Skip to main content

Monahan veut s'entendre à long terme avec les Flames

L'attaquant joueur autonome espère jouer à côté de Johnny Gaudreau pendant les années à venir

par LNH.com @NHL / LNH.com

Les attaquants joueurs autonomes avec compensation Sean Monahan et Johnny Gaudreau sont des amis qui veulent jouer ensemble chez les Flames de Calgary pendant longtemps, a déclaré Monahan lundi.

« Nous en discutons un peu, et nous sommes de toute évidence dans la même situation, a dit Monahan sur TSN. Nous sommes de bons amis. C'est quelque chose dont nous discutons....

« Nous voulons les deux y être, nous voulons jouer ensemble et nous voulons gagner à Calgary. »

Monahan, qui aura 22 ans le 12 octobre, a affirmé qu'il préfère recevoir un contrat à long temps au lieu d'un contrat à court terme que les joueurs dans une telle situation acceptent parfois.

« Je veux certainement y être pendant longtemps, a dit Monahan. Je préfère donc un contrat à long terme, mais ce n'est pas ma décision. Je veux y être, je veux jouer à Calgary pour le reste de ma carrière. »

Monahan et Gaudreau, qui aura 23 ans le mois prochain, sont des compagnons de trio depuis deux saisons, totalisant 112 buts et 267 points avec les Flames. Les deux joueurs n'ont raté qu'un total de sept matchs pendant cette période.

Monahan a indiqué qu'il a entendu que le capitaine de Steven Stamkos avait prétendument accepté moins d'argent dans son nouveau contrat de huit ans afin de demeurer avec l'équipe et donner au Lightning une plus grande marge de manœuvre sous le plafond salarial de la LNH.

« Si tu es un joueur de premier plan et tu évolues dans une ville à un jeune âge, c'est là où ton cœur vit et c'est là où tu veux gagner, a expliqué Monahan. Notre but est de rapporter la Coupe Stanley à Calgary, alors si c'est ce qu'il faut faire, si nous pouvons attirer d'autres joueurs avec un peu plus d'argent et les obtenir pour améliorer notre équipe, je pense que ce sera le plan. »

Monahan a déclaré que les négociations avec les Flames se poursuivent.

« Nous nous approchons de la fin, c'est un processus, a-t-il dit. Encore, l'entente devra être acceptable pour les deux parties, et je veux de toute évidence demeurer à Calgary, j'ai donc hâte de conclure l'entente et j'espère que ça se passe bientôt. »

En voir plus