Skip to main content

Murray et les Penguins viennent à bout des Capitals

Le gardien recrue a réalisé 47 arrêts; Pittsburgh mène la série 2-1

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

PITTSBURGH - Le gardien recrue des Penguins de Pittsburgh Matt Murray a choisi un bon moment pour réaliser la meilleure performance de sa jeune carrière dans la LNH.

Murray a effectué 47 arrêts pour mener les Penguins à un gain de 3-2 contre les Capitals de Washington dans le match no 3 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Est au Consol Energy Center lundi.

 

Patric Hornqvist, Tom Kuhnhackl et Carl Hagelin ont touché la cible pour Pittsburgh, qui mène cette série quatre de sept 2-1. Le match no 4 aura lieu au Consol Energy Center mercredi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC).

Video: Murray et les Pens prennent les devants dans la série

Murray montre une fiche de 5-1 dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il a accordé moins de trois buts dans quatre de ses six départs en séries.

Washington a eu le dessus 49-23 dans la colonne des tirs. Après avoir repoussé 14 tirs dans chacune des deux premières périodes, Murray a stoppé 19 rondelles au troisième tiers pour établir son sommet en carrière dans la LNH pour le plus grand nombre d'arrêts dans un match.

« Je ne me souviens pas avoir reçu autant de lancers depuis longtemps, a affirmé le cerbère de 21 ans. Ce fut un match occupé. […] Je ne dirais pas qu'il est plus facile ou plus difficile lorsque l'on reçoit plus ou moins de lancers. Tout est mental selon moi à ce moment-ci, alors cela représente seulement un défi différent. »

Les deux entraîneurs ont reconnu que Murray avait fait la différence dans le match no 3.

Le pilote de Pittsburgh Mike Sullivan est insatisfait de la performance des Penguins.

« Je pense que [Murray] a été fantastique, et que l'écart dans la colonne des lancers s'explique par le fait qu'ils ont eu possession de la rondelle toute la soirée et pas nous, a souligné Sullivan. Et de toute évidence, au cours des deux premiers matchs, nous avons eu l'impression d'avoir la rondelle pendant de longues séquences de la rencontre. Ce soir, l'histoire fut différente. »

L'entraîneur des Capitals Barry Trotz a été moins critique de son équipe.

« Je pense que Murray a été très bon au premier tiers. Je l'ai trouvé bon tout au long de la rencontre, cela ne fait pas de doute, a reconnu Trotz. Il est la raison de leurs succès, mais le match que nous venons de jouer me rappelle beaucoup le match no 3 [contre les Islanders de New York] l'an dernier. Il nous avait fallu quelques matchs pour trouver notre rythme, mais lorsque nous l'avions trouvé, je crois que nous avions été très bons. »

Washington avait perdu cette rencontre 2-1 en prolongation pour tirer de l'arrière 2-1 contre New York dans leur série de première ronde de l'Association de l'Est 2015 avant de remporter trois des quatre matchs suivants.

Les Capitals ont contrôlé la majorité de la première période, mais ils tiraient de l'arrière 2-0 lorsqu'ils ont retraité au vestiaire.

Après qu'un tir du revers de Sidney Crosby eut bondi dans les airs, les joueurs de Washington ont figé et ont permis à l'attaquant de Pittsburgh Conor Sheary de s'emparer du disque et de le remettre à Trevor Daley à la ligne bleue. Daley a décoché un lancer frappé qui a été redirigé par Hornqvist derrière Holtby pour ouvrir la marque à 6:37 du premier tiers.

Les Penguins ont récidivé exactement une minute plus tard après que Matt Cullen eut profité d'un revirement de Nicklas Backstrom en zone neutre pour transporter la rondelle en territoire des Capitals. Le relais de Cullen a dévié sur le bâton du défenseur de Washington Matt Niskanen puis sur le dos de Kuhnhackl avant de pénétrer dans le filet pour placer les Penguins en avant 2-0 à 7:37.

Hagelin a procuré à Pittsburgh une avance de 3-0 avec 4:57 à écouler à la période médiane. Nick Bonino a conservé la rondelle alors qu'il contournait Holtby avant de remettre dans le demi-cercle, là où se dirigeait Hagelin en compagnie du défenseur de Washington Nate Schmidt. La rondelle a glissé entre les jambes de Schmidt, permettant à Hagelin de la pousser dans le filet pour réussir son troisième des présentes séries.

Holtby a accordé plus de deux buts pour la deuxième fois en neuf départs depuis le début du tournoi printanier. Il a aussi accordé trois buts dans le gain de Washington 4-3 en prolongation dans le premier match contre Pittsburgh.

Le défenseur Kris Letang est passé bien près de donner aux Penguins une avance de 4-0 tard au deuxième engagement, mais son lancer frappé a touché le poteau avec 13 secondes à faire, et les Capitals ont dégagé la rondelle.

Pittsburgh a amorcé la troisième période avec une avance de trois buts, malgré la domination de Washington 28-14 au chapitre des tirs et 42-17 dans la colonne des mises en échec.

Le premier but de la série d'Alex Ovechkin a réduit l'écart à 3-1 à 8:02 de la troisième période. Après que Niskanen lui eut remis le disque en retrait dans le cercle gauche, Ovechkin a décoché un tir des poignets vif qui a eu raison de Murray du côté du gant.

Justin Williams a fait 3-2 alors qu'il restait 55,1 secondes au cadran. Ovechkin a récolté sa deuxième mention d'aide de la série, pour porter son total de points à trois.

Crosby a été blanchi depuis le début de la série. Sa dernière séquence de trois matchs sans marquer remontait au mois de février (10 au 15 février).

L'attaquant des Penguins Bryan Rust a quitté la rencontre après avoir bloqué deux tirs, 36 secondes après le début de la partie.
 
L'attaquant des Capitals Marcus Johansson a retraité au vestiaire après avoir été frappé par Letang avec 4:19 à faire au premier vingt, mais il était de retour pour le début de la période médiane.

Le gardien des Penguins Marc-Andre Fleury était en uniforme pour la première fois depuis qu'il a subi sa deuxième commotion cérébrale de la saison le 31 mars contre les Predators de Nashville. Murray affiche un dossier de 8-1-0 en 10 départs depuis la blessure de Fleury.

« [Murray] a été phénoménal toute la soirée, a louangé Fleury. Il nous a gardés dans le match, c'est certain. »

 

En voir plus