Skip to main content

Nikita Scherbak confiant que son moment viendra

L'espoir des Canadiens demeure patient en attendant son rappel dans la LNH

par Sean Farrell / Correspondant LNH.com

BROSSARD, Québec -- Sa première saison professionnelle ayant pris fin, l'attaquant Nikita Scherbak croit être plus près que jamais de son but ultime, un poste dans la LNH avec les Canadiens de Montréal.

Scherbak, le 26e choix du repêchage 2014 de la LNH, a récolté 23 points (sept buts) en 48 matchs la saison dernière avec St. John's dans la Ligue américaine de hockey.

« La saison dernière m'a beaucoup aidé, évidemment », a dit Scherbak, 20 ans, pendant le récent camp de développement des Canadiens. « La LAH est une bonne ligue, meilleure que les ligues juniors. Les joueurs sont meilleurs, ils sont plus forts, alors cette année je suis plus vieux et plus fort, je crois donc avoir une meilleure chance d'atteindre la LNH par rapport à la saison dernière. »

Scherbak (6 pieds 2 pouces, 190 livres) a dû observer plusieurs coéquipiers à St. John's passer de la LAH aux Canadiens, dont l'alignement était dévasté par des blessures.

Un autre choix de première ronde des Canadiens, Michael McCarron (no 25, 2013), a été rappelé deux fois en 2015-16. Le centre âgé de 21 ans a marqué son premier but dans la LNH en 20 parties avec Montréal.

Sven Andrighetto, Daniel Carr, Jacob de la Rose, Charles Hudon, Christian Thomas et Bud Holloway étaient parmi les autres attaquants rappelés par les Canadiens la saison dernière.

« Je pense que c'est normal quand tu vois les gars être rappelés parce que quelqu'un s'est blessé ou parce qu'ils jouent bien pendant un mois ou deux, a noté Scherbak. Ils l'ont mérité. Si tu le mérites, tu y seras. »

Or, l'appel n'est jamais venu pour le jeune Russe.

« Je suis heureux pour ces joueurs qui ont joué dans la LNH, a souligné Scherbak. Je ne vais pas être jaloux. Si tu travailles fort, ton moment viendra. Quant à moi, j'ai à travailler fort, puis mon moment viendra. »

Martin Lapointe, directeur du développement des joueurs des Canadiens, a fait remarquer que la date de naissance de Scherbak (30 décembre) signifie que l'attaquant avait 19 ans pendant les premiers mois de sa carrière professionnelle.

« Nikita est né en fin d'année, alors après avoir été repêché, il a dû jouer une autre saison, puis il a pu devenir professionnel, a dit Lapointe. C'est un gros ajustement. Nikita a pris la dernière saison pour se développer et pour se familiariser avec la LAH. La LAH n'est pas une ligue facile, et il y a encore des choses sur lesquelles il devra travailler, mais nous pouvons tous voir son talent. Ses aptitudes sont faites pour la LNH, et nous allons continuer de le développer pour voir ce qu'il nous rapportera. »

Son jeune âge n'était pas le seul obstacle dans le développement de Scherbak. Une blessure à la cheville l'a forcé à rater deux mois.

« C'est un peu décevant quand tu es blessé et quand tu veux être avec l'équipe, a-t-il confié. Tu veux faire tous les exercices avec l'équipe, comme l'étirement, mais tu ne peux pas parce que tu es blessé.

« Mais j'ai géré la blessure, les gars m'ont beaucoup aidé. Je veux les remercier. Ça arrive, c'est le hockey. Tu peux te blesser à tout instant. Tu dois simplement te battre, mais je crois que cela ne m'a jamais arrêté. C'était donc une période difficile de quelques mois, mais je me suis rétabli, je suis maintenant prêt et à 100 pour cent, je me sens bien. »

Scherbak a admis qu'il doit prendre quelques kilos en plus, et il a un plan qu'il souhaite exécuter.

« Je dois augmenter ma compétitivité, a-t-il dit. Je crois que j'ai du talent et j'ai de toute évidence besoin de grandir, je dois m'améliorer physiquement pour donner de mon mieux au camp d'entraînement. Je suis un peu plus vieux, je sais maintenant à quoi m'attendre. »

Lapointe a indiqué qu'un autre choix de premier tour des Canadiens aura à prendre du poids pendant l'été.

Le défenseur Noah Juulsen, le 26e choix du repêchage 2015, a participé au camp de développement malgré une fracture à la mâchoire qu'il avait subie avec les Silvertips d'Everett pendant les séries éliminatoires de la Ligue de hockey de l'Ouest. Juulsen et Scherbak ont été des coéquipiers à Everett pendant la saison 2014-15.

« Sa mâchoire était immobilisée pendant un mois et demi, il n'a pu manger, alors quand il est venu ici, il avait 11 livres de moins, a noté Lapointe à propos de Juulsen. Il devra maintenant se mettre au travail et reprendre ce poids, mais de ce que j'ai observé sur la glace, son attitude est irréprochable. Je ne me soucie pas de Noah Juulsen. »

En voir plus