Skip to main content

Neal délaissé par ses coéquipiers lors d'une rencontre avec Céline Dion

Carrier, Perron et Marchessault ont parlé français avec la chanteuse légendaire après avoir assisté à son spectacle vendredi

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

LAS VEGAS - L'attaquant des Golden Knights de Vegas James Neal n'est pas du genre discret, mais cette fois, il n'a pas eu le choix.

Neal et trois de ses coéquipiers québécois, les attaquants Jonathan Marchessault, William Carrier et David Perron, ont assisté au spectacle acclamé par la critique de la chanteuse québécoise Céline Dion, vendredi au Caesars Palace.

Après le spectacle, les joueurs des Golden Knights se sont rendus en coulisses pour rencontrer Céline et prendre une photo avec elle et son fils, René-Charles Angélil - qui joue au hockey au sein du programme junior des Golden Knights - et quelques-uns de ses amis. Le problème pour Neal, natif de Whitby en Ontario, c'est que tout le monde parlait français.

« Oui, ç'a été difficile », a dit Neal en riant. « Ça ne parlait pas beaucoup anglais. C'était vraiment agréable de la rencontrer. »

Neal a affirmé avoir rencontré plusieurs célébrités cette saison, car il évolue à Las Vegas et que les Golden Knights génèrent beaucoup d'intérêt, mais il a rapidement décrit sa rencontre avec Céline comme l'une de ses plus belles, même s'il ne comprenait pas ce qui se disait la plupart du temps.

« C'est une légende canadienne », a-t-il mentionné.

La rencontre s'est organisée par l'entremise d'un partenariat entre les Golden Knights, le Caesars Palace et AEG, qui produit le spectacle de Céline. Cette dernière, qui porte régulièrement un chandail de Marc-André Fleury lors de ses spectacles, était également très heureuse de rencontrer les joueurs des Golden Knights.

Tweet from @GoldenKnights: Some of the finest French Canadians in Vegas ����(oh, and James Neal too!) pic.twitter.com/3FHTpowHAl

« Elle était très énervée », a décrit un porte-parole de Vegas, sur place pour coordonner l'événement.

Céline avait préalablement rencontré le défenseur Deryk Engelland et Fleury au mois de novembre. Fleury a également assisté à son spectacle, samedi.

« Vegas est une ville complètement folle, a dit Neal. C'est plutôt génial d'être à l'avant-plan, de jouer au hockey et de transformer cette ville en ville de hockey. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.