Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Bruins de Boston pour les poolers

Plusieurs joueurs établis constituent des valeurs sûres chez les Bruins, tandis que de jeunes joueurs pourraient récompenser ceux qui oseront les sélectionner

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Bruins de Boston.

Le mélange entre jeunes et vétérans fait des Bruins une équipe où les poolers peuvent piger plusieurs joueurs payants, et ce, peu importe le type de pool auquel ils participent. Des attaquants comme Brad Marchand et David Pastrnak ont atteint le plateau des 80 points la saison dernière (Marchand, 85; Pastrnak, 80), tandis qu'un Patrice Bergeron récolte régulièrement plus ou moins 60 points en plus de tirer souvent au filet.

L'équipe compte aussi sur Torey Krug, un arrière offensif qui excelle sur le jeu de puissance et offre un réel avantage aux poolers en quête d'un défenseur qui peut faire la différence.

Ces joueurs établis sont entourés de jeunes qui viennent tout juste de débarquer dans la LNH et qui sont prêts à prendre du galon. On pense notamment au défenseur Charlie McAvoy et à l'attaquant Danton Heinen, deux joueurs qui devraient voir leur temps de jeu et leur production augmenter en 2018-19. Que ce soit, pour gagner maintenant avec des joueurs qui accumulent des points ou pour solidifier l'avenir d'un pool à long terme, les Bruins comptent sur plusieurs joueurs intéressants.

En voir plus

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Bruins

La formation bostonnaise profite d'une bonne profondeur au centre

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Bruins de Boston.

Une avalanche de jeunes espoirs talentueux a déferlé chez les Bruins au cours des deux dernières années et a permis à l'équipe d'accélérer de manière un peu inattendue la légère mise à jour de la formation amorcée lorsqu'elle a raté les séries deux fois de suite en 2014-15 et en 2015-16.

L'éclosion spectaculaire du défenseur Charlie McAvoy (no 14 - 2016), rapidement devenu le complément de Zdeno Chara, et l'émergence d'attaquants fougueux comme Jake DeBrusk (no 14-2015) et Danton Heinen (no 116 - 2014) ont redoré le blason des Bruins qui prenaient dangereusement de l'âge, il y a trois ans.

La quantité de bons espoirs qui cognent à la porte font oublier quelque peu le lent développement de Jakub Zboril (no 13 - 2015) et de Zach Senyshyn (no 15 - 2015).

En voir plus

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Bruins

Les Bruins misent sur le retour en force du trio de Bergeron et sur la progression de leurs jeunes espoirs

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Bruins de Boston.

Les Bruins ont surpris un peu tout le monde la saison dernière en terminant un point derrière le Lightning de Tampa Bay et le premier rang dans l'Association de l'Est en vertu d'une fiche de 50-20-12 et d'une récolte de 112 points.

La formation bostonnaise était loin d'être en perdition même si elle avait raté les séries lors de deux des trois années précédentes malgré des saisons de 96 (2014-15) et 93 points (2015-16). Mais de là à batailler jusqu'à la toute fin de la campagne pour la suprématie de l'Est, peut-être pas.

Le brio du premier trio de Patrice Bergeron, Brad Marchand et David Pastrnak, assurément l'un des plus menaçants de la LNH, combiné à l'émergence de jeunes pousses comme Charlie McAvoy, Jake DeBrusk, Danton Heinen et Ryan Donato ont permis aux Bruins de rivaliser avec le puissant Lightning en saison et d'éliminer les Maple Leafs de Toronto au premier tour des séries.

En voir plus

Les billets pour les Matchs en Chine 2018 mis en vente

Les Flames et les Bruins s'affronteront à Shenzhen et à Pékin les 15 et 19 septembre

par Relations publiques de la LNH @PR_NHL / LNH.com

New York (1er août 2018) - Les billets pour les Matchs en Chine 2018 de la LNH présentés par O.R.G. Packaging à Shenzhen et à Pékin entre les Bruins de Boston et les Flames de Calgary ont été mis en vente pour le grand public.

Les matchs du mois de septembre seront les troisième et quatrième rencontres préparatoires disputées en Chine après les Matchs en Chine 2017 de la LNH présentés par O.R.G. Packaging, qui ont mis aux prises les Kings de Los Angeles et les Canucks de Vancouver à Shanghai et à Pékin.

En voir plus

Les Bruins retireront le numéro 16 de Rick Middleton

L'équipe rendra hommage à Middleton avant la rencontre face aux Islanders, le 29 novembre

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

BOSTON - Le président des Bruins de Boston Cam Neely a annoncé, mardi, que l'équipe honorera Rick Middleton en retirant son chandail numéro 16 avant le match contre les Islanders de New York, le 29 novembre.

« Ce fut un immense honneur d'appeler Rick aujourd'hui et de lui faire savoir qu'il rejoindra le groupe de joueurs dont les numéros sont retirés dans les hauteurs du TD Garden, a déclaré Neely. Comme joueur et comme personne, Rick représente ce que c'est que d'être un Bruin. Nous sommes excités de célébrer sa carrière avec sa famille, ses amis et nos partisans. »

En voir plus

Les Bruins et les Flames se préparent pour les Matchs en Chine

Les deux équipes ont tenu des ateliers de hockey et fait un peu de tourisme avant leur voyage à Shenzhen et à Pékin lors du calendrier préparatoire

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

Lorsqu'on lui a donné la chance d'aller en Chine avec Bruins Global, l'attaquant des Bruins de Boston Danton Heinen voulait tout voir et tout essayer, que ce soit une visite de la Grande Muraille ou un repas de pieds de canard. Et disons qu'il a préféré la Grande Muraille... 

« Nous avons goûté à des plats assez intéressants », a déclaré Heinen depuis la Chine vendredi. « Ç'a été amusant à essayer. Nous avons essayé des pieds et du foie de canard. C'était probablement les deux plus intéressants. Le foie était meilleur que les pieds. »

En voir plus

Mise à jour 2018-19 : Bruins de Boston

Les Bruins se sont améliorés en défensive durant la saison morte et ils miseront sur un équilibre entre jeunes et vétérans pour continuer à connaître du succès

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Après le repêchage de la LNH, l'ouverture du marché des joueurs autonomes et plusieurs mouvements de personnel durant la saison morte, LNH.com dresse un portrait des différentes équipes. Aujourd'hui, les Bruins de Boston.

Les Bruins de Boston espèrent que le mariage entre leurs jeunes joueurs et leurs joueurs plus expérimentés permettra de répéter les succès de la saison dernière.

Boston n'a pas fait de coup d'éclat durant la saison morte et mise sur la stabilité. L'équipe s'est surtout concentrée à consolider sa défensive, ajoutant de la profondeur chez les arrières et devant le filet. Les Bruins ont terminé au troisième rang de la LNH avec 214 buts alloués en 2017-18.

En offensive, les jeunes attaquants devraient continuer à prendre du galon et venir bonifier une attaque qui a été la sixième plus productive de la LNH la saison dernière, avec 270 buts, et qui a présenté le quatrième meilleur pourcentage d'efficacité en supériorité numérique (23,5 pour cent).

En voir plus

Halak s'entend pour deux ans avec les Bruins

L'attaquant Nordstrom joint également les rangs de Boston

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Le gardien Jaroslav Halak a signé un contrat de deux ans avec les Bruins de Boston, dimanche.

En voir plus

Moore se joint aux Bruins pour cinq saisons

Le défenseur a passé les trois dernières saisons au New Jersey

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Le défenseur John Moore a signé un contrat de cinq ans avec les Bruins de Boston, dimanche.

En voir plus

Les Bruins laisseraient partir le gardien réserviste Anton Khudobin

Le DG Don Sweeney admet que le cerbère russe va probablement atteindre l'autonomie complète le 1er juillet

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

BOSTON -- Les Bruins de Boston avaient indiqué qu'une nouvelle entente avec le gardien Anton Khudobin, qui sera un joueur autonome sans compensation dès le 1er juillet, représentait une priorité. Cependant, il semble maintenant que les Bruins auront à faire d'autres plans.

« Je reste en contact avec eux », a dit le directeur général Don Sweeney à propos des joueurs autonomes sans compensation de l'équipe, vendredi. « À ce stade, je crois que nous allons passer dans une autre direction en ce qui concerne nos gardiens, mais je reste en contact avec eux tous. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.