Skip to main content

Les défenseurs tombent comme des mouches chez les Canadiens

Au tour de Nathan Beaulieu de devoir s'absenter pour quelques semaines

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Les Canadiens de Montréal ont annoncé vendredi qu'ils devront se passer des services du défenseur Nathan Beaulieu pour une période de deux à trois semaines en raison d'une blessure au bas du corps.

Beaulieu s'est blessé à la jambe droite au cours de la troisième période de la défaite de 2-1 du Tricolore face aux Predators de Nashville, lundi. Il n'a pas pris part à la victoire de 4-3 contre les Capitals de Washington, mercredi.

Le jeune défenseur a été poussé sur le poteau du but par l'attaquant Colin Wilson des Predators, au moment où il menait une charge du flanc droit.

Beaulieu est le troisième défenseur de l'équipe qui tombe au combat en l'espace de quelques jours. Les Canadiens ont annoncé cette semaine que la saison des vétérans Tom Gilbert et Jeff Petry était terminée. Gilbert doit être opéré au genou gauche et Petry pour une hernie sportive.

« C'est rare qu'on voit ça, mais ce n'est pas une excuse, a commenté l'entraîneur Michel Therrien. C'est déjà un défi pour une équipe en santé de participer aux séries éliminatoires. Le défi est plus grand pour une équipe privée d'éléments importants. »

Rappels en vue

Actuellement, l'équipe n'a que six défenseurs dans ses rangs et 13 attaquants. Therrien a indiqué qu'on allait appeler en renfort de l'équipe-école un défenseur et un attaquant après le match des IceCaps de St.John's, tard vendredi soir ou tôt samedi.

Les Canadiens (29-27-5) vont miser sur un trio de défenseurs inexpérimentés - Greg Pateryn, Mark Barberio et Victor Bartley - face aux Maple Leafs de Toronto (21-28-10), samedi.

« Les joueurs doivent réaliser notre manque d'expérience en défense et ils doivent apporter un meilleur soutien à nos jeunes défenseurs», a dit Therrien.

Les Canadiens viennent de vaincre la meilleure équipe de la LNH, les Capitals de Washington chez eux. Therrien a souligné qu'il ne craint pas un relâchement face aux Maple Leafs, qui sont une des pires équipes de la ligue.

« Nous ne sommes pas dans une position pour prendre aucune équipe à la légère, a-t-il noté. Nous savons tous dans quelle galère nous nous retrouvons. Il nous faut continuer de bâtir sur les bonnes choses que nous faisons dernièrement. La victoire à Washington donne également beaucoup de confiance à l'équipe."

En voir plus