Skip to main content

« Wayne Thomas, pas vrai? »

Antti Niemi n'était qu'à un arrêt d'égaler un record d'un de ses anciens entraîneurs dans la LNH

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - « Wayne Thomas, pas vrai ? C'était mon entraîneur chez les Sharks de San Jose. »

Antti Niemi s'est animé mardi quand on lui a souligné qu'il était passé à un arrêt d'égaler le record d'équipe du plus grand total d'arrêts dans un match.

« Ah oui », a-t-il réagi.

Il n'en est pas revenu quand on a évoqué le nom de Wayne Thomas, qui a réalisé l'exploit le 10 mars 1974 à Pittsburgh - victoire de 5-4. Carey Price a imité Thomas le 14 novembre 2009 à Nashville - défaite de 2-0.

« Je dois l'appeler », a continué Niemi en parlant de Thomas. « Il était adjoint au directeur général des Sharks et l'entraîneur des gardiens. »

Petit monde, va. Niemi a côtoyé Thomas dans les années 2010, au cours de son association de cinq saisons avec les Sharks.

À LIRE AUSSI : Rien ne va plus pour les Panthers | Le travail ne suffit pas pour la Floride

Niemi pourra se targuer à Thomas d'avoir amélioré la marque de la concession à domicile, après avoir frustré les Panthers de la Floride 52 fois dans la victoire de 5-1 du Tricolore.

En présence des journalistes à l'issue de la rencontre, le Finlandais a dit ne pas savoir où situer la performance dans la hiérarchie de ses meilleures sorties dans la LNH. 

« C'est dur à dire, ça fait un bout que je suis dans la ligue et j'ai connu plusieurs bons matchs, a-t-il répondu. Je ne sais pas s'il s'agit de ma meilleure performance. »

Il a dit avoir éprouvé beaucoup de plaisir et il a été un brin ému quand on lui a demandé ce qu'il avait pensé de la réaction de la foule au Centre Bell qui a scandé son nom à quelques reprises.

« Je me demande si on a déjà scandé mon nom de la sorte, a-t-il réfléchi à voix haute. Ça m'a procuré de fortes émotions. »

Video: FLA@MTL : Niemi ferme la porte devant Lammikko

Quand on lui a fait remarquer qu'il est du type introverti, Niemi a répondu qu'il apprécie malgré les apparences d'avoir les projecteurs braqués sur lui.

Le vétéran gardien âgé de 35 ans, qui affiche une moyenne de buts accordés par match de 3,63 et un pourcentage d'arrêts de 0,897, a dit que ses plus récentes performances sont de nature à lui redonner de la confiance.

L'entraîneur Claude Julien a dit qu'il n'hésite pas à faire appel aux services de Niemi, même s'il a éprouvé des problèmes cette saison.

« Il a connu quelques matchs difficiles, il n'était pas lui-même, mais ça arrive à tous les gardiens, a noté Julien. Depuis qu'il est avec nous, il est très bon. Il vient de nous offrir trois solides performances d'affilée. C'est important pour une équipe de miser sur un bon gardien numéro 2 parce que les gardiens numéro 1 ne peuvent plus disputer 70 matchs par saison, comme on le voyait dans le temps. Antti nous offre cette possibilité. C'est un battant. Ses habitudes de travail sont irréprochables. »

Niemi a répété que sa venue chez le CH au début de la saison dernière, après des essais infructueux chez les Penguins de Pittsburgh et les Panthers, a été la meilleure chose qui lui soit arrivée afin de relancer sa carrière. 

Alzner prêté au Rocket

Après le match, les Canadiens ont annoncé qu'ils avaient cédé le défenseur Karl Alzner au Rocket de Laval. On a précisé qu'Alzner sera de retour avec l'équipe en vue de son prochain match à l'étranger face aux Blue Jackets de Columbus, vendredi (19h HE; RDS, TSN2, FS-O).

Le CH va disputer une autre série de deux matchs en autant de jours. Après les Blue Jackets, ils seront de retour au Centre Bell afin d'accueillir les Flyers de Philadelphie, samedi (19h HE; TVAS, CBC, SNE, SNO, ESPN+, NBCSP).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.