Skip to main content

Gagné: Fleury est dominant comme jamais

« L'étiquette de négligés, c'est terminé pour les Golden Knights », nous dit notre chroniqueur

par Simon Gagné / Chroniqueur LNH.com

Simon Gagné a disputé 14 saisons dans la LNH et il a réussi 291 buts et totalisé 601 points en 822 matchs, connaissant notamment deux saisons de 40 buts et plus. Il a remporté la Coupe Stanley dans l'uniforme des Kings de Los Angeles en 2012. Sur la scène internationale avec le Canada, il a savouré la conquête de la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City et la conquête de la Coupe du monde en 2004. Sélectionné au 22e rang du repêchage 1998, il a successivement porté les couleurs des Flyers de Philadelphie, du Lightning de Tampa Bay, des Kings de Los Angeles et des Bruins de Boston. Simon a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com chaque semaine afin de discuter de l'actualité de la LNH.

On peut affirmer sans se tromper qu'on a atteint la limite de croire que les Golden Knights de Vegas vont finir par flancher. Ça n'arrivera pas rendu en Finale de la Coupe Stanley. L'étiquette de négligés, c'est terminé.

Leurs adversaires, que ce soit les Capitals de Washington ou le Lightning de Tampa Bay, devront élever leur niveau de jeu d'un cran. Avec la ténacité qu'affichent les Golden Knights, ils sont mieux d'être prêts sinon ils vont passer dans le tordeur comme les autres.

Les Golden Knights viennent de sortir les Jets de Winnipeg en cinq matchs. Ça n'a rien à voir avec la chance, ils leur ont donné une leçon de hockey. On disait que les Jets devaient faire les frais de la finale après avoir éliminé les Predators de Nashville. 

En voir plus

La bonne humeur de Gallant avec les Golden Knights

Vegas affrontera le gagnant du match no 7 entre les Capitals et le Lightning en finale de la Coupe Stanley

par Lisa Dillman @reallisa / Journaliste NHL.com

LAS VEGAS -- Mardi, on a demandé à l'entraîneur des Golden Knights de Vegas Gerard Gallant comment c'était de jouer contre celui qui est devenu son patron, le directeur général George McPhee.

« C'était un joueur compétitif et tenace qui travaillait fort », a répondu Gallant.

Est-ce que McPhee cadrerait bien avec ses Golden Knights?

« Je crois que oui. On pourrait lui trouver une place », a rétorqué Gallant avant d'ajouter : « Sur le quatrième trio. »

L'atmosphère était détendue et Gallant était de bonne humeur à sa première rencontre avec les journalistes à Las Vegas depuis que les Golden Knights se sont qualifiés pour la finale de la Coupe Stanley dimanche grâce à un gain de 2-1 contre les Jets de Winnipeg dans le cinquième match de la finale de l'Association de l'Ouest. Ils sont devenus la troisième équipe de l'histoire de la LNH à atteindre la finale de la Coupe Stanley à sa saison inaugurale. Les autres sont les Arenas de Toronto (1918) et les Blues de St. Louis (1968).

En voir plus

Les Golden Knights souhaitent un marathon dans le match no 7

L'entraîneur Gerard Gallant veut que les Capitals et le Lightning aient besoin de trois périodes de prolongation pour déterminer le champion de l'Est

par Danny Webster / Correspondant LNH.com

LAS VEGAS -- Les Golden Knights de Vegas regarderont avec intérêt le match no 7 de la finale de l'Association de l'Est opposant les Capitals de Washington au Lightning de Tampa Bay mercredi au Amalie Arena (20h H.E.; TVAS, SN1, CBC, NBCSN).

Le gagnant du match affrontera les Golden Knights en Finale de la Coupe Stanley, alors que le match no 1 aura lieu à Las Vegas ou Tampa le lundi 28 mars. Peu importe le gagnant, les champions de l'Association de l'Ouest espèrent que les Capitals et le Lightning disputent un marathon.

« Ce sont deux bonnes équipes, a dit l'entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant mardi. Je ne peux pas prédire le gagnant. Ce sont deux excellentes formations. Ce fut une incroyable série de sept matchs. J'espère que ça se décidera après trois périodes de prolongation demain soir. »

En voir plus

Entre les poteaux : Un style parfait pour Fleury

Notre chroniqueur Mathieu Garon illustre les changements apportés au style du Sorelois depuis son arrivée à Vegas

par Mathieu Garon @Oui_Oui32 / Chroniqueur LNH.com

Mathieu Garon a disputé 12 saisons dans la LNH et signé 144 victoires en 341 matchs. Il a porté les couleurs des Canadiens de Montréal, des Kings de Los Angeles, des Oilers d'Edmonton, des Penguins de Pittsburgh, des Blue Jackets de Columbus et du Lightning de Tampa Bay. Il a soulevé la Coupe Stanley en 2009 avec les Penguins. Mathieu a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com chaque semaine pour nous faire découvrir l'univers des gardiens de la LNH.

Le conte de fées des Golden Knights de Vegas se poursuivra maintenant en Finale de la Coupe Stanley. Beaucoup d'amateurs de hockey se sont rangés derrière l'équipe de Vegas et espèrent qu'ils accompliront ce que personne n'avait cru possible.

Une formation dynamique et victorieuse peut s'attirer bien des nouveaux partisans, mais un gardien spectaculaire et plein de charisme comme Marc-Andre Fleury n'a pas de prix pour la nouvelle équipe du Nevada. Dès qu'il fut présenté à ses nouveaux partisans au repêchage d'expansion, ce fut un coup de foudre instantané. On entendait déjà le chant : « Flower, Flower » au T-Mobile Arena.

En voir plus

Kunitz n'est pas surpris par les succès de Fleury avec Vegas

Le vétéran attaquant du Lightning a été témoin de la compétitivité du gardien pendant leurs neuf saisons avec les Penguins

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

WASHINGTON -- Marc-André Fleury déteste perdre. Peu importe la situation.

Le gardien participera à la Finale de la Coupe Stanley pour une troisième saison d'affilée, y ayant mené les Golden Knights de Vegas à la suite de deux triomphes consécutifs avec les Penguins de Pittsburgh.

Bien que la majorité du monde de hockey soit surprise par les succès que Fleury et les Golden Knights ont connus lors de leur première saison dans la LNH, l'attaquant du Lightning de Tampa Bay Chris Kunitz, un coéquipier de Fleury pendant neuf saisons avec les Penguins, ne l'est pas.

En voir plus

Bouchard: Improbable, mais pas inexplicable

Plusieurs facteurs ont permis aux Golden Knights de se rendre aussi loin en séries éliminatoires

par Olivier Bouchard @oli_bou / Chroniqueur LNH.com

C'est rendu une forme de routine : les Golden Knights de Vegas nous ont fait mentir (moi le premier). Je laisse à d'autres le détail des exploits individuels de ce match qui les a menés à la prochaine ronde, pour recentrer le propos sur ce que la saison nous a appris de cette équipe. Simplement pour mieux comprendre ce qui n'en finit plus de surprendre, il est utile de revenir sur ses pas pour voir quelles tendances s'annonçaient déjà il y a quelques mois.

Une équipe disciplinée
Sur 82 matchs, les Golden Knights ont été l'une des équipes les plus disciplinées de la ligue. Ils ont été pénalisés 266 fois, le cinquième plus bas total de la ligue; deux équipes seulement (les Blue Jackets de Columbus et les Hurricanes de la Caroline) faisant vraiment mieux qu'eux. Il faut le dire, la tendance n'a pas été la même en séries éliminatoires : en 15 matchs, les Golden Knights ont jusqu'ici hérité de 75 pénalités, dont 71 pénalités mineures, de loin le plus haut total parmi les équipes s'étant qualifiées pour les finales de conférence.

 

En voir plus

Carnet de bord : Pierre-Édouard Bellemare, match no 5

« J'avais envie de célébrer, mais c'était bizarre parce que je me disais que ce n'est pas fini »

par Pierre-Édouard Bellemare @bellsy78 / Collaboration spéciale LNH.com

La scène était surréaliste au son final de la sirène. Je regardais tout autour et je me demandais ce qui se passait en voyant mes coéquipiers tout joyeux sur la glace. Je ne savais pas trop où aller.

C'est la première fois que je vivais une situation semblable. J'ai déjà gagné des championnats en Europe, en Suède et en France. J'avais envie de célébrer notre titre de l'Association de l'Ouest, mais là c'était bizarre parce que je me disais que ce n'est pas fini.

En voir plus

Les Golden Knights à quatre gains de réaliser l'impensable

« Nous sommes en mission et la mission n'est pas terminée », claironne Jonathan Marchessault

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

WINNIPEG - Les Golden Knights de Vegas font des jaloux à travers la LNH. À leur première saison dans la LNH, les voilà en Finale de la Coupe Stanley!

Quatre organisations parmi les 30 autres au sein de la ligue n'ont même jamais eu cette chance, en incluant les Jets de Winnipeg que les Golden Knights ont éliminés en cinq matchs en finale de l'Association de l'Ouest, dimanche. 

En voir plus

Comment les Golden Knights ont été bâtis

La majorité des joueurs des champions de l'Association de l'Ouest ont été sélectionnés et obtenus lors du repêchage d'expansion 2017

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

Les Golden Knights de Vegas ont déjà atteint de formidables sommets cette saison et ils ne sont plus qu'à quatre victoires de décrocher la Coupe Stanley, moins de huit mois après avoir disputé le premier match de saison régulière de leur histoire.

On pourrait dire que l'équipe a été bâtie du jour au lendemain ; 19 des 22 patineurs qui ont participé à un match des séries éliminatoires de la Coupe Stanley cette saison ont été réclamés ou obtenus au moyen d'une transaction réalisée dans le cadre du repêchage d'expansion de la LNH du mois de juin 2017.

Voici comment la formation de cette équipe finaliste de la Coupe Stanley a été bâtie, ainsi que quelques détails sur les antécédents des entraîneurs et du directeur général.

En voir plus

L'improbable marche de Vegas se poursuit

Les Golden Knights atteignent la Finale de la Coupe Stanley en défaisant les Jets 2-1 dans le match no 5

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

WINNIPEG -- Les Golden Knights de Vegas ont fait un pas de plus dans leur improbable marche vers la conquête de la Coupe Stanley en atteignant la grande finale, dimanche. L'équipe « d'expansion/cendrillon » a tassé de son chemin l'équipe no 2 de la LNH en saison régulière, les Jets de Winnipeg, en cinq petits matchs en finale de l'Association de l'Ouest en l'emportant 2-1 devant 15 321 spectateurs au Bell MTS Place.

Comme pour tourner davantage le fer dans la plaie des Jets, le but gagnant a été réussi par le robuste Ryan Reaves natif de Winnipeg. C'était seulement son deuxième but en carrière en séries, en 42 rencontres.

« Ç'a été mon moment préféré de la série, d'entendre les gens me huer à la suite de mon but », a commenté le colosse Reaves. « C'était bizarre pour moi d'affronter l'équipe de ma ville. Des cousins et des amis ont assisté aux matchs avec leur chandail des Jets. Ils vont en entendre parler… Ç'a été somme toute une expérience amusante. Je suis heureux d'avoir pu la vivre avec mes parents et mon frère. »

En voir plus