Skip to main content

Nashville enlève les honneurs du troisième match

Neal et Forsberg marquent en avantage numérique; les Predators tirent de l'arrière 2-1 dans la série

par Robby Stanley / Correspondant LNH.com

NASHVILLE - Les Predators de Nashville ont marqué quatre buts sans réplique, dont deux avec l'avantage d'un homme inscrits par James Neal et Filip Forsberg, pour vaincre les Sharks de San Jose 4-1, mardi au Bridgestone Arena dans le troisième match de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Ouest.

San Jose domine toujours la série 2-1. Le match numéro quatre aura lieu jeudi à Nashville (CNBC, CBC, TVA Sports 2).

 

Video: Weber et Rinne mènent les Predators à la victoire

Neal a égalé la marque 1-1 à 5:11 du deuxième engagement. Le défenseur Mattias Ekholm a passé le disque à Neal, qui a déjoué le gardien des Sharks Martin Jones avec un tir sur réception du cercle droit.

« Ce fut une bonne sensation, a admis Neal. Je crois que nous possédions un bon état d'esprit avant la rencontre. Je pense que nous savions que nous disputions de bons matchs, mais que nous devions faire un peu mieux. En revenant à domicile, nous savions que nous devions gagner un match, alors ce gain fut très important et nous allons nous concentrer sur la prochaine rencontre. »

Shea Weber a ensuite permis à Nashville de prendre les devants 2-1 à 14:44, toujours en deuxième, avec un tir frappé du haut de l'enclave. Forsberg s'est fait harponner la rondelle, mais elle s'est retrouvée sur le bâton de Weber, qui a immédiatement lancé au but pour battre Jones.

« Nous n'étions pas frustrés, a affirmé Weber. Nous avions parlé de simplement nous en tenir à ce qui nous avait permis de connaître du succès tout au long de la saison et de ce que nous devions faire. Je pense que nous avons accompli du très bon travail ce soir. »

Colin Wilson et Forsberg ont tous deux touché la cible en troisième période.

Wilson a permis aux siens de s'emparer d'une avance de 3-1 à 6:55 avec un tir du poignet décoché tout juste sous le cercle droit. Wilson s'est emparé du retour de lancer du défenseur Ryan Ellis pour tromper la vigilance de Jones.

Forsberg a par la suite porté la marque 4-1 à 15:49 avec un tir du poignet du cercle droit. Après s'être créé de l'espace, Forsberg a battu Jones avec un tir au-dessus de l'épaule gauche.

« Je crois qu'ils ont également fait du bon travail pour bloquer nos lancers, a mentionné Forsberg. Nous travaillons très fort pour que nos tirs atteignent le filet, et nous devons leur donner du crédit pour cela. Je pense que toute l'équipe tente souvent de tirer, et nous avons de toute évidence été récompensés un peu pour cela ce soir. »

Les Predators avaient marqué deux buts en avantage numérique depuis le début des présentes séries avant le match no 3. Ils ont égalé ce total mardi, et étaient satisfaits de la manière dont ils avaient fait circuler la rondelle.

« Notre [jeu de puissance] n'a pas produit autant de buts que nous l'aurions voulu en séries, mais je pense qu'il s'agit d'une facette du jeu qui peut de toute évidence jouer un rôle déterminant dans un match en séries, et ce fut le cas ce soir », a analysé Forsberg.

Patrick Marleau avait lancé les Sharks en avant 1-0 à 13:13 du premier vingt après s'être échappé. Marleau est passé entre les défenseurs des Predators avant de battre de vitesse le gardien Pekka Rinne, qui a effectué 26 arrêts au cours du match. Marleau a facilement contourné Rinne avant de loger la rondelle dans une cage déserte.

« J'ai simplement poussé la rondelle vers l'avant avec mon patin et j'ai continué de patiner, a expliqué Marleau. J'ai été en mesure de traverser la patinoire et de contourner Rinne. »

Le centre Mike Ribeiro des Predators a été laissé de côté pour ce troisième match. L'attaquant recrue Pontus Aberg a donc effectué ses débuts dans la LNH. C'est l'attaquant Craig Smith qui a évolué en compagnie de Forsberg et du centre Ryan Johansen. Smith avait raté l'entraînement matinal des siens mardi.

« En ce qui concerne [Ribeiro], il s'agit simplement d'une décision de ma part concernant notre alignement, a déclaré l'entraîneur des Predators Peter Laviolette. J'ai trouvé que [Aberg] nous a donné beaucoup de vitesse. Il a très bien fait [avec les Admirals de Milwaukee dans la Ligue américaine de hockey] en fin de saison. Il apporte de la vitesse et du talent, et le jeu est rapide contre San Jose. J'ai trouvé qu'il avait fait du bon travail. »

Les Sharks montrent donc une fiche de 6-2 en séries cette année et subissaient une première défaite sur les patinoires adverses depuis le début des éliminatoires de la Coupe Stanley.

« Nous nous attendons à une bataille chaque soir, a souligné le capitaine des Sharks Joe Pavelski. Nous donnons tout ce que nous avons, et c'est également ce que [les Predators] ont fait au cours des premiers matchs. Ce n'est pas différent. Il s'agit d'une bonne équipe de l'autre côté. Nous allons nous améliorer dans quelques facettes du jeu, et nous allons disputer un autre match difficile. »

 

En voir plus