Skip to main content

Les Kings tiennent une réunion après un quatrième revers de suite

« Nous n'avons pas assez travaillé et compétitionné », affirme Doughty

par Dan Greenspan / Correspondant NHL.com

LOS ANGELES - Les Kings de Los Angeles ont tenu une réunion d'équipe d'environ 20 minutes après s'être inclinés 5-1 contre les Sabres de Buffalo, samedi au STAPLES Center.

En voir plus

Un jeu blanc significatif pour Jack Campbell

Il y a trois ans à peine, le gardien de 26 ans défendait la cage des Steelheads de l'Idaho dans la ECHL

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Si on avait dit à Jack Campbell, il y a trois ans à peine, qu'il signerait le premier jeu blanc de sa carrière dans un match d'ouverture au Centre Bell face aux Canadiens de Montréal, il aurait été le premier à éclater de rire.

En voir plus

Les Kings ont saisi leurs chances, eux

Blanchis 3-0, les Canadiens se sont butés au brio du gardien réserviste Jack Campbell

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - L'effort, l'effort, c'est bien, mais parfois c'est insuffisant. Une équipe doit être habile à saisir ses chances, principalement en supériorité numérique. Les Canadiens ont été malhabiles jeudi et ça leur a coûté le match face aux Kings de Los Angeles, qui l'ont emporté 3-0 au Centre Bell.

En voir plus

Poolers : Iafallo saisit sa chance avec Kopitar et Kovalchuk

DeSmith devrait remplacer Murray à Pittsburgh ; Neal et Patrick ne connaissent pas le début de saison escompté

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Au cours d'une saison, certains joueurs voient leur situation être modifiée, que ce soit en raison d'un changement de rôle, d'une transaction ou d'une blessure à un coéquipier. Chaque jeudi, LNH.com propose aux poolers quelques joueurs dont la valeur est en hausse, et quelques autres dont la valeur est en baisse et avec lesquels les poolers devraient faire preuve de prudence.

En voir plus

Premiers coups de patin pour Kovalchuk avec les Kings

L'attaquant revient dans la LNH cette années après avoir passé les cinq dernières saisons en Russie

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Ilya Kovalchuk a fait ses premiers pas dans l'uniforme des Kings de Los Angeles, lundi.

L'attaquant de 35 ans a indiqué qu'il croit que les Kings peuvent être une des meilleures équipes de la LNH cette saison, lui qui a paraphé une entente de trois ans, d'une valeur de 18,75 M$, avec l'équipe le 1er juillet après avoir passé les cinq dernières campagnes dans la Ligue continentale de hockey.

En voir plus

Vilardi devrait rater le camp des recrues des Kings

Le meilleur espoir de Los Angeles est blessé au dos et il espère être en santé pour se battre pour un poste avec l'équipe cette saison

par Dan Greenspan / Correspondant NHL.com

LOS ANGELES - Gabriel Vilardi, le meilleur espoir des Kings de Los Angeles, ne devrait pas participer au camp des recrues des Kings en raison d'une blessure au dos.

Le joueur de centre de 19 ans, le 11e choix au total du repêchage 2017 de la LNH, a subi une rechute en juillet, alors qu'il s'entraînait pour participer à la « Vitrine estivale » du Championnat mondial junior à Kamloops en Colombie-Britannique, selon ce qu'a affirmé le directeur général des Kings Rob Blake jeudi.

On ne sait pas si Vilardi, qui devrait compétitionner pour un poste avec Los Angeles cette saison, sera en santé pour participer au camp d'entraînement, qui s'ouvre le 14 septembre, selon Blake.

En voir plus

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Kings

La tenue d'Anze Kopitar et du nouveau venu Ilya Kovalchuk dictera l'allure de la saison à Los Angeles

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Kings de Los Angeles.

Plusieurs équipes paieraient cher pour compter au sein de leur formation un attaquant de la trempe d'Anze Kopitar, un défenseur aussi dominant que Drew Doughty et un gardien étincelant comme Jonathan Quick. Le problème chez les Kings, c'est qu'on ne sait pas trop dans quelle direction l'équipe se dirige.

Après avoir gagné la Coupe Stanley à deux reprises en trois ans, les Kings ont participé aux séries éliminatoires deux fois en quatre ans. Ils ont été éliminés en cinq matchs par les Sharks de San Jose en 2016 et en quatre matchs contre les Golden Knights de Vegas, la saison dernière.

Lors de cette série contre Vegas au printemps dernier, le manque de vitesse des Kings a été exposé au grand jour. Même si les quatre matchs ont été décidés par un seul but, l'équipe d'expansion a fait mal paraître la formation californienne, démontrant que le style de jeu lourd et robuste des Kings approchait sa date de péremption.

En voir plus

31 en 31 : Analyse des Kings de Los Angeles pour les poolers

Les Kings ont déjà un noyau offensif capable d'engranger des points, alors que Kovalchuk représente un pari intéressant

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Kings de Los Angeles.

On dit souvent des Kings qu'ils pratiquent un style de jeu lourd et robuste, qui ne concorde plus avec la LNH jeune et rapide d'aujourd'hui. Los Angeles n'en est pas moins capable de marquer des buts et de faire le bonheur des poolers.

La saison dernière, les Kings avaient trois marqueurs de 60 points ou plus (Anze Kopitar, Dustin Brown, Drew Doughty) et trois autres qui ont récolté au moins 40 points (Tyler Toffoli, Jake Muzzin, Tanner Pearson).

Durant la saison morte, le directeur général Rob Blake a ajouté un autre joueur qui devrait intéresser les poolers en mettant le grappin sur Ilya Kovalchuk. L'attaquant russe a passé les cinq dernières saisons dans la Ligue continentale, où il a récolté plus d'un point par rencontre. S'il parvient à offrir le même genre de rendement en Amérique du Nord, Kovalchuk sera un pari payant pour les poolers, tout comme ses compagnons de trio.

En voir plus

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Kings

L'organisation californienne mise beaucoup sur les repêchages des dernières années

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Kings de Los Angeles.

Les Kings misent beaucoup sur les plus récents repêchages pour revigorer un peu la banque d'espoirs de l'organisation, qui a été affectée par les récentes conquêtes de la Coupe Stanley. Depuis le repêchage de 2014 où ils ont sélectionné Adrian Kempe (no 29), aucun choix n'a encore disputé un match dans la LNH.

À une époque où l'accent est mis sur la jeunesse, et ce rapidement, la réalité des Kings jure avec la tendance actuelle.

Le bilan n'est guère plus reluisant avant 2014. Depuis 2010, seuls Derek Forbort (no 15 - 2010), Tyler Toffoli (no 47 - 2010), Andy Andreoff (no 80 - 2011), Tanner Pearson (no 30 - 2012) et Kempe ont joué au moins 100 matchs et sont toujours avec l'équipe.

À leur défense, les Kings n'ont obtenu que cinq choix de première ronde au cours des neuf dernières années. C'est le prix à payer pour gagner la Coupe à deux occasions (2012, 2014).

En voir plus

La transaction Gretzky a laissé un héritage durable

L'arrivée de « La Merveille » à Los Angeles a eu un considérable impact sur la popularité du hockey et l'expansion de la LNH aux États-Unis

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

La transaction qui a envoyé Wayne Gretzky aux Kings de Los Angeles a eu un impact qui continue de se faire ressentir dans la LNH et ailleurs 30 ans plus tard.

Le joueur de centre a été échangé par les Oilers d'Edmonton le 9 août 1988, faisant immédiatement sensation au sud de la Californie et aidant à déclencher une expansion et de grandes modifications dans la LNH.

Ce fut une transaction qui réunissait « La Merveille » et Hollywood, ce qui a aidé à donner au hockey une visibilité et une popularité à une grande partie de la population des États-Unis pour la première fois.

Voici quatre effets durables de la transaction:

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.