Skip to main content

Nico Hischier enfile l'uniforme des Devils pour la première fois

Le premier choix du dernier repêchage participe au camp de développement de l'équipe au New Jersey

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

NEWARK, N.J. -- Nico Hischier, le premier choix du repêchage 2017 de la LNH des Devils du New Jersey, est heureux de finalement pouvoir faire ce qu'il fait de mieux sur la patinoire au camp de développement de l'équipe cette semaine: patiner, faire des passes et marquer des buts.

Hischier (6 pieds 1 pouce, 178 livres), la recrue de l'année dans la Ligue canadienne de hockey, s'est amené au camp en compagnie de 32 autres espoirs des Devils, lundi, et a arboré le numéro 33 durant sa première séance sur glace dans l'uniforme des Devils, mardi.

« Après le repêchage, c'était plaisant d'être ici, de rencontrer tout le monde et de visiter le New Jersey, mais je suis encore plus content d'aller sur la patinoire, de pratiquer et de jouer au hockey, a dit Hischier. Je vais essayer d'en apprendre le plus possible cette semaine, les entraîneurs nous ont déjà dit des choses intéressantes. Je vais seulement travailler fort chaque jour et m'améliorer. »

Hischier a démontré à quelques reprises la vitesse et les habiletés qui lui ont permis d'être le premier joueur suisse à être repêché au premier rang, mais il s'attend à s'améliorer encore davantage quand il sera plus à l'aise avec son environnement.

« C'est seulement ma cinquième présence sur la patinoire depuis la fin de la saison, a indiqué Hischier. C'est toujours la même chose les premiers entraînements durant l'été. C'est difficile et les jambes ne suivent pas. Il faut continuer de travailler fort. On ne peut pas blâmer les jambes. »

L'entraîneur des Devils de Binghamton Rick Kowalsky a dirigé la majeure partie de la séance mardi après-midi. Les joueurs ont dû effectuer quelques exercices et ont été évalués en situation de un contre un.

« Je ne l'ai pas beaucoup vu jouer, mais la première chose que j'ai remarquée c'est sa vitesse et c'est toujours un avantage à ce stade parce que soit tu es rapide ou tu ne l'es pas », a dit l'attaquant des Devils Miles Wood, un des plus vieux joueurs à prendre part au camp cette semaine.

Hischier, qui partage une chambre avec le défenseur Steven Santini cette semaine, espère se montrer sous son meilleur jour cette semaine en présence des détenteurs de billets de saison quand il jouera dans le tournoi à trois contre trois mercredi.

« Je suis très excité de jouer ici devant les partisans mercredi, a dit Hischier. J'ai assez hâte. »

Hischier comprend que rien n'est garanti. Il pourrait demeurer dans la LNH, retourner à Halifax ou jouer en Suisse en 2017-18. Il n'est pas admissible à jouer dans la Ligue américaine.

« Les entraîneurs ont dit que pour devenir un professionnel, il fallait aborder les entraînements sérieusement, a-t-il dit. Tu dois venir à l'entraînement pour t'améliorer. Tu dois savoir ce que tu vas faire et ne pas penser seulement à ce qui va t'aider pendant les matchs. »

Paul Castron, le directeur du recrutement amateur des Devils, a aimé ce qu'il a vu d'Hischier au premier jour du camp.

« Il est excellent à un contre un avec la manière dont il change de vitesse, a indiqué Castron. Ces virages rapides et serrés sont évidents et sont plaisants à regarder. »

Castron a ajouté que l'éthique de travail et la passion du hockey d'Hischier sont ce qui l'a rendu si attrayant pour les Devils.

« Plusieurs personnes ont souligné l'effort qu'il a déployé lors du Championnat mondial 2017, mais il a démontré cette passion à Halifax toute la saison et avec la Suisse sur la scène internationale, a-t-il commenté. Sa passion, ses efforts et sa personnalité sont contagieux. Il aura évidemment des obstacles à surmonter au prochain niveau; ce ne sera pas facile parce que c'est la meilleure ligue, mais il va apprendre. »

Hischier a récolté sept points (quatre buts, trois aides) en cinq matchs pour la Suisse au Championnat mondial junior. Il a presque atteint le statut de vedette dans sa ville natale de Naters, en Suisse.

« La réaction a été positive à la maison, a commenté Hischier. Nous avons eu une petite fête avant que je quitte pour le New Jersey et c'était plaisant. Mon village n'est pas très gros et c'était vraiment le ''fun''. Ils m'ont donné une montre Swiss. »

En voir plus