Skip to main content

Nielsen et Vanek pourraient aider l'attaque à Detroit

Les Red Wings cherchent à combler le départ de Pavel Datsyuk et ont besoin de défenseurs

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Journaliste NHL.com

Après le repêchage de la LNH et l'avalanche d'activités sur le marché des joueurs autonomes, LNH.com analyse l'alignement de chaque équipe, maintenant que l'été est bien entamé. Aujourd'hui, les Red Wings de Detroit.

Les Red Wings de Detroit ont participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley au cours des 25 dernières saisons. Aucune équipe de la LNH ne s'approche de ce nombre.

Le problème est qu'ils se sont inclinés en première ronde au cours des trois dernières années et quatre fois en cinq ans. Ils ont perdu un pilier lorsque Pavel Datsyuk a décidé de retourner en Russie. Deux membres du noyau de l'équipe commencent à avancer en âge : le capitaine Henrik Zetterberg aura 36 ans le 9 octobre, tandis que le défenseur Niklas Kronwall aura 36 ans le 12 janvier.

Les Red Wings tentent de rebâtir à la volée alors qu'ils vont disputer une dernière saison au Joe Louis Arena avant de déménager dans leur nouvel amphithéâtre en 2017-18. Ils ont complètement remodelé leur personnel d'entraîneurs depuis l'arrivée de Jeff Blashill et ont embauché trois joueurs autonomes sans compensation. L'alignement demeure toutefois sujet à plusieurs changements.

Le défi : comment remplacer vos joueurs de premier plan lorsque vous n'avez pas repêché parmi les 10 premiers depuis 1991? Est-ce que de jeunes joueurs comme Dylan Larkin peuvent remplacer des joueurs plus âgés comme Datsyuk, comme lorsque des joueurs comme Datsyuk ont déjà remplacé des joueurs comme Steve Yzerman?

Est-ce que les Red Wings peuvent poursuivre leur séquence de participations consécutives aux séries éliminatoires et aspirer à la Coupe Stanley à nouveau?

Voici un survol de leur alignement après le repêchage et le marché des joueurs autonomes :

ACQUISITIONS IMPORTANTES : Frans Nielsen, C : L'embauche de Nielsen, âgé de 32 ans, pour six ans et 31,5 millions $ a représenté un plan B après avoir été incapables de faire l'acquisition de Steven Stamkos, qui aurait permis aux Red Wings de compter sur le type de joueur d'élite qu'ils n'ont pas la chance de sélectionner au sommet du repêchage. Stamkos n'a pas invité les Red Wings à lui faire une présentation au cours de la période d'entrevue et a décidé de s'entendre avec le Lightning de Tampa Bay avant d'obtenir son autonomie. Nielsen, qui a passé les 10 dernières saisons avec les Islanders de New York, donne aux Red Wings une chance de maintenir le statu quo après le départ de Datsyuk. Il est un attaquant qui excelle dans les deux sens de la patinoire qui cadre bien dans le style de Detroit - il modèle d'ailleurs son jeu d'après celui de Zetterberg - et il pourra aider l'équipe dans deux facettes du jeu en particulier : le jeu de puissance et la fusillade. … Thomas Vanek, A : Accorder un contrat d'un an et 2,6 millions $ à Vanek représente un risque peu élevé, alors que la récompense pourrait être importante. Vanek, âgé de 32 ans, a vu son contrat être racheté par le Wild du Minnesota après avoir affiché les pires statistiques de sa carrière avec 18 buts et 41 points la saison dernière. Il devrait amorcer la campagne sur le troisième trio à forces égales ainsi que sur la première vague du jeu de puissance. … Steve Ott, A : Les Red Wings souhaitent devenir une équipe plus difficile à affronter. Ott ajoute de la robustesse, et représente un faible risque avec son contrat d'un an d'une valeur de 800 000 $. … John Torchetti : Torchetti remplace Tony Granato à titre d'adjoint à Blashill. Il possède une vaste expérience à titre d'entraîneur-chef et d'adjoint à différents niveaux, et il a déjà dirigé trois équipes de la LNH par le passé, dont la saison dernière alors qu'il a mené le Wild à une fiche de 15-11-1 pour conclure la campagne, ce qui a permis au Minnesota de décrocher une place en séries éliminatoires. Il sera responsable des attaquants et du jeu de puissance. … Doug Houda : Houda sera responsable des défenseurs et de l'infériorité numérique. Il a passé 10 ans comme entraîneur adjoint avec les Bruins de Boston. … Jeff Salajko : Nouvel entraîneur des gardiens, Salajko a été promu de Grand Rapids dans la Ligue américaine de hockey, où il a travaillé sous les ordres de Blashill pendant deux saisons en plus d'avoir été le mentor de Petr Mrazek, qui est maintenant le gardien no 1 de Detroit.

DÉPARTS CLÉS : Pavel Datsyuk, C : Le « Magic Man » va manquer aux Red Wings. Celui qui a été le 171e choix au total au repêchage 1998 de la LNH est devenu l'un des meilleurs joueurs de la ligue dans les deux sens de la patinoire, sans oublier qu'il était aussi l'un des plus divertissants avec ses feintes spectaculaires. Il a remporté le trophée Lady Byng quatre fois, le trophée Selke à trois reprises et la Coupe Stanley à deux occasions. Les Red Wings souhaitaient qu'il revienne pour écouler la dernière saison de son contrat. Datsyuk aura 38 ans le 20 juillet, et bien qu'il ait encore été leur meilleur joueur au cours de certains matchs, il éprouvait de la difficulté à demeurer en santé et productif. Il a amassé 16 buts et 49 points en 66 rencontres la saison dernière. Nielsen a récolté 20 buts et 52 points en 81 parties avec les Islanders. … Brad Richards, A : Richards a été ajouté à titre de vétéran sans réelle prise de risque la saison dernière, alors qu'il avait accepté un contrat d'un an d'une valeur de 3 millions $. La récompense n'a toutefois pas été très élevée, alors qu'il a été limité à 10 buts et 28 points en 68 matchs de saison régulière, et à un but en cinq parties des séries éliminatoires. Il est aujourd'hui joueur autonome sans compensation. … Kyle Quincey, D : Quincey a joué de manière fiable en défensive au cours des quatre dernières campagnes à Detroit, mais il est maintenant joueur autonome sans compensation et les Red Wings semblent vouloir trouver un joueur au talent supérieur ou donner à leurs jeunes joueurs une chance de percer. … Tony Granato : Embauché par l'ancien entraîneur Mike Babcock, Granato est demeuré en poste au cours de la première saison de Blashill derrière le banc et a aidé à faciliter la transition. Il a quitté l'équipe pour aller diriger l'équipe de son ancienne école, l'Université du Wisconsin. … Jim Bedard : Bedard a agi à titre d'entraîneur des gardiens de l'équipe pendant 18 saisons, travaillant aux côtés d'entraîneurs comme Babcock et Scotty Bowman, ainsi qu'avec les gardiens Dominik Hasek et Chris Osgood, tout en soulevant la Coupe Stanley à trois reprises. Les Red Wings n'ont pas renouvelé son contrat alors que le personnel d'entraîneurs a été remodelé.

COGNENT À LA PORTE : Teemu Pulkkinen, A : Il a démontré qu'il était capable de trouver le fond du filet à Grand Rapids, avec 31 buts en 71 matchs en 2013-14 puis 34 en 46 rencontres en 2014-15. Il n'a toutefois pas encore été en mesure de connaître le même succès dans la LNH, et il a subi une opération à l'épaule en juin. Lorsqu'il sera en santé, Pulkkinen devrait obtenir la chance de prouver qu'il mérite d'évoluer avec les Red Wings. … Anthony Mantha, A : Le 20e choix au total du repêchage 2013 de la LNH a atteint le plateau des 50 buts au cours de ses deux dernières saisons avec Val d'Or dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, inscrivant notamment 57 buts en 57 rencontres de saison régulière avant d'ajouter 24 filets en 24 matchs des séries éliminatoires en 2013-14. Sa carrière professionnelle a toutefois commencé sur une mauvaise note, alors qu'il a subi une fracture à une jambe au camp d'entraînement en 2014, et il a passé les deux dernières saisons dans la LAH, avant d'obtenir une audition de 10 matchs dans la LNH.

CE DONT ILS ONT ENCORE BESOIN : Les Red Wings ont besoin d'un défenseur no 1, mais il n'est pas facile d'acquérir un défenseur no 1. Ils ont donc besoin d'un défenseur pouvant évoluer sur la première paire, ou au moins sur les deux premiers duos. Ils n'ont pas nécessairement besoin d'un spécialiste de l'attaque, mais d'un arrière capable de bien se défendre et d'effectuer une bonne première passe de manière constante. Ils misent sur une panoplie d'attaquants, et pourraient tenter de combler ce besoin dans le cadre d'une transaction. L'une des clés sera la santé de Kronwall. Si ce dernier revient en force après avoir éprouvé des problèmes avec son genou, il pourrait passer beaucoup de temps sur la patinoire à nouveau, ce qu'il ne fera pas si ses problèmes persistent.

À SURVEILLER POUR LES POOLERS : Après avoir pris la LNH d'assaut en 2013-14 avec une récolte de 28 buts en 57 matchs, Gustav Nyquist a laissé les poolers et les partisans des Red Wings sur leur appétit avec 27 buts et 54 points en 2014-15, avant de franchement décevoir la saison dernière en se contentant de 17 buts et 43 points. Si Detroit veut poursuivre sa séquence de participations consécutives aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley, Nyquist devra rebondir de manière importante, et finalement atteindre le plateau des 30 buts et des 60 points. Il faut toutefois noter que son pourcentage de tirs était atrocement bas la saison dernière (10,8 pour cent), et qu'un retour à la normale de ce côté va l'aider à améliorer ses statistiques. - Sébastien Deschambault

ALIGNEMENT PROJETÉ

Henrik Zetterberg - Frans Nielsen - Gustav Nyquist
Tomas Tatar - Dylan Larkin - Justin Abdelkader
Andreas Athanasiou - Darren Helm - Thomas Vanek
Drew Miller - Luke Glendening - Riley Sheahan

Danny DeKeyser - Alexey Marchenko
Brendan Smith - Mike Green
Niklas Kronwall - Jonathan Ericsson

Petr Mrazek
Jimmy Howard

En voir plus