleront sans doute une place chez les Sabres cette saison et Alexander Nylander (no 8 - 2016) pourrait bien faire de même.

L'avenir est assurément de plus en plus radieux à Buffalo.

En voir plus

31 en 31 : Analyse des Sabres de Buffalo pour les poolers

De plus en plus d'options intéressantes sont disponibles pour les poolers à Buffalo

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Sabres de Buffalo.

Longtemps ignorés par les poolers, du moins par ceux qui ne participent pas à des ligues à long terme (keepers), les Sabres de Buffalo commencent à offrir des options de plus en plus intéressantes. Du centre de premier plan Jack Eichel à la nouvelle sensation suédoise Rasmus Dahlin à la ligne bleue, les poolers peuvent désormais piger dans la cour des Sabres, autant à court terme que pour le futur. D'autres jeunes joueurs sont déjà bien connus des poolers, comme l'arrière Rasmus Ristolainen et l'attaquant Jeff Skinner, récemment acquis des Hurricanes de la Caroline. D'autres vont s'imposer sous peu, comme l'attaquant Casey Mittelstadt.

En voir plus

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Sabres

Jason Botterill a amorcé un important changement de culture au cours de la saison morte

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Sabres de Buffalo.

L'an 1 du règne du directeur général Jason Botterill et de l'entraîneur-chef Phil Housley a été à l'image des six saisons précédentes des Sabres. Ils ont signé très peu de victoires et ont été exclus du portrait des séries pour une septième saison de suite en terminant au tout dernier rang du classement général.

Un changement de culture s'imposait.

« Quand on termine au dernier rang, il faut tout évaluer, avait-il dit quelques jours après la fin de la campagne. Cela signifie même de toucher à notre noyau. Nous serons actifs sur le marché des joueurs autonomes, mais nous ne pouvons pas bâtir une équipe que par là. Ça doit provenir de l'interne. » 

Botterill n'aura finalement pas été aussi actif sur le marché des joueurs autonomes, mais plutôt sur celui des transactions. Il a aussi eu le privilège de repêcher au tout premier rang du dernier repêchage, mettant la main sur la nouvelle tête d'affiche de l'équipe : le défenseur suédois Rasmus Dahlin.

En voir plus

Skinner a hâte d'unir ses efforts à ceux d'Eichel et des Sabres

« Je suis heureux de jouer avec lui plutôt que contre lui », a dit l'attaquant après la transaction

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

On a offert à Jeff Skinner l'occasion d'être échangé aux Sabres de Buffalo par les Hurricanes de la Caroline, et de devenir le coéquipier du joueur de centre Jack Eichel.

Skinner a décidé que c'était une occasion qu'il ne pouvait pas rater.

« Je suis excité d'apprendre à le connaître et de le rencontrer », a déclaré l'attaquant de 26 ans à propos d'Eichel, vendredi, une journée après avoir été échangé des Hurricanes aux Sabres en retour de l'espoir à l'attaque Cliff Pu, d'un choix de deuxième ronde au repêchage 2019 de la LNH et de choix de troisième et sixième tours au repêchage 2020.

En voir plus

Skinner a levé sa clause de non-échange pour se joindre aux Sabres

L'attaquant quitte les Hurricanes après avoir marqué 204 buts en huit saisons

par Mike Zeisberger @zeisberger / Journaliste NHL.com

Bien avant d'être échangé par les Hurricanes de la Caroline, jeudi, Jeff Skinner voyait d'un bon œil une potentielle transaction vers Buffalo.

« Buffalo a toujours été l'une des destinations de choix sur sa liste », a déclaré le directeur général des Hurricanes Don Waddell.

En voir plus

Les Sabres font l'acquisition de Skinner des Hurricanes

L'espoir Cliff Pu et des choix au repêchage prennent la direction de la Caroline

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Les Sabres de Buffalo ont acquis l'attaquant Jeff Skinner des Hurricanes de la Caroline, jeudi.

En retour, la Caroline met la main sur l'espoir à l'attaque Cliff Pu, un choix de deuxième ronde au repêchage 2019 de la LNH ainsi que des choix de troisième et sixième rondes au repêchage de 2020.

En voir plus

Mise à jour 2018-19 : Sabres de Buffalo

L'arrivée du défenseur Rasmus Dahlin va contribuer à redynamiser la concession

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Après le repêchage de la LNH, l'ouverture du marché des joueurs autonomes et plusieurs mouvements de personnel durant la saison morte, LNH.com dresse un portrait des différentes équipes. Aujourd'hui, les Sabres de Buffalo.

Les Sabres ont été récompensés avec le premier choix du repêchage après avoir terminé au tout dernier rang du classement général, l'an dernier. Ils entreront dès l'an prochain dans l'ère Rasmus Dahlin et les signes sont de plus en plus encourageants à Buffalo.

Le défenseur suédois fait déjà courir les foules et le directeur général Jason Botterill a procédé à quelques acquisitions qui aideront certainement la formation à quitter les bas-fonds. Il sera aussi intéressant de voir l'impact qu'aura la recrue Casey Mittelstadt à sa première saison complète dans la LNH.

Voici le portrait de l'équipe actualisé :

En voir plus

Rasmus Dahlin s'entend avec les Sabres

Le défenseur sélectionné au premier rang au dernier repêchage a signé son contrat de recrue

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Rasmus Dahlin a signé un contrat de recrue de trois ans avec les Sabres de Buffalo, lundi.

Les termes financiers de l'entente n'ont pas été dévoilés.

En voir plus

Bouchard : Les Blues ont-ils trop donné pour O'Reilly?

Notre chroniqueur analyse la transaction majeure entre les Blues et les Sabres

par Olivier Bouchard @oli_bou / Chroniqueur LNH.com

Ç'aura été un vrai point d'orgue pour le 1er juillet 2018 : le centre Ryan O'Reilly, qu'on savait mécontent avec les Sabres de Buffalo, a pris le chemin de St-Louis en retour de ce que plusieurs observateurs, moi le premier, ont immédiatement vu comme une rançon propre à racheter la vie d'un roi. Mais quelle mouche a piqué les Blues, qui avaient pourtant jeté la serviette à la date limite des échanges, le 26 février dernier?

Les Blues devaient de toute évidence renflouer leur ligne de centre, décimée par le départ de Paul Stastny l'an dernier. Celui-ci ne souhaitant pas revenir au bercail, les Blues ont fait preuve d'imagination pour se tirer du pétrin.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.