Skip to main content

Muzzin et Couture auront leur chance avec le Canada

Après une longue attente, ces deux joueurs vont finalement représenter leur pays à la Coupe du monde

par Chris Stevenson / Correspondant LNH.com

OTTAWA - Ils sont assis aux deux extrémités du vestiaire d'Équipe Canada; le défenseur Jake Muzzin dans le premier siège sur le mur de gauche lorsque vous pénétrez dans le vestiaire du Centre Canadian Tire.

L'attaquant Logan Couture se trouve le long de ce même mur, mais au dernier rang à l'autre extrémité.

Ils ont emprunté des chemins différents pour arriver ici, mais les deux joueurs apprécient leur première chance de représenter Équipe Canada.

Il y a quatre joueurs d'Équipe Canada qui ont été sélectionné au tout premier rang du repêchage de la LNH, deux qui ont été repêchés au deuxième rang, trois au troisième échelon… vous voyez le tableau.

Muzzin est le joueur d'Équipe Canada qui a été sélectionné le plus tardivement au repêchage, lui qui a été choisi par les Penguins de Pittsburgh en cinquième ronde (141e au total) du repêchage 2007 de la LNH.

Ses progrès au début de sa carrière dans les rangs juniors ont été ralentis par deux opérations pour des hernies discales en 2005. Les Penguins ne l'ont pas mis sous contrat et il a disputé une quatrième saison dans la Ligue de hockey de l'Ontario avec les Greyhounds de Sault Ste. Marie.

Il s'est entendu à titre de joueur autonome avec les Kings de Los Angeles, et après avoir passé trois saisons dans la Ligue américaine de hockey, il a décroché un poste dans la LNH.

Aujourd'hui, il a mérité sa place dans le vestiaire du Canada et mardi, il a regardé ses coéquipiers autour de lui alors qu'ils rencontraient les médias.

« Des premiers choix au total, des choix de première ronde qui ont accédé directement à la LNH, a-t-il noté. J'ai emprunté un chemin un peu plus escarpé pour arriver ici. Je suis heureux du chemin que j'ai parcouru, car cela me permet d'apprécier tout cela davantage. Peut-être que certains de ces joueurs ont toujours été dans cette situation. Pour ma part, je suis heureux d'être ici et j'ai vraiment hâte que ça commence. »

Qu'est que l'arrière de 27 ans veut dire par là?

« C'est tellement gros. C'est quelque chose que nous espérons tout au long de notre carrière, a-t-il expliqué. C'est une chose pour laquelle nous travaillons. D'être ici avec ces joueurs est un honneur, et je suis simplement emballé que ça commence. »

Drew Doughty, le coéquipier et partenaire occasionnel de Muzzin à la ligne bleue des Kings, s'est appuyé sur la paroi de son espace dans le vestiaire, voisin de Muzzin, et a regardé dans sa direction. Doughty a connu Muzzin pendant la majeure partie de sa vie, les deux joueurs ayant grandi dans le sud de l'Ontario.

« Muzz est un grand joueur, et il s'est tellement amélioré au cours des années, a affirmé Doughty. Lorsque j'étais plus jeune, je l'ai affronté à quelques reprises. J'avais probablement sept ans la première fois. Il a toujours été l'un des meilleurs joueurs là où nous habitions, et ce, tout au long de notre parcours.

« Il a été repêché en première ronde dans la OHL avant d'être ennuyé par les blessures, ce qui lui a fait prendre un peu de retard par rapport à la LNH, et il a dû emprunter le chemin de la (LAH) pour arriver ici, mais il a toujours eu tous les outils, et je ne suis pas surpris le moins du monde de le voir ici. »

L'attaquant d'Équipe Canada Jonathan Toews, qui a affronté Muzzin dans quelques batailles en séries éliminatoires entre ses Blackhawks de Chicago et les Kings, a noté que Muzzin apporte à Équipe Canada un ingrédient essentiel.

« Lorsqu'il évolue avec Drew, il le complète bien, car il est le genre de joueur qui vous emprisonne et dont il est difficile de se défaire, a avancé Toews. Il est très habile avec son bâton. Il est imposant et robuste, et il se déplace bien pour un joueur de son gabarit. Il faut savoir où il se trouve de temps à autre, car il est capable d'appliquer de solides mises en échec.

« Il est exactement ce dont cette équipe a besoin. Nous misons sur beaucoup de vitesse et de talent, mais il apporte ce jeu défensif intelligent. Il va rendre la tâche des meilleurs attaquants adverses très difficile. »

La Coupe du monde aurait pu être la deuxième occasion pour Couture de s'asseoir dans le vestiaire d'Équipe Canada au Centre Canadian Tire. Il a toutefois ressenti la vive déception d'être ignoré par l'équipe canadienne qui a remporté le Championnat mondial junior 2009 de la FIHG à Ottawa, alors que le Canada remportait sa cinquième médaille d'or de suite.

Il a été repêché en première ronde par les Sharks de San Jose (neuvième au total) en 2007, et il était un joueur vedette des 67's d'Ottawa dans la OHL à cette époque, ce qui a rendu les choses encore plus douloureuses.

Aujourd'hui, Couture obtient sa chance, lui qui a reçu un appel d'Équipe Canada quand l'attaquant Jamie Benn des Stars de Dallas a été contraint de déclarer forfait en raison d'une blessure.

« C'est plaisant, c'est un honneur », a affirmé Couture, qui est devenu l'un des meilleurs joueurs de la ligue dans les deux sens de la patinoire. « Je savais qu'il y avait une chance que je sois appelé. Je me suis préparé tout l'été afin d'être prêt.

 

En voir plus