Skip to main content

Neuf joueurs qui pourraient porter le « C » cette saison

Tavares et Eichel sont parmi les joueurs qui pourraient pourvoir des postes vacants

par LNH.com @LNH_FR

À l'aube de l'ouverture des camps d'entraînement de la LNH, il y a huit équipes sans capitaine. LNH.com examine les joueurs qui pourraient recevoir cet honneur au sein de chaque équipe.

Coyotes de l'Arizona

Oliver Ekman-Larsson

Le défenseur de 27 ans a signé une prolongation de contrat de huit ans qui durera jusqu'à la saison 2026-27, et il devrait être le favori pour devenir le premier capitaine des Coyotes depuis que Shane Doan a pris sa retraite à la fin de la saison 2016-17. Ekman-Larsson, qui a passé ses huit saisons dans la LNH avec les Coyotes, occupe le neuvième rang dans l'histoire de l'équipe au chapitre des matchs joués (576), le huitième rang pour les buts en avantage numérique (46) et il est huitième pour les buts gagnants (28). Il a été capitaine adjoint la saison dernière et il est un leader de l'équipe sur la glace et dans la communauté en Arizona.

Video: CGY@ARI: Ekman-Larsson marque son 100e en carrière

Autres options : Niklas Hjalmarsson, Derek Stepan

Sabres de Buffalo

Jack Eichel

Même s'il a raté 15 matchs en raison d'une blessure, Eichel a mené les Sabres au chapitre des points (64) et a figuré à égalité au premier rang de l'équipe pour les buts (25), la saison dernière. Deuxième choix au total du repêchage 2015 de la LNH derrière Connor McDavid, Eichel a récolté 177 points (73 buts) en 209 matchs en trois saisons avec Buffalo, et le joueur de centre de 21 ans, qui a été capitaine adjoint la saison dernière, pourrait voir ses efforts être récompensés. Buffalo n'a pas eu de capitaine en 2017-18 après que les Sabres eurent permis à Brian Gionta, capitaine de l'équipe entre 2014 et 2017, de passer à l'autonomie complète.

Video: BUF@TOR: Eichel contourne Andersen et fait 1-0

Autres options : Kyle Okposo, Jason Pominville

Hurricanes de la Caroline

Jordan Staal

Staal a été cocapitaine avec le défenseur Justin Faulk en 2017-18, mais il devrait être nommé capitaine à temps plein avant le début de la saison. Le joueur de centre de 29 ans, qui a remporté la Coupe Stanley avec les Penguins de Pittsburgh en 2009, a passé les six dernières saisons en Caroline et il est sous contrat jusqu'à la fin de la saison 2022-23. Il est le leader d'un alignement rempli de jeunesse et il a été nommé finaliste pour l'obtention du trophée Masterton la saison dernière après avoir raté trois matchs après que sa fille soit décédée à la naissance.

Autres options : Faulk, Justin Williams

Islanders de New York

Josh Bailey

Le joueur avec le plus d'ancienneté des Islanders, Bailey a disputé 10 saisons avec New York depuis sa sélection avec le neuvième choix au total du repêchage 2008. Bailey, capitaine adjoint, pourrait remplacer John Tavares, qui a été capitaine des Islanders pendant six saisons avant d'accepter un contrat de sept ans d'une valeur de 77 millions $ avec les Maple Leafs de Toronto le 1er juillet. Bailey, un attaquant de 28 ans, est bien respecté par ses coéquipiers et il a établi des sommets en carrière dans la LNH au chapitre des buts (18) et des points (71) la saison dernière, ce qui lui a permis de signer une prolongation de contrat de six ans qui durera jusqu'à la fin de la saison 2023-24.

Video: MTL@NYI: Bailey bat Lindgren en échappée

Autres options : Johnny Boychuk, Anders Lee

Rangers de New York

Marc Staal

Les Rangers ont eu 27 capitaines au cours de leurs 91 saisons d'existence, mais seulement cinq depuis 2000 (Mark Messier, Jaromir Jagr, Chris Drury, Ryan Callahan, Ryan McDonagh). Après que McDonagh eut été échangé au Lightning de Tampa Bay, le 26 février, New York a joué le reste de la saison dernière sans capitaine, mais l'équipe pourrait en nommer un cette saison. Staal, un défenseur de 31 ans, est un pilier des Rangers depuis 2007-08 et il occupe le rôle de capitaine adjoint depuis 2010. Il reste trois saisons à son contrat actuel de six ans.

Autres options : Mats Zuccarello, Kevin Shattenkirk

Maple Leafs de Toronto

Auston Matthews, John Tavares

L'un des deux meilleurs joueurs de centre de l'équipe, Matthews ou Tavares, devrait recevoir l'honneur. Matthews, le premier choix au total du repêchage 2016 et gagnant du trophée Calder, remis à la recrue de l'année dans la LNH, en 2016-17, a marqué au moins 34 buts dans chacune de ses deux saisons, incluant un total de 40 lors de sa saison recrue. L'Américain de 20 ans est un fabricant de jeu dynamique qui a aidé Toronto à se qualifier pour les séries dans chacune des deux dernières campagnes. Premier choix au total du repêchage 2009 et ancien capitaine des Islanders, Tavares impose le respect sur la glace comme en dehors.

Video: BUF@TOR: Matthews complète un beau jeu de passes

Autres options : Morgan Rielly, Jake Gardiner

Canucks de Vancouver

Bo Horvat

Les Canucks pourraient amorcer la saison sans capitaine après que Henrik Sedin, leur capitaine pendant les huit dernières saisons, et son frère jumeau Daniel Sedin (adjoint) eurent pris leur retraite à la fin de la saison 2017-18. Vancouver a plusieurs vétérans (Alexander Edler, Christopher Tanev) qui pourraient prendre le relais, mais l'équipe pourrait également décider de donner le « C » à l'un de ses jeunes joueurs, comme Horvat. Le joueur de centre de 23 ans, le neuvième choix au total du repêchage 2013, a établi un sommet personnel dans la LNH avec 20 buts, la saison dernière, et il pourrait devenir le nouveau visage de la concession.

Video: CBJ@VAN: Horvat soulève la rondelle et bat Korpisalo

Autres options : Edler, Tanev

Golden Knights de Vegas

Deryk Engelland

Après avoir alterné les capitaines adjoints lors de leur première saison dans la LNH, les Golden Knights pourraient opter pour un capitaine permanent cette saison. Si oui, le premier choix pourrait être Engelland. Le défenseur de 36 ans, qui habite à Las Vegas depuis plusieurs années, a établi des sommets en carrière au chapitre des aides (18) et des points (23) la saison dernière, aidant les Golden Knights à atteindre la Finale de la Coupe Stanley avant de s'incliner en cinq matchs devant les Capitals de Washington. La saison dernière, Engelland a remporté le trophée Mark Messier, remis au joueur qui démontre des qualités de leadership au sein de son équipe, tant sur la glace qu'à l'extérieur de celle-ci.

Autres options : Reilly Smith, Jonathan Marchessault

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.