Skip to main content

Nolan Patrick «excité» d'être de retour sur la glace la semaine prochaine

Le centre des Flyers, le deuxième choix au dernier repêchage, se remet d'une opération aux abdominaux

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

VOORHEES, New Jersey - Le centre des Flyers de Philadelphie Nolan Patrick sera de retour sur la glace la semaine prochaine, ce qui représente la prochaine étape pour celui qui se remet d'une opération aux abdominaux subie le 13 juin.

La convalescence de Patrick, le deuxième choix au total du repêchage 2017 de la LNH, l'empêche de sauter sur la glace pour le camp de perfectionnement des Flyers, qui se déroule de vendredi à mercredi.

« Ce sera la première fois depuis longtemps que je serai parfaitement en santé, a noté Patrick. Ma blessure m'a ennuyé tout au long de la saison. […] Je serai de retour sur la glace la semaine prochaine, et je suis très excité. »

L'opération de Patrick était liée aux hernies sportives qui l'ont limité à 35 matchs avec Brandon dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL) la saison dernière. Il avait été opéré il y a un an pour soigner une hernie du côté gauche qu'il avait subie au cours des séries 2016 de la WHL, mais une hernie du côté droit n'a pas été visée par cette opération.

Une rencontre avec les médecins des Flyers avant le repêchage le 9 juin a permis de diagnostiquer une hernie sportive du côté droit, et Patrick a été opéré quatre jours plus tard à Philadelphie.

Patrick, âgé de 18 ans, a assuré que le fait de passer sous le bistouri rapidement allait lui permettre de perdre le moins de temps possible dans son programme d'entraînement d'été.

Malgré le fait qu'il n'ait pu prendre part aux exercices sur glace, Patrick affirme qu'il parfait son éducation professionnelle à l'extérieur de la glace.

« J'ai regardé les vidéos qu'ils nous ont montrées ce matin ainsi que les exercices à faire, a-t-il souligné. J'ai regardé les exercices aujourd'hui. C'est quelque chose que je peux retenir et reproduire à la maison avec mon entraîneur, et il y a certaines choses que je peux faire ici. Il y a beaucoup de choses à apprendre, et je vais tenter d'en apprendre le plus possible. J'aimerais participer aux exercices sur la glace, mais la situation ne le permet pas. »

Le directeur général des Flyers Ron Hextall a évoqué que d'apprendre à être un professionnel à l'extérieur de la patinoire était plus important pour Patrick cette semaine que les activités sur glace.

« C'est son premier contact avec la LNH, alors c'est bien pour lui de regarder, d'être prêt de la glace et de parler aux gars qui n'en sont pas à leur premier camp de perfectionnement et de les observer, a mentionné Hextall. Avec les entraîneurs du développement et les vidéos, il va en apprendre beaucoup. Nous aimerions qu'il soit sur la glace, mais il aura tout de même une bonne idée de ce qui se passe. »

Patrick (6 pieds 2 pouces, 198 livres) a indiqué que lorsqu'il sera de retour sur la glace, ses objectifs au cours de la saison morte seront de devenir plus fort et de travailler sur son coup de patin. Il a aussi indiqué qu'il ne s'opposerait pas à une transition à l'aile. Les Flyers comptent sur le retour de quatre centres, Claude Giroux, Valtteri Filppula, Sean Couturier et Mike Vecchione en vue de la saison prochaine. Le vétéran attaquant Jori Lehtera, acquis dans une transaction avec les Blues de St. Louis le 23 juin, peut également jouer au centre.

« J'ai disputé une période à l'aile depuis le début de ma carrière, mais si l'équipe veut me placer à l'aile, ça me va très bien, a assuré Patrick. Je ne vais pas me plaindre en tant que recrue si je perce l'alignement. Je pense que je pourrais m'adapter. Peu importe ce qu'ils veulent, je vais être heureux de le faire. »

Comment s'est déroulée cette période à l'aile?

« J'ai été replacé au centre immédiatement après », a-t-il répondu. 

Peu importe où il évolue, Patrick a mentionné que son objectif est de jouer dans la LNH cette saison.

« Chaque enfant grandit e rêvant de jouer dans la LNH, et c'est mon objectif depuis que je suis tout jeune, a-t-il indiqué. Je ne me fixe pas trop d'objectifs personnels, mais il y a trois ans, je voulais jouer dans la LNH dès ma première année d'admissibilité, alors c'est ce que je vais tenter de faire. »

En voir plus